Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 27/10/06                                                                                                      NumŽro 240

 

 

Les grands titres:

  1. Mashal au Caire pour rŽpondre auxpropositions Žgyptiennes

Haaretz:  Le chef du Bureau"politique" du Hamas, Haled Mashal doit se rendre demain au Cairepour y rencontrer les dirigeants Žgyptiens. On estime que Mashal apportera unerŽponse ˆ la proposition de marchŽ faite par Omar Souliman, ministre Žgyptiendes Renseignement, en vue de la libŽration de Guilad Shalit. Mashal avaitrencontrŽ Souliman, il y a quelques jours ˆ Damas. Ce dernier lui avait proposŽd'Žchanger le soldat israŽlien contre un millier de prisonniers palestiniens dontla libŽration serait ŽchelonnŽe sur plusieurs semaines. Ce marchŽ incluraitŽgalement la formation d'un gouvernement d'union national palestinien. Tant ˆJŽrusalem qu'au sein du Hamas, on reste plut™t pessimiste quant aux chances devoir un tel marchŽ aboutir. L'un des leaders du Hamas l'a confirmŽ hier auHaaretz. CotŽ israŽlien, on affirme qu'il n'y a aucune raison de s'Žmouvoir dela visite de Mashal au Caire, mme si il y a quelques jours, le PrŽsident HosniMoubarak a fait parvenir un message ˆ Ehud Olmert dans lequel il lui promet"de ramener votre soldat". De mme, Noam Shalit, le pre du jeunesoldat s'est montrŽ sceptique quant aux chances de libŽration prochaines de sonfils.

 

2.Entretien avec Youval Rabin, fils du Premier Ministre assassinŽ

Yediot Aharonot: A quelques jours des commŽmorations officielles du 11meanniversaire de l'assassinat d'Itzhak Rabin, le YediotAharonot interroge le fils du dŽfunt Premier Ministre, Youval Rabin quis'insurge en particulier contre l'autorisation accordŽe cette semaine ˆl'assassin Ygal Amir de rencontrer, pendant quelques heures, dans l'intimitŽd'une chambre de la maison d'arrt Ayalon son Žpouse Larissa. Pour YouvalRabin, qui vit aux Etats-Unis, "Ca commence ainsi, et ensuite il y aura la Brit mila, d'autresenfants et au bout du compte, la libŽration de l'assassinÉPeut-tre qu'il fautqu'il y ait un nouvel assassinat politique pour que l'on comprenne qu'ils'agissait lˆ d'une erreur" affirme Youval Rabin. Le Yediot publie un sondage qui rŽvle que 69% despersonnes interrogŽes estiment qu'il y aura un nouvel assassinat politique enIsra‘l. Selon ce sondage, Un IsraŽlien sur trois est favorable ˆ une amnistiepour l'assassin d'Itzhak Rabin et la moitiŽ des militants de la droite et desreligieux israŽliens pensent qu'il faut le libŽrer.

 

 

  3.  L'armŽe de l'air pourrait  bombarder l'axe Philadelphie

Maariv(manchette): Le chef d'Žtat-major Dan Haloutz a autorisŽ l'utilisation demoyens nouveaux et sophistiquŽs pour lutter contre le trafic d'armes qui s'intensifiesous l'axe Philadelphie . L'un de ces moyens serait un bombardement aŽrien  de cet axe  ˆ l'aide de bombes intelligentes qui dŽtruiraient d'un seulcoup plusieurs  tunnels. DanHaloutz a donnŽ cette autorisation bien que l'axe Philadelphie se borde lafrontire Žgyptienne et sŽpare la ville de Rafiah o vit une populationparticulirement dense. Apparemment, l'armŽe de l'air dispose de technologiesqui lui permette de cibler ces tunnels sans risquer de provoquer des pertes envies humaines dans la population civile de Rafiah.

 

4.Amir Peretz:  la chute inŽvitable

 Maariv: Ben Caspitexplique qu'un dŽcidant de rester au gouvernement, Amir Peretz  a gagnŽ un peu de temps, mais il a duavaler une vŽritable couleuvre politique avec l'entrŽe de Liberman:"Lasemaine politique de Peretz ressemble ˆ la dernire Žtape d'un crash qui Žtaitconnu d'avance. DŽsormais, avec ce temps gagnŽ, Peretz va tenter de reporterles primaires pour la prŽsidence prŽvue en mai 2007".  Mais un sondage publiŽ par le Maariv confirme que le leadership d'Amir Peretz estsŽrieusement affectŽ et que dans tous les cas de figures, il n'y a aucunechance pour qu'il soit rŽŽlu ˆ la PrŽsidence du Parti. Selon ce sondage, si desprimaires avaient lieu aujourd'hui le large vainqueur serait Amy Ayalon avec24%, devant Ehud Barak 16%, Amir Peretz 13%, Byniamine Ben Eliezer 8%,  Offir Pines et Avisha• Braverman 7%chacun. Si des primaires avaient lieu entre Barak et Peretz, Barakl'emporterait avec 47% contre 32% ˆ Peretz.  Toujours selon ce sondage, 85% des IsraŽliens reprochent auparti travailliste d'avoir trahi sa promesse Žlectorale de s'occuper desproblmes sociaux d'Isra‘l et 83% estiment qu'Amir Peretz doit quitter laDŽfense pour un ministre des Affaires Sociales.

 

5.Rencontre pessimiste entre deux Prix Nobel israŽliens

Yediot Aharonot(supplŽment): Le Yediot Aharonot a fait rencontrer lePrix Nobel de chimie, Professeur Aaron Tchahnover et le Prix Nobel d'Žconomiele Professeur Isra‘l Ouman pour dŽbattre de l'Žtat actuel de la sociŽtŽisraŽlienne. Sever Plutzker qui a accompagnŽ cette rencontre Žcrit qu'il aassistŽ lˆ ˆ une discussion profonde,mais aussi douloureuse, et parfois mmeinquiŽtante qui a provoquŽ en lui un profond malaise. Les deux Prix Nobel sontd'accord pour affirmer "qu'il y a un lien Žtroit entre l'Žrosion del'Esprit israŽlien et l'Žrosion de l'Etat d'Isra‘l" : "Tout iciparait dŽnuŽ de valeur, tout parait provisoire, sans perspective, sansdesseinÉ.Les dirigeants du pays sont mŽdiocres. Ces gens de l'Žlite politiquesont incapables d'exprimer des idŽes, ils n'ont aucune orientation et aucunprogramme. Ils utilisent des termes de la langue hŽbra•que"Itkanessout", "Itnatkout" qui n'ont aucun sens. Et aumilieu, se trouve cette bulle qui porte le nom de Kadima. Il n'y a plusd'idŽal, plus d'esprit et nous le constatons dans les universitŽs". LesProfesseurs Tchahanover et Ouman concluent et lancent un appel grave: "Sinous ne nous ressaisissons pas et si nous ne changeons pas, nous n'existeronspas et nous serons effacŽs de cet endroit".

 

 

D'autres titres en bref:

 

Yediot Aharonot (sondage): 46% des IsraŽliens considrent qu'AvigdorLiberman est la personnalitŽ la plus adŽquate pour faire face ˆ la menaceiranienne contre 15% qui lui prŽfrent Ehud Olmert et 3% qui accordent leurconfiance ˆ Amir Peretz, actuel ministre de la DŽfense.  Selon ce sondage, 67% des IsraŽliensestiment que le gouvernement Olmert chutera d'ici un an et 72% considrent queLiberman entre dans le gouvernement pour amŽliorer son statut de leader de ladroite face ˆ Netanyaou. Enfin 60% des IsraŽliens estiment que le gouvernementOlmert-Liberman ne parviendra pas ˆ promouvoir le processus de paix.

 

Yediot Aharonot: Me•r Chitrit, actuel ministre de la Justice, suggre ˆEhud Olmert d'adopter la proposition saoudienne de 2002, qui pr™ne un retraitisraŽlien de tous les territoires y compris JŽrusalem-est en Žchange de la findu conflit et de la normalisation entre Isra‘l et ses voisins arabes. Me•rChitrit considre qu'Olmert et Kadima doivent prouver ˆ l'opinion publiqueisraŽlienne qu'Isra‘l n'a pas abandonnŽ l'option de pourparlers de paix, commecela est mentionnŽ dans la plateforme politique de Kadima.  Et ˆ ceux qui rappellent ˆ Chitrit quel'entrŽe de Liberman dans le gouvernement risque d'hypothŽquer  une telle initiative, il rŽpond:"Si Liberman n'est pas satisfait, qu'il s'en aille".

 

Yediot Aharonot: Le contr™leur de l'Etat  Michal Lidenstrauss presse le Conseiller Juridique duGouvernement Meni Mazouz d'ouvrir une enqute judiciaire sur les agissementsd'Ehud Olmert dans l'affaire de l'appel d'offre en vue de la vente de la BanqueLeumi ˆ un proche ami du Premier Ministre. Mais le Conseiller Mazouz estmŽcontent de subir les pressions du contr™leur avant mme que celui-ci n'aitbouclŽ sa propre enqute. Dans l'entourage d'Olmert, on accuse le contr™leurLidenstrauss de s'en prendre personnellement ˆ Ehud Olmert.

 

Maariv: Shimon Peres a affirmŽ hier ˆ Xavier Solona, coordinateur de la politiqueŽtrangre de l'Union EuropŽenne: "Si l'Iran possde l'arme nuclŽaire, ellela fournira au Hizbollah". Solana qui a Žgalement rencontrŽ Tzipi Livni et Amir Peretz, s'est  plaint de la fermeture par Isra‘l desposte de passage entre Isra‘l et la bande de Gaza. Peres lui a rŽponduqu'Isra‘l dŽfendait,  avant, toutla sŽcuritŽ de ses habitants et que "tant que les tirs de kassem et letrafic d'armes se poursuivront, les postes de passage resteront fermŽs" .

 

Yediot Aharonot: Suite ˆ la guerre du Liban,le ministre de la DŽfense rŽclame une rallonge budgŽtaire de 7 milliards deshekels. Le Premier Ministre y est favorable mais le ministre des FinancesAvraham Hirchenzon a indiquŽ que toute rallonge de ce type se ferait sur lecompte d'autres ministres. Il sous-entend que le ministre  des Affaires sociales  pourrait tre  le plus affectŽ par cette rallonge. D'ailleurs, le parti desretraitŽs menace de voter contre l'entrŽe de Liberman au gouvernement s'il  n'obtient pas le ministre des AffairesSociales.

 

Yediot Aharonot: Elie Wiesel ne veut pas trePrŽsident de l'Etat d'Isra‘l. Il l'a indiquŽ, hier lors d'une convention du YadVashem ˆ JŽrusalem: "J'enseigne ˆ l'universitŽ, j'ai des Žlves, j'Žcriset c'est largement suffisant" a-t-il affirmŽ avant de rappeler que bienqu'il parle hŽbreu couramment, il n'a jamais vŽcu en Isra‘l:" En tant quePrŽsident, je n'aurais pas le privilge d'utiliser tous le vocabulaire que jesouhaite, or les mots sont tout ce qui me reste" a dit le Prix Nobel de laPaix.

 

 

Haaretz(une+ photo): Une loi en faveur de l'admission d'Žlves  se revendiquant de plusieurs religionsdans les mmes Žtablissements scolaires privŽs provoque l'opposition desmilieux juifs orthodoxes en Angleterre. Et alors que cette loi est initiŽe, lePremier Ministre Tony Blair s'est rendu, cette semaine en visite dans l'Žcolede filles juives orthodoxes "Yesode• Atorah" ˆ Londres. S'exprimantdevant les dirigeants de la CommunautŽ juive anglaise, dont son amiintime,  Lord Micael LŽvy, Blair adŽclarŽ: " Permettez-moi de vous exprimer mon Žmotion d'tre parmi vousaujourd'hui. L'objectif d'une Žcole religieuse en Angleterre est d'inculquer ˆses Žlves la foi en Dieu  maisconformŽment aux valeurs de la sociŽtŽ britannique. Et c'est exactement ce quel'on enseigne ˆ "Yesoda• Atorah"".