Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit
pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

Israël présentera à l’Eurovision une chanson sur l’apocalypse nucléaire
Article mis en ligne le 1er mars 2007
dernière modification le 3 mars 2007

Une chanson évoquant le cauchemar d’une apocalypse nucléaire du groupe « TeaPacks », illustrant l’inquiétude grandissante du pays quant au programme nucléaire de l’Iran, a été plébiscitée par les auditeurs israéliens pour représenter Israël au concours de l’Eurovision .

Le groupe Teapacks présentait quatre chansons pour représenter Israël au Concours Eurovision de la Chanson 2007. La soirée s’est déroulé en compagnie d’anciens représentants d’Israël et d’un ancien représentant français : Guy Mardel, qui avait représenté la France en 1965.

Après le vote, c’est « Push the button » (Appuie sur le bouton) qui est désignée pour représenter Israël à Helsinki.

On peut voir et écouter cette chanson sur la toile (cliquer ici)

La chanson sera interprétée lors du concours européen qui se tient cette année le 10 mai à Helsinki en Finlande.

« Il existe des dirigeants déments qui aspirent à nuire avec des technologies diaboliques et ils vont presser le bouton » : les paroles écrites par Kobi Oz, figure haute en couleur du groupe, se réfèrent, sans le citer nommément, au président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui a appelé publiquement à « rayer » Israël de la carte.

La chanson, aux airs mêlant rock et rythmes méditerranéens comporte des passages en hébreu, anglais et français.


Teapacks - Push the button - Chanson representant Israel à l’Eurovision 2007
Push the button
The world is full of terror
If someone makes an error
He’s gonna blow us up to biddy biddy kingdom come
There are some crazy rulers
They hide and try to fool us
With demonic, technologic willingness to harm

They’re gonna push the button, push the button
Push the bu... push the bu... push the button
Push the button, push the button
Push the bu... push the bu... push the button
Il y a plein de souffrance
Dans la rue y’a trop d’violence
Et on a beaucoup de chance d’être vivant, même pas blessés Avancement tactique de régime fanatique Situation tragique qui me met les larmes aux yeux And I don’t wanna die I wanna see the flowers bloom Don’t wanna go kaput kaboom And I don’t wanna cry I wanna have a lot of fun just sitting in the sun But never theless He’s gonna push the button, push the button
Push the bu... push the bu... push the button
Push the button, push the button
Push the bu... push the bu... push the button
Mesarim mitpotzetzim alay
Tilim mit’ofefim vegam noflim alay
Shotrim veganavim mitrotzetzim alay
Vehem koftzim alay, mitkartzetzim alay
Alelay, alelay, ta’ane li, Elohay, hay
Hasiyut haze arokh miday
Kshe’ani bekoshi khay vekulam mekavnim elay
Ze mukdam lashir ulay shenatati la khayay
Mishtara, tzevet hatzala
Hine ze bakdam, shir lelo salam
Adom ze lo rak tzeva, ze yoter kmo dam
Shuv otzer balev et hanshima
Shelo tifrakh akhshav haneshama
Hine milkhama, hine hanshama
Bum bum, ze ma shekore akhshav
Ben raketa lemacheta, ben tzofe lekatav
Ben mekhtaf lenekhtaf, ben gashum lesharav
Haslama bamadregot ola vetofeset kav
Klum, klum, ze ma shekulam osim
Kitzonim maktzinim vektzinim martzinim...



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.6.0
Hébergeur : OVH