Revue de la presse israŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

 

JŽrusalem,le 27/2/07                                      NumŽro321

 

 

 

 

 

Lesgrands titres

 

1.Social: efforts pour empcher une grve gŽnŽrale

YediotAharonot: Des efforts sont entrepris en vue d'empcher la grve gŽnŽralequi menace de dŽbuter demain dans la fonction publique. Dans un premier tempsEhud Olmert avait demandŽ au TrŽsor de rŽgler ce dossier. Mais hier, il achangŽ d'approche et a promis que son gouvernement allait s'occuper"immŽdiatement" de cette crise dans les pouvoirs locaux. Lestractations entre le gouvernement et la Histadrout se poursuivront aujourd'huidans l'espoir d'Žviter cette grve. L'une des solutions ˆ envisager, selon lecommentateur Žconomique du Yediot, serait l'annulation par le gouvernement des dettes des conseilsrŽgionaux et locaux. 

Maariv: 70% des IsraŽlienssont favorables ˆ ce mouvement de grve qui doit tre lancŽ en guise desolidaritŽ avec les fonctionnaires des pouvoirs locaux qui ne sont toujours paspayŽs depuis plusieurs mois. Seuls 20% des IsraŽliens s'opposent ˆ une tellemesure. Si aucun changement ne devait intervenir, la grve gŽnŽrale devraitdonc dŽbuter demain. Elle paralyserait alors l'aŽroport Ben Gourion, les portsmaritimes  les ministres et les pouvoirs locaux.

 

 

2.Menaces de crise gouvernementale?

Haaretz-Maariv(manchettes): Leministre de la DŽfense Amir Peretz s'oppose ˆ toute atteinte aux pouvoirs de lacour suprme israŽlienne. Au cours d'une rencontre avec le nouveau ministre dela Justice, le professeur Daniel Friedman, Peretz a indiquŽ ˆ son interlocuteurqu'il s'opposait ˆ son initiative visant ˆ rŽduire les prŽrogatives de la CourSuprme. Selon Peretz, cette initiative va ˆ l'encontre de l'actuelleplateforme politique du gouvernement signŽe par le Parti Travailliste et parKadima. L'un des responsables du parti travailliste croit savoir que Peretzpourrait aller jusqu'ˆ provoquer une crise gouvernementale autour du projet deloi du ministre de la Justice car cela pourrait servir ses intŽrts ˆl'approche de l'Žlection pour le poste de PrŽsident

 

3.Ariel Sharon a eu 79 ans!

YediotAharonot: Ariel Sharon a eu hier 79 ans. L'ancien Premier Ministre estdans le  coma depuis le 4 janvier 2006. Il est hospitalisŽ dans unechambre de l'h™pital Tel Hachomer et seuls ses fils et sa belle-fille peuventse rendre ˆ son chevet. Hier, l'h™pital a reu des bouquets de fleurs decitoyens israŽliens qui n'ont pas oubliŽ cet anniversaire. Les deux enfantsd'Ariel Sharon Guilad et Omri ont passŽ une partie de la journŽe au chevet deleur pre. Des proches de l'ex Premier Ministre ont prŽvu de venir aujourd'huiˆ l'h™pital pour marquer cet anniversaire. Au cours des dernires semaines,Guilad et Omri Sharon affirment que l'Žtat de santŽ de leur pre s'estlŽgrement amŽliorŽ, qu'il est plus alerte que par le passŽ et qu'il bougecertains de ses membres. Le Yediot Aharonot croit savoir qu'enjournŽe, des infirmires font descendre Ariel Sharon de son lit et l'assoie surune chaise en face d'une tŽlŽvision. Selon des tŽmoins, Sharon a trs nettementmaigri depuis son hospitalisation: "Il y a tout le temps des progrs, aaffirmŽ Omri Sharon. Nous espŽrons que tout ira bien". Omri a renduhommage aux mŽdecins et infirmire qui s'occupent de son pre.

Hierle Premier Ministre Ehud Olmert a dŽclarŽ qu'Ariel Sharon "lui manquaitbeaucoup".

 

4.AntisŽmitisme en FranceÉet en Isra‘l!

Maariv: Le journal se faitl'Žcho des donnŽes sur la rŽsurgence de l'antisŽmitisme rendues publiques hierpar le CRIF. Selon le correspondant du Maariv ˆ Paris, ces donnŽesdu CRIF auraient stupŽfait la France! Selon ces donnŽes, 112 attaquesantisŽmites ont ŽtŽ recensŽes en 2006 contre 71 en 2005. Le nombre de menacesantisŽmites profŽrŽes a Žgalement augmentŽ puisqu'il est passŽ de 148 en 2005 a158 en 2006.

Haaretz: AntisŽmitisme enIsra‘l! Haaretz publie un reportage sur un centre d'accueil de Petach Tikva quis'occupe de jeunes punks nouveaux immigrants. Ces jeunes se  dŽmarquent del'Etat d'Isra‘l et se conduisent comme les punks que l'on peut trouver unEurope. Toutefois, ils affirment s'opposer ˆ tout action antisŽmite:"Nousn'aimons pas les orthodoxes mais nous n'irons jamais dessiner des croix gammŽessur les murs des synagogues" affirment-ils en faisant allusion ˆ laprofanation, l'an dernier, de la grande synagogue de Petah Tikva. Cependant,ils reconnaissent qu'il y a dans la ville, des jeunes russes nŽo-nazis quidŽtestent Isra‘l et qui s'expriment ouvertement de manire antisŽmite. IrŽna aelle ŽtŽ l'amie de l'un des leaders des skinheads nazis de Petach Tikva:"Nous nous rencontrions durant le week-end dans les jardins publics dePetach Tikva, et souvent il y avait des rixes entre bandes rivales. Mais,prŽcise-t-elle, tous les skinheads d'origine russes ne sont pas nazis ouantisŽmites"!

 

 

D'autrestitres en bref

Tousles quotidiens: Les obsques d'Erez Levanon assassinŽ avant-hier au nord deHŽbron se sont tenues hier dans le  Goush Etzion, en prŽsence de nombreuxhabitants juifs de cette rŽgion. Les quotidiens annoncent que les deuxassassins prŽsumŽs du jeune israŽlien ont ŽtŽ arrtŽs hier par les forces desŽcuritŽ. Ils seraient membres du Djihad Islamique qui a revendiquŽl'attentat. 

 

YediotAharonot: "Isra‘l ne mne pas de politique discriminatoire contre sapopulation arabe". Cette dŽclaration a ŽtŽ faite hier ˆ l'ONU par lesdŽlŽguŽs de plusieurs pays arabes modŽrŽs dans le cadre des travaux de lacommission chargŽe de lutter contre toute forme de discrimination raciste.Cependant, les membres de la commission ont critiquŽ l'action d'Isra‘l enversla population palestinienne.

 

Tousles quotidiens: Le nouveau chef d'Žtat-major de Tzahal le gŽnŽral Gaby Ashkenazia dŽcidŽ d'annuler toutes les reformes organiques entreprises ces derniers moispar son prŽdŽcesseur Dan Haloutz. Exemple: Le gŽnŽral Ashkenazy entendrŽinstaurer le commandement des corps d'armŽe qui rassemble plusieurs divisionsde l'armŽe de terre et qui avait ŽtŽ supprimŽ par Haloutz.

 

Haaretz: 45 juifs yŽmŽnitesont ŽtŽ ŽvacuŽs de la ville de Saada, aprs avoir ŽtŽ victime d'agressiondiverses. Ils ont ŽtŽ transfŽrŽs en avion spŽcialement affrŽtŽ par le prŽsidentyŽmŽnite Ali Abdallah Salah, vers la capitale Sanaa o chaque famille a reu unappartement de l'Etat.