Revue de lapresse israŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 22/1/07                                                                                                      NumŽro 295

 

 

Les grands titres

 

1. Le prochain chef d'Žtat-major sera Gaby Ashkenazi

Tous les quotidiens: Le chef d'Žtat-major  adjoint MochŽ Kaplinsky a dŽcidŽ, hiersoir, de retirer sa candidature ˆ la succession de Dan Haloutz, laissant lavoie libre au gŽnŽral de rŽserve Gaby Ahskenazi, candidat du ministre de laDŽfense, qui devrait tre dŽsignŽ aujourd'hui par Ehud Olmert et Amir Peretzcomme  19me chefd'Žtat-major de Tzahal.

Hier, en Conseil des Ministres, Ehud Olmert a dŽplorŽ ladŽmission du gŽnŽral Dan Haloutz.

Haaretz(manchette) : Dans une lettre envoyŽeau ministre de la DŽfense , avec copie au Premier Ministre, le gŽnŽralKaplinsky sous-entend qu'il aurait ŽtŽ prŽfŽrable d'attendre les conclusions dela Commission Vinograd, avant de dŽsigner le nouveau chef d'Žtat-major. 

Tous les journaux brossent le portrait du futur(probable) commandant en chef des armŽes. Gaby Ashkenazi est, comme son amiMochŽ Kaplinsky, un pur produit de la brigade d'Žlite des Golani. C'est lapremire fois qu'un "Golani" atteint la fonction suprme dans Tzahal.Il a 53 ans, s'est enr™lŽ dans l'armŽe en 1972 et a combattu durant la guerrede Kippour. Il a Žgalement participŽ ˆ l'opŽration Entebbe. Il a ŽtŽ blessŽdurant la premire guerre du Liban. Aprs avoir gravi les Žchelons militaires,il est devenu en 1998, commandant en chef de  la rŽgion Nord. Il s'est opposŽ, en 2000, au retraitunilatŽral de Tzahal du Sud Liban. En 2002, il a ŽtŽ nommŽ chef d'Žtat-majoradjoint. En 2005, il a briguŽ le poste de chef d'Žtat-major face ˆ Dan Haloutzet aprs avoir ŽchouŽ s'est retirŽ de Tzahal. Durant la dernire guerre, AmirPeretz l'a nommŽ directeur gŽnŽral du ministre de la DŽfense. Le Yediot Aharonot le qualifie de "bulldozer"des Golani.

 

Les commentaires:

Maariv: Amir Rappoport Žcrit:"GabyAshkenazi devient chef d'Žtat-major alors que Tzahal traverse l'une despŽriodes les plus dures de son histoire. Sa mission, historique, sera derestaurer l'armŽe sans perdre de temps: un nouveau round de confrontation estpossible dans le nord, le programme nuclŽaire de l'Iran menace, et il faut trouverdes rŽponses aux tirs de kassem".

Yediot Aharonot:" La manire dont lescandidats ˆ la succession de Dan Haloutz se sont comportŽs, ces derniers jours,est un rayon de soleil dans cette pŽriode sombre" Žcrit Alex Fishman quiexplique que la lettre du gŽnŽral Kaplinsky reflte tout de mme sonmŽcontentement face au dŽsaveu de l'Žchelon politique envers ceux qui dirigentactuellement l'armŽeÉMais dans cet Žchelon politique, on comprend que l'opinionpublique israŽlienne se languit du Tzahal d'antan et que seul un ancien gŽnŽralcomme Gaby Ashkenazi , venu de l'extŽrieur, peut la satisfaire.

Haaretz: Zeev Schiff considre que la lettreŽcrite par le gŽnŽral Kaplinsky hier peut lui permettre de rester au poste de chef d'Žtat-major adjointet par la suite, il  pourra encorebriguer le poste de chef d'Žtat-major dans l'avenir.

Yediot Aharonot: Ronen Bergman, lespŽcialiste des dossiers secrets du Yediot,  rŽvle que trois dŽputŽs israŽliens Youval Steinitz, OmriSharon et Ephra•m Sneh, avaient fait parvenir en 2004,  une lettre "top secrte" auPremier Ministre Ariel Sharon et au ministre de la DŽfense Mofaz, dans laquelleils mettaient en garde contre une confrontation avec le Hizbollah ˆ lafrontire nord et insistaient sur le manque de prŽparation de Tzahal ˆ unetelle confrontation. Ronen Bergman affirme dans son commentaire que partoutailleurs, une telle lettre aurait provoquŽ un tremblement de terre politique.En Isra‘l, elle a ŽtŽ classŽe dans un dossier. Sans plus.

 

2. Rencontre Abbas-Mashal ˆ Damas: pas d'accord

Tous les quotidiens: La rencontre entre MahmoudAbbas et Haled Mashal , hier ˆ Damas s'est soldŽe par un Žchec. Cette rencontres'est tenue aprs plusieurs reports ainsi qu'aprs d'‰pres tractations entre leHamas et le Fatah autour de la formation du gouvernement d'union nationale. Ausein des deux composantes du mouvement palestinien, on avait estimŽ que cetterencontre ne provoquerait aucune percŽe dramatique. Mais ˆ Damas, on insistesur le fait que la rencontre marque la reprise du dialogue entre les deuxleaders aprs plus d'un an de rupture. A l'issue de cet entretien, Mashal aannoncŽ que son mouvement ne reconna”tra pas Isra‘l, ni directement, niindirectement et ce faisant, il a repoussŽ les formules  de compromis qui auraient pu permettrela formation d'un gouvernement d'union palestinien.

Tzvi Barel dans le Haaretzexplique que Bashar Assad est parvenu au cours des derniers jours ˆ dŽplacer lecentre de gravitŽ du dossier palestinien vers son pays.  Pour Barel,c'est Damas et TŽhŽran qui ont tirŽ profit de cette rencontre entre Abbbas etMashal:"D'ailleurs, il n'est pas impossible que l'on dŽcouvre quefinalement Abbas ait acceptŽ la tenue d'une rencontre avec Mashal uniquementpar politesse envers ses h™tes syriens".

 

 

3.  ConfŽrenced'Hertzlyia

Haaretz  et Maariv citent des extraits desprincipales interventions hier lors de la premire journŽe de la ConfŽrenced'Hertlziya:

- Richard Perle, ancien soussecrŽtaire d'Žtat amŽricain: "Georges Bush attaquera l'Iran s'il s'avrequ'elle est capable de se doter de l'arme nuclŽaire avant la fin de sonmandat.  Selon lui les effortsentrepris par la communautŽ internationale pour imposer des sanctionsŽconomiques ˆ l'Iran ne dissuaderont pas cette dernire de poursuivre sonprogramme".

-  NicolasBurns, sous-secrŽtaire d'Etat amŽricain: "Les Etats-Unisferont tout pour  empcher l'Irande devenir une puissance nuclŽaire. C'est le plus grand dŽfi qui se dresseaujourd'hui devant Isra‘l et les Etats-Unis."

- Byniamine Netanyaou, leader de l'opposition:"Le monde libre doit se mobiliser pour empcher une nouvelle Shoah ˆ causede l'Iran. Nous pouvons freiner l'Iran et Isra‘l doit tre impliquŽ dans cesefforts... La chute du gouvernement Hamas doit tre notre prioritŽ dans nosrelations avec les Palestiniens. En faisant chuter le Hamas, nous favoriseronsla montŽe au pouvoir de "modŽrŽs" avec lesquels il sera ensuite plusfacile de parvenir ˆ des relations de paix".

- Shaoul Mofaz:"Ahmedinedjad n'est pas fou mais il est dangereux. Le monde ne peut pas sepermettre de rester silencieux face aux efforts de l'Iran de se doter de l'armenuclŽaire".

- Elie Horovitz, PDG duconsortium pharmaceutique Tevah, ˆ propos de la crise de leadership enIsra‘l:"Jamais je n'aurais pu imaginer que nous soyons aussi mal dirigŽ.Je suis d'un naturel optimiste mais sans changement, je ne vois pas d'Žclaircieau bout de notre tunnel".

- Shlomo Nehama, prŽsidentde la Banque Hapoalim: "Il faut modifier le systme politique en Isra‘l etinstaurer un rŽgime plus stable. Aujourd'hui les structures du pouvoir sontmoins efficaces qu'elle  nel'Žtaient".

Yediot Aharonot: Selon une enqute rŽalisŽeau sein de l'Education Nationale et rendue publique hier, lors de la ConfŽrenced'Hertzlyia, 62% des parents d'Žlves et 56% des enseignants, estiment que leniveau de l'Enseignement en Isra‘l est bas. Au cours de son intervention, lorsde la ConfŽrence, la ministre de l'Education Youli Tamir a regrettŽ que legouvernement n'investisse pas plus de ressources dans l'Education Nationale.  

 

 

4. L'Iran se moquerait des sanctions internationales

Yediot Aharonot: "Nous n'avons que fairedes sanctions internationales. Mme si 10 rŽsolutions plus sŽvres sontimposŽes, rien n'y fera: l'Iran est un pays nuclŽaire qui n'a rien ˆ rŽclameraux grandes puissances" a dŽclarŽ Mahmoud Ahmedjinedjad en rŽaction ˆl'intention des EuropŽens d'Žtendre les sanctions contre TŽhŽran. Etparalllement, l'armŽe iranienne a entamŽ de grandes manÏuvres et procde ˆ desessais de missiles balistiques.  D'unautre cotŽ, selon un rapport secret publiŽ hier par "Le Monde",l'Iran serait tout de mme prŽoccupŽe par les sanctions de la communautŽinternationale.

Yediot Aharonot: L'Europe durcit sessanctions contre l'Iran. L'Allemagne qui prŽside l'UE a l'intention de proposeraujourd'hui une rŽsolution interdisant aux officiels iraniens impliquŽs dans leprogramme nuclŽaire de pŽnŽtrer sur le territoire europŽen. L'UE a Žgalementl'intention d'interdire l'exportation de toute technologie qui pourrait tre utilisŽepar les Iraniens pour dŽvelopper leur programme.

 

 

5. Monde juif

Haaretz(supplŽment): La ConfŽrenced'Hertzliya dŽbattra, demain soir, des changements d'approches de certainsintellectuels et universitaires europŽens et amŽricains envers l'Žtat d'Isra‘l.Dans le passŽ rŽcent, la nŽgation du droit d'Isra‘l ˆ l'existence Žtaitl'apanage de certains cercles marginaux et radicaux. Depuis l'Žchec de CampDavid et le dŽclenchement de l'Intifada, de plus en plus de cerclesuniversitaires, non seulement en Europe mais aussi aux Etats-Unis dŽbattentouvertement de la question de l'existence d'Isra‘l. Il n'est pas rared'assister ˆ des interventions qui portent sur des thmes tels que "Est-ceque cela a ŽtŽ une erreur de crŽer l'Etat d'Isra‘l?" ou bien "Doit-onÏuvrer en vue de la disparition d'un tel Žtat?"

Haaretz: Pour la premire fois, un arabe estcandidat (ˆ titre posthume) au titre de Juste des Nations: il s'agit de HaledAbdel Wahab, un fermier  tunisien,dŽcŽdŽ en 1997 qui, selon le tŽmoignage d'Annie Boucris, l'a cachŽ, elle et 24membres de sa famille, dans sa ferme durant l'occupation de la Tunisie parl'armŽe allemande. Sa candidature a ŽtŽ dŽposŽe par un orientaliste juifamŽricain, le Dr Robert Stalof, suite ˆ une enqute consacrŽe aux arabes quiont sauvŽ des juifs durant la Shoah. Cet orientaliste espre que ses recherchescontribueront ˆ briser le mur de silence existant dans le monde arabe ˆ cesujet. Jusqu'ˆ prŽsent, Yad Vashem a reconnu plus de 21.000 justes des Nationsdont 2262 Franais.

 

 

D'autres titres en bref

Yediot Aharonot :Assi Shariv,le porte-paroledes premiers Ministres Ariel Sharon et Ehud Olmert,  sera le prochain Consul GŽnŽral d'Isra‘l ˆ New York. Legouvernement a entŽrinŽ sa nomination. Shariv a 34 ans et il est avocat de profession.

 

Tous les quotidiens: Victoire"historique"de la joueuse de tennis israŽlienne Shahar Peer, hiermatin en huitime de finale de l'Open australien a Melbourne face ˆ la numŽro 4mondiale, la russe Kouznetsova en deux sets, 6-4 6-2. Cette victoire devraitpropulser la jeune IsraŽlienne qui vient ˆ peine d'avoir 19 ans au 15merang mondial. Peer rencontrera demain matin en quart de finale, l'amŽricaineSerena Williams.  Les commentateursne tarissent pas d'Žloges sur la jeune joueuse l'a classant dŽjˆ parmi  les plus grandes sportives israŽliennesde tous les temps.