Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit
pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

Tsahal : il manque 1million de shekels pour rééquiper la population de masques à gaz
Le flash info du Jerusalem Post édition française
Article mis en ligne le 1er novembre 2007

Tsahal a besoin d’un million de shekels supplémentaire pour achever le processus d’achat de nouveaux masques à gaz et de remise à neuf de ceux collectés au sein du public, ont révélé des représentants de la Défense, mercredi 31 octobre. Si la somme n’est pas débloquée dans les prochains mois, le processus de restauration des masques à gaz et leur redistribution au public seront retardés à 2010, ont-ils averti.

« Sans cet argent, nous ne serons pas dans les temps », a affirmé un officier. « Si nous ne recevons pas la somme nécessaire, nous en arriverons à une situation dans laquelle seulement la moitié de la population sera équipée de masques à gaz. »

Selon des représentants de la Défense, si une guerre venait à éclater avec la Syrie ou l’Iran dans les prochains mois, le commandemant de la défense civile ne disposerait d’assez de masques que pour équiper 1,5 millions d’adultes et un demi million d’enfants. Le ministère de la Défense aurait en outre reçu diverses propositions pour acquérir des masques d’entreprises israéliennes et américaines en cas d‘urgence.

Neuf roquettes Kassam tombent sur Sderot

Neuf roquettes Kassam ont été tirées jeudi matin 1er novembre depuis la bande de Gaza sur Sdérot et le Néguev occidental. Trois sont tombées dans des zones habitées : dans la cour d’un immeuble, à un carrefour et dans une institution scolaire à l’entrée de la ville. On ne déplore aucun blessé.

En représailles, l’armée de l’air de Tsahal a bombardé deux sites de lancement de roquettes près de Beit Hanoun. Tsahal a en outre tué quatre terroristes armés tôt jeudi matin lors de confrontations le long de la barrière de sécurité.

Les Brigades des martyrs d’al-Aqsa ont annoncé jeudi avoir lancé l’opération “Automne à Gaza”, menaçant entre autre de tirer plus de roquettes sur Israël. « Nous marquons les 90 ans depuis la diabolique Déclaration Balfour, la poursuite des opérations militaires israéliennes dans Gaza, les meurtres incessants de Palestiniens et les destructions de nos maisons. »

A Sderot, le commandement de la défense passive a installé jeudi matin huit nouveaux abris. 43 autres devraient être installés dans la ville d’ici la fin du mois.


Salam Fayyad : relancer la Feuille de route

Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a confirmé jeudi 1er novembre qu’il allait travailler avec le ministre de la Défense Ehoud Barak, pour tenter de relancer la première phase de la Feuille de route en vue d’un accord de paix.

Le coordinateur de la sécurité pour la région, le général américain Keith Dayton, devrait les aider dans leurs efforts.

Salam Fayyad a précisé que l’application de la première étape sera la clé du succès de la conférence pour le Proche-Orient, qui se tiendra à Annapolis, aux Etats-Unis, en novembre ou décembre.

« Si nous voulons que la conférence d’Annapolis soit un succès, et que le processus de paix reparte sur ses rails, nous devons mettre en œuvre la première phase de la Feuille de route, et c’est possible », a-t-il assuré.

La Feuille de route, plan international lancé en 2003, prévoyait la création d’un Etat palestinien en 2005. Mais les premières conditions du plan n’ont jamais été remplies. Il s’agit, côté palestinien, de mettre fin au terrorisme, et côté israélien, de démanteler les avant-postes.

Un Palestinien arrêté avec quatre charges explosives près de Naplouse

Un Palestinien de 16 ans a été appréhendé au point de passage de Hawara, au sud de Naplouse, jeudi 1er novembre, avec quatre charges explosives en sa possession. Les charges ont été détruites, et le jeune Palestinien transféré aux services de sécurité pour interrogatoire.


Les parents d’élèves menacent d’élargir la grève du secondaire

L’Association nationale des parents d’élèves a menacé jeudi 1er novembre d’élargir l’actuelle grève des enseigants du secondaire en n’envoyant pas leurs enfants - de la maternelle au lycée - en classe, si le tribunal national du Travail ordonne la fin du mouvement.

Le centre des collectivités locales et le ministère des Finances ont déposé mercredi 31 octobre une requête au tribunal pour forcer les enseignants à reprendre le travail. Mais les parents ne souhaitent ni que les professeurs soient forcés d’enseigner, ni revenir à la situation d’avant la grève.

En outre, le chef du centre des collectivités locales, Adi Eldar, qui devait servir de médiateur entre l’Union des enseignants du secondaire et le ministère des Finances, a annoncé mercredi qu’il renonçait à sa mission.

Eldar, qui a assisté à quatre réunions entre les deux parties, a démissionné après que les enseigants ont refusé une proposition du ministre des Finances Roni Bar-On, incluant une augmentation de 5% de leurs salaires dans les cinq prochaines années. Les enseigants exigent une augmentation immédiate de 15%.

Alors que la grève entre dans son 20e jour jeudi, 650 000 enfants sont privés d’école.

Ygal Amir assistera à la circoncision de son fils

Le tribunal de Tel-Aviv a décidé jeudi 1er novembre d’autoriser l’assassin de l’ancien Premier ministre Itzhak Rabin, Yigal Amir, à organiser la circoncision de son fils à la prison Ayalon la semaine prochaine.

Son épouse, Larissa Trimbobler, a donné naissance à un garçon dimanche 28 octobre à l’hôpital Bikour Holim de Jérusalem. La circoncision est prévue pour le 4 novembre, soit 12 ans jour pour jour après le meurtre.

La Knesset tente d’empêcher les députés de se rendre en pays ennemi

Les députés qui se rendent en pays ennemi sans autorisation seront interdits de participation aux débats de la Knesset, selon une nouvelle loi proposée mercredi 31 octobre par les députés Zevouloun Orlev (UN-PNR) et Esterina Tartman (Israël Beitenou).

Deux propositions de lois distinctes, mais à l’énoncé presque identique, ont été adoptées mercredi en lecture préliminaire à la Knesset, à 52 voix contre 19. Elles seront combinées en une même loi, déjà intitulée « la loi Bishara », du nom de l’ancien député Azmi Bishara - qui a fui Israël après avoir été accusé d’espionnage pour le compte du Hezbollah, lors de la seconde guerre du Liban.

« L’épisode Bishara et les voyages de certains députés arabes en Syrie, ou leurs rencontres avec des chefs du Hamas, ne sont pas du domaine de la liberté de parole, mais encouragent clairement les attaques armées et les activités terroristes contre Israël », a estimé Orlev.

« Il est temps pour Israël d’ouvrir les yeux. Nous devons arrêter de prétendre qu’il pleut quand des députés arabes nous crachent à la figure », a déclaré Tartman.

Les députés arabes ont eux vivement critiqué le projet de loi. « La Knesset est remplie de racistes », a estimé le député Ahmed Tibi (Liste arabe unifiée).

Une Israélienne et ses trois filles délivrées de leurs ravisseurs russes

La police israélienne a révélé mercredi 31 octobre avoir, en coopération avec la police russe, secouru une Israélienne et ses trois filles en bas âge, après qu’elles ont été détenues pendant trois semaines en Russie.

Au début du mois, la police de Yiftah a reçu une plainte concernant la disparition d’une Israélienne de 29 ans - nouvelle immigrante d’Ouzbékistan - partie en août à Moscou pour tenter de monter une affaire, et de ses filles, âgées de 4,5 et 8 ans.

C’est la mère de la jeune femme qui a alerté la police que les quatre avaient été enlevées près de Moscou il y a deux mois, après avoir reçu un appel de sa fillle, qui a un bref instant profité de l’inattention de ses ravisseurs pour la prévenir.

Les kidnappeurs seraient des proches parents de la jeune femme, motivés par des histoires d’argent.

Les polices israélienne et russe ont coopéré pour libérer les quatre Israéliennes, qui étaient de retour en Israël mercredi.

Augmentation du prix de l’essence

Le prix de l’essence a augmenté de 2,7% mercredi 31 octobre à minuit. Un litre de 95 coûte désormais 6,13 shekels, et un litre de 96, 6,15 shekels.

En outre, à partir de jeudi, les conducteurs doivent circuler avec leurs feux de croisement allumés dans la journée, sur les routes interurbaines, et ceu jusqu’au 31 mars. Les autobus, poids lourds, taxis et motocyclettes doivent allumer leurs feux de jour même en ville.


Les caisses d’assurance maladie sont en déficit

Trois des quatre caisses d’assurance maladie sont en déficit parce que le Trésor n’augmente pas les allocations en fonction du vieillissement et de l’accroissement de la population, ni de l’index du coût de la vie, selon un rapport publié mercredi 31 octobre sur les caisses d’assurance maladie Clalit, Maccabi, Meouhedet et Leumit.

Rédigé par un comptable indépendant, Tova Hilman, et publié par le ministère de la Santé, le document présente les comptes annuels des assureurs.

« C’est une mauvaise nouvelle. Cela signifie que le Trésor ne rembourse pas suffisamment les caisses d’assurance maladie », a estimé le vice-directeur général du ministère de la Santé, Dr Yoël Lipschitz.

La Clalit a terminé l’année 2005 avec un déficit de 347 millions de shekels, comparé à un surplus de 4 millions en 2004 ; la Maccabi a terminé 2004 avec un déficit de 65 millions, par rapport à un surplus de 9 millions l’année précédente ; la Leumit a terminé 2006 avec un déficit de 75 millions, contre un surplus de 13 millions en 2005. Seule la Meouhedet a terminé 2006 avec un surplus de 13 millions, comparé à 28 millions en 2004.

Les caisses ont dépensé en 2005 en moyenne 759 shekels par membre. 727 shekels par membre pour la Clalit, 810 pour la Maccabi, 805 pour la Leumit et 801 pour la Meouhedet.

France

L’Exodus, 60 ans après

Trois cent Juifs français revivent le voyage historique de l’Exodus à bord d’un bateau quittant Chypre et amarrant à Haïfa jeudi 1er novembre, soixante ans après que l’Exodus a été renvoyé des rives de la Palestine mandataire.

Participent au voyage des donateurs français, des nouveaux immigrants, des jeunes garçons venus célébrer leur Bar-mitzva en Israël et des survivants de la Shoah.

L’opération est financée par le FSJU (Fonds social juif unifié) - présidé par Pierre Besnainou - le Keren Hayessod, l’Agence juive et l’organisation AMI.

MOYEN-ORIENT

Israël satisfait du nouveau rapport de l’ONU sur la résolution 1701

Des représentants israéliens ont qualifié mercredi 31 octobre d’« équilibré » le rapport du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon sur l’application de la résolution 1701 du conseil de sécurité des Nations unies, qui a mis un terme à la seconde guerre du Liban.

Le rapport indique en effet que le Hezbollah s’est réarmé avec des roquettes longue-portée capables d’atteindre Tel-Aviv et qu’il a triplé son arsenal de missiles sol-mer de type C-802 depuis la guerre de l’été 2006. Le Hezbollah s’est réarmé dans les zones au sud du fleuve Litani, accuse en outre Ban Ki Moon.

Le secrétaire général de l’ONU critique par ailleurs Israël pour ne pas avoir fourni au Liban « les lieux, quantités et types exacts de munitions à fragmentation utilisées lors du conflit de l’été dernier ».

Il estime également que les « violations continues de l’espace aérien libanais par Israël constituent des violations répétées des résolutions des Nations unies [...] et sapent les efforts visant à réduire la tension, à bâtir la confiance et à stabiliser la situation au Sud-Liban ».

Ban Ki Moon présente tous les quatre mois un rapport sur l’application de la résolution 1701au conseil de sécurité de l’ONU.

INTERNATIONAL

Ahmadinejad met l’Europe en garde contre d’éventuelles sanctions unilatérales

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a mis en garde jeudi 1er novembre les pays européens, les exhortant à ne pas emboîter le pas aux Etats-Unis en imposant des sanctions unilatérales contre son pays.

Le président a menacé de riposter par des mesures économiques, sans plus de précisions, si l’Europe suit les Etats-Unis, qui ont adopté la semaine dernière des sanctions contre le régime de Téhéran.

« S’ils comptent coopérer avec l’ennemi de la nation iranienne, nous ne pourrons pas interpréter cela comme un comportement amical. Nous réagirons », a menacé Ahmadinejad, qui s’exprimait lors de l’inauguration d’un complexe pétrochimique à Asalouyeh.

« Vous, Europe, vous avez plus besoin de nous », a-t-il ajouté, faisant référence aux liens d’affaires entre Téhéran et les pays européens : 40% des importations iraniennes viennent de pays de l’Union européenne, dont nombre de ses entreprises pétrolières travaillent en Iran.

UN Watch : l’ONU doit combattre l’antisémistisme

Alors que des mesures « sans précédent » ont été prises ces dernières années par les Nations unies pour lutter contre l’antisémitisme, l’ONU se doit de « tenir ses promesses », selon un rapport d’UN Watch, publié mercredi 31 octobre.

L’ONG juive américaine, qui surveille les activités de l’ONU, estime qu’une importante victoire a été remportée le 4 novembre 2004, quand l’Assemblée générale des Nations unies a pour la première fois condamné l’antisémitisme dans sa résolution annuelle sur la tolérance religieuse, en dépit de l’opposition des pays arabes et islamiques.

Cependant, le rapport accuse « l’inaction » de l’ONU en ce qui concerne l’antisémitisme depuis cette référence, en comparaison au nombre de résolutions contre l’islamophobie, par exemple.

Il estime également que l’antisémitisme est « encouragé » par des mesures ayant pour but de « diaboliser l’Etat juif ».

Décès du pilote américain qui largua la bombe atomique sur Hiroshima

Paul Warfield Tibbets Jr, le pilote américain qui était aux commandes du B-29 qui largua la bombe atomique sur Hiroshima, au Japon, le 6 août 1945, est décédé jeudi 1er novembreà l’âge de 92 ans.

Paul Warfield Tibbets Jr est décédé à Columbus, dans l’Ohio, a annoncé Gery Newhous, un de ses amis de longue date. Il souffrait de nombreux problèmes de santé et son état s’était détérioré ces deux derniers mois.



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.87
Hébergeur : OVH