Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

Distribution de portefeuilles au Likoud
Revue de la presse isralienne du service de Presse de lambassade de France en Isral
Article mis en ligne le 27 mars 2009

Selon le Haaretz, cest dimanche que Binyamin Netanyahu devrait faire connatre dimanche aux dputs de son parti qui seront les ministres du Likoud et quels postes ils occuperont. Ces derniers jours, le prsident du Likoud consulte activement ses conseillers afin de trouver une solution au problme de la rpartition des portefeuilles et dviter une fronde au sein de son propre parti.

M. Netanyahu devra notamment décider à qui il confie le portefeuille de Finances. Selon le Maariv, les trois candidats favoris à ce poste sont Dan Meridor, Yuval Steinitz et Israël Katz.

En attendant, rapporte le Yediot Aharonot, Ehud Barak a voulu réunir hier les députés travaillistes pour tenter d’apaiser les tensions et de resserrer les rangs après la controverse sur l’entrée du parti au gouvernement. Cependant, seuls deux des sept députés qui s’étaient opposés à l’entrée au gouvernement, Avishaï Braverman et Daniel Bensimon, ont répondu à l’invitation du président du parti travailliste. Des responsables travaillistes affirment que M. Braverman pourrait finalement accepter un poste de ministre tandis que M. Bensimon s’est déclaré prêt à représenter le parti dans une des commissions de la Knesset.

* Israël-Palestiniens

Israël dément avoir assoupli sa position concernant Guilad Shalit

Le Maariv cite un haut responsable du Hamas dans la bande de Gaza qui affirmait hier qu’Israël avait fait une nouvelle offre concernant la libération de Guilad Shalit. « Les Egyptiens nous ont fait savoir que les Israéliens ont renoncé à certaines de leur conditions et qu’il existe une nouvelle proposition israélienne qui pourrait être acceptable. Il est donc possible que nous parvenions à un accord sur un échange de prisonniers », a déclaré hier Ossama Mezaïni.

En Israël on dément ces affirmations. Selon un haut responsable israélien cité par le Haaretz, le général Muhammad Ibrahim des renseignements égyptiens était il y a deux jours en Israël où il s’est entretenu avec le négociateur Ofer Dékel et avec le chef du service de renseignement intérieur Shabak, Yuval Diskin. L’émissaire égyptien a tenté de convaincre ses interlocuteurs qu’Israël doit assouplir encore sa position et renoncer à certaines des conditions dont il a fait part la semaine dernière au Caire.

MM. Ofer et Diskin ont rejeté la requête du général Ibrahim, soulignant que c’est maintenant au Hamas de communiquer une nouvelle liste de prisonniers dont il réclame la libération afin qu’Israël puisse choisir cent vingt cinq prisonniers supplémentaires sur les quatre cent cinquante qui seront libérés en échange de Guilad Shalit. « Sans liste, il n’y aura pas de négociation », ont affirmés les deux hommes.

Même s’il est peu probable qu’un accord intervienne avant l’entrée en fonction du nouveau gouvernement, on estime que Binyamin Netanyahu reprendra les pourparlers engagés par le gouvernement Olmert. Dès son entrée en fonction, Netanyahu devrait d’ailleurs rencontrer Ofer Dékel.

* Régional

Olmert : Nous agissons partout contre le terrorisme

La presse israélienne consacre encore aujourd’hui une large place au raid qu’aurait effectué l’armée de l’air au Soudan contre un convoi d’armes à destination de la bande de Gaza, en janvier dernier. La chaîne 10 de la télévision israélienne a diffusé hier l’interview d’un officiel soudanais selon lequel un deuxième raid a visé en février un navire iranien. Le Yediot Aharonot souligne cependant que les réactions soudanaises aux information parues hier étaient confuses et contradictoires. Quoi qu’il en soit, on estime que le convoi bombardé transportait notamment des missiles capables d’atteindre, à partir de la bande de Gaza, la région de Tel-Aviv.

Selon un haut responsable israélien cité par le Haaretz, depuis l’opération Plomb durci dans la bande de Gaza, et suite au raid, l’Egypte a renforcé la surveillance de sa frontière avec le Soudan.

Israël n’a pas réagi officiellement aux informations concernant le raid au Soudan. Toutefois, le Premier ministre Ehud Olmert a déclaré hier : « Des résultats significatifs ont été obtenu au cours de l’opération Plomb durci. Nous agissons partout où il est possible de porter atteinte aux infrastructures terroristes. Que ce soit dans des endroits proches ou moins proches, partout où nous le pouvons nous visons les infrastructures terroristes de manière à élargir la dissuasion, à amplifier la dissuasion, à renforcer la dissuasion et à renforcer l’image de notre dissuasion »



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.6.0
Hébergeur : OVH
Site en cours d’évolution - dysfonctionnements ponctuels possibles