Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 20/11/06                                                                                                      NumŽro 253

 

 

Les grands titres

 1. Premier anniversaire deKadima

 YediotAharonot : Il y a un an jour pour jour, le 20 novembre ArielSharon annonait son divorce du Likoud et la crŽation  de Kadima, provoquant ainsi ce que les commentateurs avaientappelŽ le grand "bing bang". Le YediotAharonot revient sur ces douze mois dramatiques qui ont bouleversŽl'Žchiquier politique israŽlien en publiant les "une" de ses Žditionsles plus marquantes qui se rapportent ˆ la dŽcision de crŽer Kadima, au premieraccident cŽrŽbral de Sharon, le 18 dŽcembre, au  second, plus fatal le 4 janvier, aux Žlections du 28 mars, ˆla formation de la coalition, ˆ la guerre du Liban et ˆ ses retombŽespolitiques, et enfin  ˆ l'arrivŽeau gouvernement d'Avigdor Liberman. Le journal revient sur les gagnants et lesperdants de cette annŽe mouvementŽe. Parmi les gagnants: Olmert, Peretz et RafiEytan ,chef du parti des retraites. Parmi les perdants: Ha•m Ramon Shaoul Mofazet Omri Sharon. Quant ˆ Byniamine Netanyaou, il a perdu avec l'effritement duLikoud mais depuis la guerre remonte dans l'estime des IsraŽliens.

Editoriaux: Alors quele ministre Kadima Gideon Ezra affirme que "la crŽation de Kadima a apportŽ une contributionpositive ˆ la classe politique israŽlienne", le dŽputŽ Likoud GidŽon Saarestime que "Kadima n'Žtait qu'une bulle de savon  et que son concept a volŽ en Žclats face ˆ la rŽalitŽ rŽgionale, ˆ l'arrivŽe aupouvoir du Hamas et ˆ la guerre du Liban".

 

2. Peretz tŽlŽphone ˆ Abou Maazen. Olmert s'Žnerve

Yediot Aharonot: Le ministre de la DŽfenseAmir Peretz a  pris seul, hierl'initative de tŽlŽphoner ˆ Abou Maazen. Il lui a racontŽ comment son garde ducorps avait ŽtŽ amputŽ des deux jambes aprs avoir ŽtŽ fauchŽ par un missilekassem dans SdŽrot. Abou Maazen a exprimŽ ses regrets et a promis de  demander ˆ toutes les factions palestiniennesde cesser leurs tirs de kassem vers Isra‘l. En Žchange, il a demandŽ auministre de la DŽfense de cesser toutes les opŽrations militaires israŽliennesˆ l'intŽrieur de la Bande de Gaza. Peretz a exigŽ Žgalement l'arrt du transfert d'armes sous l'axe Philadelphie,vers la bande de Gaza. Cependant, dans l'entourage d'Ehud Olmert, on n'a pas dutout apprŽciŽ cette conversation tŽlŽphonique partisane. Et le Premier Ministrea reprochŽ ˆ son ministre de la DŽfense d'avoir agi sans le prŽvenir et alorsque des contacts se poursuivent avec Abou Maazen via la PrŽsidence du Conseil:"On ne dŽcide pas d'un cessez-le-feu en deux minutes" a lancŽ Olmert.

Tous les journaux: La rŽunion du Conseil desministres a ŽtŽ particulirement animŽe: Plusieurs ministres se sont plaints dela passivitŽ du gouvernement face aux tirs de kassem. Peretz a dŽmenti avoirfreinŽ l'armŽe dans ses opŽrations visant ˆ protŽger SdŽrot. Et Olmert afustigŽ ses ministres: " Vous lancez des idŽes sans rŽflŽchir. Commencez ˆcomprendre que vous n'tes pas dans un club  de dŽbats mais au gouvernement".

Yediot Aharonot : Des officiers supŽrieurs deTzahal  recommandent de lancer,sans dŽlai, une nouvelle opŽration militaire dans Gaza: "Il est prŽfŽrablequ'une telle opŽration intervienne alors que nous avons l'avantage sur lesPalestiniens"ont-ils affirmŽ;.

Maariv : Toujours au cours du Conseil desMinistres Olmert s'en est pris ˆ Arcady Ga•damek . Il a dŽplorŽ que lemilliardaire  russo-israŽlien aitfait fuir la population de SdŽrot en lui proposant d'aller se dŽtendre ˆEilat.: "Voulons-nous vraiment donner le sentiment que nous fuyons nosmaisons?", a demandŽ le Premier Ministre.  Ga•damek lui a rŽtorquŽ peu aprs ˆ travers les mŽdias :"Olmert craint que je me prŽsente contre lui aux Žlections et que jel'emporte". Depuis deux jours, Ga•damek ne cache pas que son ambition estd'entrer en politique et de rivaliser avec la direction politique actuelle pourlaquelle il n' a pas la moindre estime. Dans le YediotAharonot de dimanche, il s'est dŽclarŽ convaincu de pouvoir obtenir 40mandats ˆ la Knesset : "La majoritŽ de la population veut que je deviennePremier Ministre"avait-il dit . Au passage, il avait  qualifiŽ les ministres de primitifs etd'incultes et s'Žtait moquŽ d'Amir Peretz en le comparant  ˆ un chauffeur de taxi(ce qui a vexŽles chauffeurs de taxi!). Plusieurs habitants de SdŽrot, citŽs hier et ce matindans la presse, ne tarissent pas d'Žloges envers Ga•damek et s'Žtonnent des critiques d'Olmert:"Cela fait six ans que les kassam pleuvent sur SdŽrot et Olmert n'a rienfait. Comment peut-il reprocher ˆ Ga•damek de nous faire du bien"?,  se demandent ces habitants.

 

 Maariv:Face ˆ cette tension, le ministre travailliste Eytan Kabel, l'un des alliŽsd'Amir Peretz a l'intention de lui suggŽrer de quitter le ministre de laDŽfense .En appartŽ, Kabel estime que Peretz doit cŽder ˆ la place ˆ unministre plus expŽrimentŽ qui sera capable de restaurer l'armŽe israŽlienneaprs le traumatisme de la guerre du Liban. 

 

3. Haloutz et les bombes ˆ fragmentation

Tous les quotidiens: Le chefd'Žtat-major de Tzahal affirme que Tzahal a utilisŽ durant la guerre des  bombes a fragmentation sans l'en avoirprŽvenu et contre ses ordres.  Le gŽnŽral Dan Haloutz va nommer un gŽnŽral pour enquter sur ces tirs.C'est la  premire cha”ne detŽlŽvision qui a fait cette rŽvŽlation, hier soir. Le Haaretz cite un officierde l'unitŽ qui a tirŽ ces bombes ˆ fragmentation. Il affirme qu'il estimpossible que le gŽnŽral Haloutz n'ait pas suque son armŽe tirait ce type d'obus. Haaretz avait dŽjˆ publiŽ durant la guerre des informations surl'utilisation de telles bombes.

 

 

D'autres titres en bref

Haaretz(manchette): Georges Bush a dŽclarŽqu'il comprendrait si Isra‘l devait attaquer l'Iran. Il l'a dit lors d'unerencontre avec le prŽsident franais Jacques Chirac, il a plusieurs semaines.Par contre, selon des sources europŽennes, Condoleeza Rice se serait dŽmarquŽed'une Žventuelle attaque israŽlienne contre l'Iran. Toujours selon desdiplomates europŽens, la SecrŽtaire d'Žtat a admis que les Etats-Unis nedisposaient pas de suffisamment de renseignements pour s'attaquer aux centralesnuclŽaires iraniennes. Elle a Žgalement Žmis la crainte qu'une telle offensiveaŽrienne ne puisse pas atteindre tous ses objectifs. Selon des estimationsamŽricaines, l'Iran atteindra le point de non-retour dans sa course ˆl'armement au printemps 2007.

 

Maariv: Alors que le Yediot du dimanche annonait, en manchette,l'existence d'un canal de discussion secret entre Washington et Damas, vial'ancien secrŽtaire d'Žtat amŽricain James Baker, le Maarivcroit savoir que Bashar Assad a l'intention de monnayer cher  la contribution de son pays ˆ un retourau calme en Irak. Le prix que Damas exige des AmŽricains en en Žchange de ce "service": le retraitisraŽlien de l'intŽgralitŽ du Plateau du Golan.

 

Maariv: Hassan Nassarala a appelŽ sessupporters ˆ se prŽparer ˆ descendre dans les rues pour manifester jusqu'ˆ lachute de l'actuel gouvernement de Signiora. Dans un discours sur la cha”ne duHizbollah Al Manar, Nassarala a accusŽ le gouvernement libanais "d'avoircŽdŽ aux diktats amŽricains"

 

Haaretz: Nathan Shtaransky a prŽsentŽ hiersa dŽmission de la Knesset et le Parlement prendra officiellement congŽs delui, aujourd'hui  lors d'une sŽanceexceptionnelle au cours de laquelle Ehud Olmert et Byniamine Netanyaouprendront la parole. Shtaransky a 58 ans. Il est montŽ en Isra‘l en fŽvrier1986, aprs avoir passŽ neuf ans dans les goulags soviŽtiques et il a ŽtŽministre dans plusieurs gouvernements israŽliens.

 

Haaretz: Rencontre hors du commun qui s'esttenue hier ˆ JŽrusalem entre "le maire orthodoxe de la capitale OuriLopoliansky et le maire homosexuel de Paris Bertrand Delano‘". Le dossierde la gay pride n'a pas ŽtŽ ˆ l'origine de cette rencontre, prŽcise Haaretz quiindique que les deux leaders ont promis d'accentuer la coopŽration entre leursdeux villes.

Yediot Aharonot : Delano‘ a dŽcidŽ d'offrir ˆ JŽrusalemune reproduction miniature de la Tour Eiffel qui sera installŽe sur la place deParis au cÏur de la capitale.

 

Maariv: Lacandidate du Parti socialiste au PrŽsidentielles d'avril 2007,  SŽgolne Royal se rendra en Isra‘l dansles prochaines. Selon le Maariv, la visite de Royal serait destinŽe ˆ s'attirerle vote de l'Žlectorat juif en France et en Isra‘l et pour se donner une imagede leader expŽrimentŽ en relations internationales.