Revue de lapresse israŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 25/09/06                                                                                                      NumŽro 217

 

 

 

   Les grands titres

     1. Olmert aurait rencontrŽ le roiAbdallad d'Arabie SŽoudite!

Yediot Aharonot( manchette): Le PremierMinistre israŽlien Ehud Olmert se serait rŽcemment entretenu avec une trshaute personnalitŽ saoudienne qui pourrait tre, selon certaines sources, leroi Abdallah d'Arabie SŽoudite en personne. A l'ordre du jour de cetterencontre 'historique", la menace nuclŽaire iranienne et la relance del'option saoudienne de rglement du conflit israŽlo-palestinien. La rencontrese serait dŽroulŽe, il y a dix jours, avec l'aval de Georges Bush, dans un endroit tenu secret. Le Yediot rappelle que dans l'interview accordŽe aujournal ˆ l'occasion de Rosh Ashana, Ehud Olmert avait rendu un hommageinattendu ˆ Abdallah: "Je suis impressionnŽ par sa sagesse et par son sensdes responsabilitŽs" avait dit Olmert tout en prŽcisant qu'il suivait deprs les dŽclarations autour de l'option saoudienne". Le Yediot Aharonot rappelle que l'option saoudiennerepose sur un principe simple: un retrait intŽgral israŽlien de tous lesterritoires  en Žchange de la findu conflit et la normalisation totale entre Israel et l'ensemble du mondearabe. Le Yediot rappelle qu'Abdallah fut dansle passŽ, le parrain de avant de devenir un fervent partisan de la paix auProche-Orient.

  

 2. Assad veut la paix avec Isra‘l

Tous les quotidiens:Bashar Assad au Der Spiegel: "Je suis opposŽ aux appels de l'Iran ˆ ladestruction d'Isra‘l et je suis intŽressŽ ˆ faire la paix avec Isra‘lÉ Si lapaix arrive tout changera". Mais Assad conserve un ton menaant: "Sil'espoir en la paix devait dispara”tre, la guerre pourrait redevenir la seulesolution possible".
Dans l'entourage d'Ehud Olmert on rŽpte ce que le Premier Ministre a dŽclarŽdans les interviewes ˆ la presse avant Rosh Ashana: "Les conditions pourdes nŽgociations avec la Syrie n'ont pas encore mžries".

 Haaretz: "Les messages apparemmentcontradictoires d'Assad lui servent de moyens de pression auprs des Etats-Uniset d'Isra‘l" Žcrit Yoav Stern.

  Yediot Aharonot: IsraŽliens et Syriens seseraient rencontrŽs secrtement durant la guerre pour coordonner certainesdŽmarches liŽes aux combats et pour clairement indiquer qu'aucune des deuxparties ne souhaitait de confrontation militaire. Au cours de ces discussions,l'idŽe d'un dialogue plus soutenue aurait ŽtŽ soulevŽe. L'administration Bushn'y serait pas favorable.

 Yediot Aharonot: 68universitaires et militaires(de rŽserve) israŽliens ont signŽ une pŽtitionappelant Olmert ˆ nŽgocier directement avec la Syrie, avec le Liban mais aussiavec le Hamas. Parmi les signataires: l'Žcrivain Amos Oz, le prix Nobel deChimie Aaron Tchahanover et l'ancien maire de Tel-Aviv, Shlomo Lahat.

 Selon les signataires, "le gel dans le processus de paixmet en pŽril les traitŽs de paix signŽs avec l'Egypte et la Jordanie".

 

    3. EL Ka•da tenterait de recruterdes travailleurs Žtrangers en Isra‘l

   Haaretz(manchette):Il est possible qu'El Ka•da tente de  recruter des travailleurs ŽtrangersinstallŽs en Isra‘l pour commettre des attentats terroristes d'envergure contredes cibles israŽliennes. Les autoritŽs israŽliennes ont ŽtŽ alertŽes par lediscours prononcŽ le 11 septembre dernier par le  No2 d'El Ka•da, A•man A- Zouhairi qui est considŽrŽaujourd'hui comme l'homme fort du mouvement. A Zouha•ri avait affirmŽ qu'Isra‘lfaisait dŽsormais partie des cibles du mouvement terroriste. CotŽ israŽlien, onconsidre que A-Zouha•ri endosse de plus en plus de responsabilitŽs au seind'El Ka•da, alors que Bin Laden est affaibli par la maladie. Or contrairement ˆBin Laden qui accorde sa prioritŽ ˆ une lutte ˆ outrance contre les Etats-Uniset l'Europe, A Zouha•ri  qui estd'origine Žgyptienne, prche plut™t en faveur d'actions contre Isra‘l ou contred'autres pays arabes modŽrŽs  duProche-Orient (comme la Jordanie)

  Yediot Aharonot: 4 terroristes islamistes ontŽtŽ arrtŽs en Norvge. Ils auraient projetŽ d'attenter ˆ la vie del'ambassadrice d'Isra‘l ˆ Oslo, Myriam Shomrat.

 

 

    4. Nassarala :"Nous sommes plus fort qu'avant la guerre"

Tous les quotidiens: HassanNassarala devant des centaines de milliers de sympathisants du Hizbollah,vendredi dans le quartier de Dhiah ˆ Beyrouth: "Notre organisation estaujourd'hui plus forte que par le passŽ. Nous disposons de 20.000 missiles et aucune armŽe au monde ne pourra dŽmanteler leHizbollah"a-t-il dŽclarŽ. D'ailleurs a-t-il dit nous n'avons pasl'intention de dŽposer les armes car cela mettrait le Liban en danger".Nassarala s'est ensuite vantŽ d'avoir tenu en Žchec avec ses combattants lesunitŽs d'Žlite de l'armŽe israŽlienne ainsi que l'armŽe de l'air.

Maariv(manchette):"Nassarala ferait bien de retourner rapidement dans son bunker. Le faitque nous ne l'ayons pas frappŽ durant ce rassemblement ne signifie rien.Nassarala fait partie de nos objectifs et ˆ sa place nous resterions dans un bunker pendant encorelongtemps".

Maariv:  Amir Rapoport dŽplore que certainsIsraŽliens aient jugŽ nŽcessaire d'envisager l'Žlimination ciblŽe de Nassaraladurant ce rassemblement: "Nassarala savait parfaitement que les IsraŽliensn'attenteraient pas ˆ sa vie vendredi, et d'ailleurs l'idŽe d'une ŽventuelleŽlimination du leader chiite vendredi, n'avait mme pas ŽtŽ soulevŽe parl'Žtat-major de Tzahal.Il faut comprendre que mme si Nassarala devait tre unjour ŽliminŽ, le Hizbollah ne dispara”trait pas" Žcrit Rappoport quisuggre aux dirigeants israŽliens d'Žviter de profŽrer des menaces vaines.       

Haaretz:Nassarala a provoquŽ une vŽritable secousse politique en rŽclamant la rŽformedu systme Žlectoral qui risque de bouleversŽ le fragile Žquilibre politique etcommunautaire au Liban.

Haaretz: Leleader des chrŽtiens libanais Samir Djadja a dŽclarŽ hier que la guerre avaitŽtŽ une catastrophe pour le Liban: "Nous ne pensons pas qu'il y a eu devictoire et c'est l'avis de la majoritŽ des Libanais qui pensent que cetteguerre a placŽ leur pays dans une situation dramatique".

 Yediot Aharonot: C'est cette semaine que lessoldats israŽliens Žvacueront l'intŽgralitŽ du Sud-Liban aprs que les forcesde la FINUL et de l'armŽe rŽgulire libanaise s'y soient dŽployŽes.

 

    5. Le Hamas refuse de reconna”treIsra‘l

        Haaretz: Le Hamasrefuse  de reconna”tre l'Etatd'Isra‘l et propose de se contenter d'une houdna (trve dans les combats) de 10ans en Žchange d'un retrait intŽgral d'Isra‘l des territoires conquis en 67. Defaisant le Hamas se place en porte-ˆ-faux face ˆ Mahmoud Abbas qui avaitdŽclarŽ ˆ la tribune de l'ONU que tout futur gouvernement palestinien devraitreconna”tre Isra‘l.

 Abbas a reconnu que les pourparlers pourla formation d'un gouvernement d'union reprenaient ˆ zŽro. Mais dansl'entourage du ra•s palestinien, on envisage un compromis sŽmantique quipermettrait ˆ l'union nationale de voir le jour: le Hamas refuserait dereconna”tre Isra‘l mais accepterait de reconna”tre le processus d'Oslo. C'est cequ'a dŽclarŽ Saeb Arikat , un proche du ra•s et ancien ministre. Seloncertaines sources, Mahmoud Abbas ne veut pas actuellement de confrontationdirecte avec le Hamas..

Yediot Aharonot: Lacrise entre le Hamas et le Fatah empcherait la conclusion d'un marchŽ en vuede la libŽration de Guilad Shalit. CotŽ israŽlien on estime que les ravisseursde Shalit, qui reoivent leurs ordres de Haled Mashal et du Hamas-Žtranger,utilisent la carte Shalit comme atout. C'est dans le cadre de ces rapports deforce internes que le ra•s palestinien a annoncŽ son intention de rŽclamer la  libŽration de Marouan Bargoutti ancien leader des Tanzim etd'Ahmed Saadate, leader du FPLP en echange du soldat israŽlien: "Nousexigerons leur libŽration car ils ont ŽtŽ arrtŽs sans le moindre mobile"a dit Abou Maazen. CotŽ israŽlien, on affirme que les deux leaders palestiniensemprisonnŽs ne seront pas libŽrŽs dans le cadre d'un Žchange.

Maariv: Lesravisseurs de Shalit avouent: "Sa libŽration n'est pas proche".

 

 D'autres titres en bref:

  Haaretz: Selon un sondage rŽalisŽ parl'organisation amŽricaine "The Israeli Project", les EuropŽens ont deplus en plus tendance ˆ considŽrer les extrŽmistes islamiques comme responsablede la poursuite du conflit israŽlo-palestinien et ils accusent  de moins en moins Isra‘l d'en treresponsable. De mme, selon ce sondage le soutien  ˆ Isra‘l auprs de la population amŽricaine est en hausse.

  Yediot Aharonot: Isra‘l prŽoccupŽ par lesintentions Žgyptiennes de construire 3 ˆ 4 centrales nuclŽaires civilesdestinŽes ˆ la production d'ŽlectricitŽ.

Yediot Aharonot: La policeisraŽlienne a ŽtŽ admise au sein d'Interpol. Cela devrait permettre ˆ la policeisraŽlienne d'accentuer sa coordination avec les polices europŽennes.

Maariv:"Si tu veux Žtudier dans cette Žcole, tu devras ™ter ta kippa". C'estce qu'ˆ lancŽ le directeur  del'Ecole Municipale de Cologne ˆ un jeune juif de 11 ans, Yerahmiel Jiliakov. LacommunautŽ juive locale est en Žbullition depuis que cette affaire a ŽclatŽ etle centre des rabbins europŽens a demandŽ des explications au Bundestag et ˆl'Union EuropŽenne

Maariv:Oded Salomon, le nouveau directeur du DŽpartement de l'Alyah ˆ l'Agence Juivevient du marchŽ privŽ et a dirigŽ le dŽpartement commercial d'Osem avantd'entrer ˆ l'Agence Juive. Son objectif ambitieux: faire monter en Isra‘l unmillion d'olim en 15 ans. Son arrivŽe ˆ l'Agence Juive s'inscrit dans un programme visant ˆ instaurerune "commercialisation de la alyah en Isra‘l auprs des communautŽs juivesde Diaspora".