Revue de la presse israŽlienne duCongrs Juif EuropŽen

 

JŽrusalem, le22/2/07                                                                                                      NumŽro 318

 

 

 

 

 

 

Les grands titres

 

 

 

1. Bruits de bottes cotŽ syrien?

Haaretz(manchette): L'armŽe syrienne aprocŽdŽ ˆ des mouvements  de troupes sur le plateau du Golan et arapprochŽ certaines de ses unitŽs de la frontire israŽlo-syrienne.

A noter: l'information a ŽtŽ dŽmentie cematin par le conseiller du ministre de la DŽfense, le gŽnŽral(rŽs.) AmosGuilad.

Haaretz(suite de manchette): Damas selivre actuellement ˆ une course effrŽnŽe ˆ l'armement avec le soutien financiermassif de l'Iran et le soutien technique de la Russie. Ce renforcement del'arsenal militaire syrien se traduit essentiellement par l'acquisition, parDamas d'une quantitŽ impressionnante de missiles Scud D capables de frapper unecible israŽlienne ˆ une portŽe de 400 km, ce qui place la plupart des grandesvilles israŽliennes sous la menace de ces missiles syriens. Ces missiles sontdestinŽs ˆ palier aux trs sŽrieuses dŽficiences de l'armŽe de l'armŽe de l'airsyrienne qui ne serait plus performante.

Haaretz: Damas s'apprterait ˆ conclure,sous peu, un vaste marchŽ d'achat de milliers de missiles anti-tanks russespour un montant de plusieurs centaines de millions de dollars. Le journalprŽcise que les efforts entrepris par le gouvernement israŽlien pour empcherun tel marchŽ ont ŽchouŽ.

 

Tous les quotidiens: Lenouveau chef d'Žtat-major de Tzahal Gaby Ashkenazi et le ministre de laDŽfense, au premires grandes manÏuvres militaires organisŽes par Tzahal,depuis plusieurs annŽes sur le plateau du Golan.

Selon le Haaretz, lessoldats se sont entra”nŽs sur la base d'un scŽnario de confrontation militaireentre Isra‘l et la Syrie!  Durant ces manÏuvres le gŽnŽral Ashkenazi adŽclarŽ que le Hizbollah n'avait pas retrouvŽ sa puissance militaire d'avant laguerre. "Cependant, a-t-il dit, Tzahal est prt ˆ tout scŽnariopossible".

Tous les quotidiens: Les soldats de l'armŽe rŽgulirelibanaise ont tirŽ, ˆ l'aide de leur armes personnelles, sur des avions dechasse de Tzahal qui selon eux survolaient le Sud-Liban ˆ basse altitude. Aucunappareil n'a ŽtŽ touchŽ. Au sein de Tzahal, on confirme cet incident et l'onaffirme que ce n'est pas la premire fois que l'armŽe libanaise se comporte dela sorte, et ce en dŽpit de la dŽcision israŽlienne de rŽduire le nombre deraids aŽriens au dessus du Sud-Liban.

 

 

 

 2.  Les difficultŽs du processus depaix:

Yediot Aharonot: Lesommet de lundi ˆ JŽrusalem entre Olmert Rice et Abou Maazen a failli exploser.Le Premier Ministre et le ra•s palestiniens  y ont ŽchangŽ des reprochesmutuels et ˆ un certain moment, Abou Maazen s'est mme levŽ en faisant signe devouloir quitter la salle. Finalement, Condoleeza Rice a calmŽ les esprits et lesommet s'est terminŽ plus calmement, mme si les leaders israŽliens etpalestiniens ont refusŽ de prendre part ˆ une confŽrence de presse commune. Aucours du sommet, Abou Maazen s'est plaint que les IsraŽliens n'aient pasrespectŽ leurs promesses de lever une partie des barrages des territoires et devirer aux Palestiniens des sommes d'argent ˆ des fins humanitaires. Olmert areprochŽ ˆ Abou Maazen d'avoir conclu l'accord de La Mecque sans y inclure lestrois conditions posŽes par le Quartet dont la reconnaissance de l'Žtatd'Isra‘l.

Yediot Aharonot: LePremier Ministre britannique Tony Blair estime qu'il est possible de progresserdans le processus de paix, y compris en dialoguant avec des "modŽrŽs"du Hamas. Selon lui, il sera plus facile de faire face ˆ la situation dans lesterritoires avec un gouvernement d'union palestinien.  Il a tenu cespropos peu avant sa rencontre hier avec Abou Maazen.

Yediot Aharonot: Lors deson rendez-vous annuel avec la presse internationale, le Premier Ministre EhudOlmert a dŽclarŽ qu'il Žtait prt ˆ dialoguer avec des ennemis mais "c'estle Hamas qui n'est pas prt ˆ dialoguer avec Isra‘l ou ˆ le reconna”tre".Olmert a affirmŽ qu'il n'avait pas renoncŽ ˆ l'idŽe d'un Žtat palestinien auxcotŽs d'Isra‘l mais "il faudra un changement positif pour relancer leprocessus sur le statut permanent des territoires".

 

D'autres titres en bref

Tous les quotidiens: 12heures aprs l'arrestation du terroriste du Djihad qui s'apprtait ˆ commettreun attentat ˆ Rishon- leTzion, les forces de sŽcuritŽisraŽlienne ont ŽliminŽ le commanditaire de cet attentat ˆ Djenine. Il s'agitde l'un des chefs du Djihad qui a ŽtŽ ŽliminŽ par l'unitŽ d'Žlite desgardes-frontires au cours d'une opŽration complexe. Dans sa voiture, lesgardes-frontires israŽliens ont retrouvŽ deux charges d'explosives prtes ˆtre utilisŽes.

 

Maariv: Le journal publie une photo dela chaleureuse poignŽe de main  ŽchangŽe hier ˆ Paris entre le chef del'opposition israŽlienne et prŽsident du Likoud, Byniamine Netanyaou et leministre de l'IntŽrieur et candidat UMP ˆ la prŽsidence de la RŽpubliqueNicolas Sarkozy. Au cours de cette visite-Žclair ˆ Paris; Byniamine Netanyaou adonnŽ un exposŽ devant la commission des Affaires Etrangeres de la DŽfense del'AssemblŽe Nationale. Netanyaou a Žgalement rencontrŽ le PrŽsident du SŽnatainsi qu'une dŽlŽgation de la direction du CRIF. 

 

Maariv: Tension renouvelŽe au partitravailliste. Plusieurs responsables du parti affirment que si Amir Peretzdevait remporter les Žlections pour la prŽsidence travailliste du 28 mai, ilsferaient alors scission. Dans l'entourage d'Amir Peretz, on se montre optimistesuite ˆ l'adhŽsion de milliers de nouveaux membres  recrutŽs par l'Žquipede l'actuel ministre de la DŽfense.

 

Tous les quotidiens: Lemilliardaire russo-israŽlien Arcady Ga•damek a annoncŽ hier la crŽation d'unmouvement social, et non d'une formation politique. Ce nouveau mouvementportera le nom de "Justice sociale". Au cours d'une confŽrence depresse, Ga•damek  a dŽclarŽ: "Il est clair que je peux crŽer un partipolitique et me faire Žlire ˆ la Knesset et mme au gouvernement. Mais ce neserait pas sŽrieux de ma part, car je n'ai pas d'expŽrience en la matire. EncrŽant ce mouvement social, j'ai l'espoir de pouvoir faire changer certaineschoses en Isra‘l". Ga•damek a exprimŽ ouvertement son soutien  ˆByniamine Netanyaou.

 

Tous les quotidiens:L'affaire Ramon a pris hier un tournant inattendu. En dŽpit du verdict sansappel publiŽ, il y a trois semaines, par le tribunal de paix de Tel Aviv, lesjuges ont autorisŽ l'ancien ministre de la Justice ˆ subir un"examen  social" qui pourrait aboutir ˆ l'annulation de sacondamnation pour acte indŽcent.  C'est un assistant social qui aprsavoir longuement rencontrŽ Ramon devra dŽcider s'il reprŽsente une quelconqueforme de danger pour le public ou non.  Cette procŽdure qui est rŽservŽeaux mineurs mais aussi aux personnalitŽs publiques, pourrait donc permettre ˆHa•m Ramon de revenir, le cas ŽchŽant, en politique et mme au gouvernement.

 

 

Haaretz: Le journal mentionne la tenuehier soir ˆ la Knesset, ˆ JŽrusalem, d'une soirŽe de gala ˆ l'occasion de laconvention nationale du Consistoire Central et du bicentenaire de cetteinstitution fondŽe par NapolŽon. Le Haaretz annonceque 300 responsables du Consistoire ainsi que 50 soldats de Tzahal olim deFrance, ont participŽ ˆ cette soirŽe dans la salle Chagall. L'invitŽ d'honneurde cette soirŽe Žtait Enrico Macias qui a dŽclarŽ:"Je suis venu seul avecma guitare, par amour pour Isra‘l". Le supplŽment Žconomique du Haaretzindique que l'ŽvŽnement a cožtŽ 70.000 shekels(15.000 euros) ˆ la Knesset.

 

Yediot Aharonot: 75% desIsraŽliens voudraient que l'Etat d'Isra‘l puisse tre intŽgrŽ ˆ l'UnionEuropŽenne. C'est une enqute de la Fondation Conrad Adenauer qui l'a rŽvŽlŽ.Cette enqute rŽvle Žgalement que la France est le pays le plus dŽtestŽ parles IsraŽliens mais que c'est aussi le pays les plus visitŽ par eux. De manireparadoxale, c'est l'Allemagne et l'Angleterre qui sont les pays europŽensprŽfŽrŽs par les IsraŽliens.