Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 21/12/06                                                                                                      NumŽro 275

 

Les grands titres

1.Reprise des tirs massifs de kassem sur le NŽguev

Tous les quotidiens: Une dizaine de roquettes de kassem se sont abattues  hier sur le NŽguev occidental, fort heureusement sans fairede blessŽs. Le Djihad Islamique a revendiquŽ  la plupart de ces attaques.  RŽagissant ˆ ces tirs, ˆ l'issue d'une rencontre avec lePremier Ministre norvŽgien, Ehud Olmert a dŽclarŽ que la retenue dont faitpreuve Isra‘l depuis l'instauration du cessez-le-feu, ne se prolongera pasencore longtemps: "Depuis le dŽbut du cessez-le-feu, 34 roquettes se sontabattues sur le territoires israŽlien. Et j'use, chaque jour, de mesprŽrogatives pour empcher une riposte et pour poursuivre notre politique deretenue"a dit le Premier Ministre. Cependant, dans son entourage, onaffirme qu'il entend rŽellement persŽvŽrer dans  cette voie afin de ne pas donner l'occasion auxorganisations terroristes de prŽtendre que c'est Isra‘l qui a violŽ lecessez-le-feu.

Yediot Aharonot : Le ministre de la DŽfense Amir Peretz et les officierssupŽrieurs de Tzahal se montrent plus fermes: ils estiment qu'il faut, d'oreset dŽjˆ, mettre fin ˆ la politique de retenue en frappant les groupuscules quitirent ces missiles ˆ partir de la bande de Gaza.  Olmert, Peretz et les responsables de Tzahal entameront desconsultations aujourd'hui pour dŽterminer le seuil de tolŽrance d'Isra‘l face ˆla reprise de ces tirs.

 

2.Le double langage de Damas

Yediot Aharonot: Paralllement ˆ ses appels ˆ la nŽgociation sans condition avecIsra‘l,le PrŽsident syrien Bashar Assad poursuit sa course ˆ l'armement etcontinue Žgalement ˆ transfŽrer d'importantes quantitŽs d'armes au Hizbollah:"Cela confirme que Damas use d'un double langage, comme nous le prŽtendonsdepuis longtemps, affirme-t-on cotŽ israŽlien:d'un cotŽ, Assad tente d'entamerun dialogue avec Isra‘l et de l'autre, il continue ˆ vouloir la chute dugouvernement de Fouad Siniora et fournit des armes au Hizbollah en violation dela rŽsolution 1701 du Conseil de SŽcuritŽ".

Haaretz: Ehud Olmert a, ˆ nouveau, repoussŽ les appels ˆ nŽgocier lancŽs par Assadet s'est ŽtonnŽ de ce double langage utilisŽ par le PrŽsident syrien. 

Maariv: Nouvelle source d'inquiŽtude en Isra‘l: l'Iran va financer le rŽarmementde la Syrie. Selon Ben Caspit, les Iraniens ont promis ˆ Damas qu'ilsrembourseront les importantes dettes syriennes ˆ la Russie. Cela devraitpermettre aux Syriens de se lancer dans de nouvelles acquisitions d'armement.Et il est probable que la question a ŽtŽ ŽvoquŽe lors de la rencontre entrePoutine et Assad, cette semaine ˆ Moscou. A JŽrusalem, on se dit prŽoccupŽ parce nouveau rapprochement entre TŽhŽran et Damas. Ceci Žtant, au sein desservices de  Renseignements, lapolŽmique se poursuit autour des intentions rŽelles de Damas. D'un cotŽ, lesservices de Renseignements militaires estiment que les dŽclarations d'Assad mŽritent d'tre ŽtudiŽes; del'autre, le Mossad et son chef Me•r Dagan, affirment que la Syrie n'a pasrŽellement l'intention de conclure un accord de paix avec Isra‘l et que cettedŽmarche est destinŽ ˆ permettre ˆ Assad de gagner du temps et d'obtenir unelŽgitimitŽ internationale.

Maariv: Extraits d'un document rŽvŽlŽ par le Time londonien: ce document, prŽparŽpar le DŽpartement d'Žtat amŽricain, stipule que l'administration Bush a dŽcidŽde soutenir l'opposition intŽrieure au PrŽsident Assad en Syrie et serait encontact Žtroit avec plusieurs d'entre eux. Selon ce document, les AmŽricainsencourageraient et financeraient les rencontres entre responsables del'opposition syrienne ˆ l'intŽrieur mme de la Syrie ou en Europe.

 

3.Amir Peretz part dŽjˆ en campagne

Tous les quotidiens: Bien que les Žlections pour la prŽsidence travaillisten'auront lieu que le 28 mai prochain, Amir Peretz a officiellement lancŽ hiersa campagne en vue de sa rŽŽlection au poste de PrŽsident du parti travailliste.Le ministre ne s'est pas montrŽ impressionnŽ par les sondages qui le donnentperdant derrire d'autres candidats tels qu'Ami Ayalon. Il a rappelŽ que seuls4% des membres le soutenaient, il y a plus d'un an, lorsqu'il s'est lancŽ ˆ laconqute du parti et que cela ne l'a pas empchŽ de l'emporter finalement. Dansson discours, Peretz s'en est pris ˆ ses nombreux dŽtracteurs et a prŽsentŽ sesexcuses aux militants pour n'avoir pas su durant cette annŽe maintenir uncontact rŽgulier avec eux. A noter: seuls une ministre travailliste (YouliTamir) et trois dŽputŽs(Avital, Sneh et Marciano) Žtaient prŽsents. 

Maariv: L'ex Premier Ministre Ehud Barak a dŽcidŽ, lui aussi, de briguer laPrŽsidence du parti. Il l'a confirmŽ pour l'instant ˆ ses proches. Barakdevrait annoncer officiellement sa dŽcision dans les prochains jours.

 

 

D'autres titres en bref

Tous les quotidiens: Nomination hier aux Affaires Etrangres de 15 nouveauxambassadeurs et consuls gŽnŽraux d'Isra‘l. Parmi eux, les ambassadeurs d'Isra‘l en Chine, au Japon enEspagne, en Angleterre, en Belgique et auprs de l'Union EuropŽenne ˆBruxelles. L'ambassadeur auprs de l'Union EuropŽenne sera Ran Curiel et lanouvelle ambassadrice en Belgique sera Tamar Samash, qui fut consul gŽnŽral ˆMarseille.

 

Tous les quotidiens: Nouveau rebondissement dans l'enqute de l'assassinatde la petite Ta•r Zada, il y a deux semaines ˆ Katzrin dans le Golan: aprsavoir reconnu les faits et reconstituŽ le crime, le principal suspect Roman Zadorof s'est rŽtractŽet a prŽtendu qui ses aveux lui avaient ŽtŽ soutirŽs de force par la police.Mais les enquteurs affirment que Zadorof a fourni des dŽtails qui pouvaienttre connus uniquement de l'assassin de Ta•r.

 

Haaretz: Le cožt des modifications du tracŽ de la barrire de sŽcuritŽ exigŽes parla Haute Cour de Justice, suite ˆ des recours de Palestiniens oud'organisations pacifistes atteint, jusqu'ˆ prŽsent  700 millions de shekels soit la moitiŽ de la rallonge budgŽtairerŽclamŽe actuellement par le ministre de la DŽfense. C'est un document internede la DŽfense Nationale qui l'indique. Par ailleurs, la Haute Cour de Justice ademandŽ hier au directeur gŽnŽral de l'Education Nationale en Isra‘l de luiprŽsenter dans les deux mois, un programme concret visant ˆ permettre lerespect des droits des Žcoliers et lycŽens juifs et arabes palestiniens vivantdu cotŽ israŽlien de la barrire "sans distinction"

 

Yediot Aharonot: Les militants de droite qui avaient ŽtŽ expulsŽs, il ya quelques mois des maisons du souk de HŽbron y sont revenus, discrtement aucours des dernires semaines. Le Yediot publieune photo de l'intŽrieur amŽnagŽ de la famille Bar Kohba dans une ancienneboutique du souk de la citŽ des Patriarches. La semaine dernire, les autoritŽsisraŽliennes ont dŽcouvert la prŽsence de cette famille et ont publiŽ un ordred'expulsion immŽdiat. Mais  hier letribunal a satisfait, au moins provisoirement, ˆ la demande de  report de cette expulsion dŽposŽ parla  famille, au moinsprovisoirement. 

 

Yediot Aharonot : Des dŽputŽs Žgyptiens demandent ˆ leur gouvernement derevendiquer la souverainetŽ Žgyptienne sur la ville d'Eilat. Selon eux, Eilatest construite sur une terre Žgyptienne. Mais hier, le conseiller au ministreŽgyptien des affaires Žtrangres Abdel Aziz Sa•f El Nasser a dŽclarŽ  devant la commission parlementaire,chargŽe de ce dossier, que la terre d'Eilat n'Žtait pas Žgyptienne maisÉpalestinienne et que la ville s'appelait ˆ l'Žpoque Oum Rashrash. A noter quedans cet dŽbat, aucun des parlementaires Žgyptiens n'a pris la peine dementionner la souverainetŽ israŽlienne sur la ville. Comme si l'Žtat d'Isra‘ln'existait toujours pas! 

 

 

Enmarge de l'actualitŽ, dans la communautŽ francophone d'Isra‘l, aujourd'hui:

- La tenue, ˆ l' universitŽ Bar Ilan, d'un grand colloquesur l'Ïuvre de Manitou, le rav LŽon AshkŽnazi, dix ans aprs sa disparition. Denombreux intervenants, rabbins, universitaires et disciples de Manitouprendront la parole et dŽtailleront la spŽcificitŽ de son enseignement.

- Le grand rassemblement, ce soir, ˆ JŽrusalem d'unmillier de lycŽens juifs des classes de terminales des Žcoles juives et deplusieurs lycŽes gŽnŽraux parisiens, qui participent aux programmes du BacBleu Blanc organisŽs par l'Agence juive, AMI et Massa en collaborationavec le CNEF, le Centre National des Etudiants Francophones. Les invitŽsd'honneur de cette soirŽe seront le vice-Premier Ministre Shimon Peres et le PrŽsidentdu Fonds Social d'AMI et du Congrs Juif EuropŽen, Pierre Besnainou quicontribue ˆ la rŽalisation de "Bac Bleu Blanc".