Revue de la presse israŽlienne duCongrs Juif EuropŽen

 

JŽrusalem, le19/2/07                                                                                                      NumŽro 315

 

Les grands titres:

 

1. Tremblement de terre sans prŽcŽdent dans lapolice

Tous les quotidiens : Enquelques heures, la commission Zieler a dressŽ un trs sŽvre rŽquisitoirecontre la direction de la police, le commandant en chef de la police MochŽKarady a dŽmissionnŽ et le ministre de la SŽcuritŽ intŽrieure Avi Dikter aconfiŽ ˆ  Yaacov Ganot le poste de commandant en chef de la police.

 

Tous les journauxreviennent en dŽtails et dans plusieurs pages d'actualitŽ sur la plus follejournŽe vŽcue par la police israŽlienne depuis de trs nombreuses annŽes: versmidi, la commission Zieler chargŽe d'enquter sur les relations existants entrecertains officiers supŽrieurs de la police et des familles de la pgreisraŽlienne, comme la famille FŽrinian,  a publiŽ des conclusionsparticulirement sŽvres. Le juge Zieler n'a pas m‰chŽ ses mots: "La mafiaisraŽlienne a rŽussi ˆ introduire dans la police des ŽlŽments qui ont travaillŽpour elle. Si les soupons constatŽs sont fondŽs, il s'agit lˆ d'un dŽbut d'unepolice particulirement  corrompue" a dit le juge Zieler.  Lesconclusions de la commission pointent un doigt accusateur en direction de laplupart des Žchelons au sein de la police. Quant aux recommandationspersonnelles, elles touchent plusieurs officiers supŽrieurs incriminŽs danscette affaire FŽrinian dont celui qui Žtait jusqu'ˆ hier le commandant en chefde la police MochŽ Karady: "L'inspecteur en chef Karady a ŽchouŽ dansl'exercice de ses fonctions. Il a fait montre d'une absence desensibilitŽ  et a agi de manire nŽgligente. Il s'est montrŽ incapabled'instaurer des normes d'intŽgritŽ  de professionnalisme et d'expŽriencedans la police" Žcrivent les membres de la commission. Ces derniers n'ontpas recommandŽ la dŽmission du commandant Karady. Mais quelques heures aprs lapublication de ces conclusions, MochŽ Karady a convoquŽ une confŽrence depresse, au cours de laquelle il a annoncŽ qu'il assumait l'entireresponsabilitŽ des conclusions de la commission Zieler et qu'il dŽmissionnait.Une heure plus tard, le ministre de la SŽcuritŽ intŽrieure Avi DikterrŽunissait, ˆ son tour, une confŽrence de presse pour annoncer sa dŽcision denommer l'inspecteur  Yaacov Ganot ˆ la tte de la police avec pour missionde restaurer l'ensemble des structures problŽmatiques mentionnŽes par lesmembres de la commission Zieler. Ganot occupe les fonctions de directeur del'Administration PŽnitentiaire. Son adjoint sera l'ancien commandant en chef dela police de JŽrusalem, l'inspecteur Miki Levi. 

Mais ce qui pensaient avoir dŽjˆ tout vu au cours decette journŽe sans prŽcŽdent dans la police, ont appris, quelques minutes ˆ peineaprs l'annonce de la nomination de Yaacov Ganot, que le nouveau patron de lapolice avait lui-mme un passŽ "trouble": il y a 13 ans, il avait ŽtŽsouponnŽ  de fraude, d'abus de confiance et surtout d'avoir reu des potsde vin. Finalement, il avait ŽtŽ innocentŽ mais les juges de la Cour Suprmeavaient critiquŽ son comportement. Au sein de la classe politique et dans lesmilieux de la justice israŽlienne, on s'est donc ŽtonnŽ, hier soir, de lanomination de Yaacov Granot, justement pour nettoyer les nids de corruption etde fraudes constatŽs par la commission Zieler au sein de la police. Le Haaretz cite enmanchette le conseiller juridique du gouvernement Meni Mazouz qui a vivementcritiquŽ cette nomination.  Certains prŽtendent qu'une telle nomination nesera pas entŽrinŽe par la Cour Suprme. 

 

Les commentateurs;

 

 Yediot Aharonot: NahumBarnŽa constate qu'en un mois, Isra‘l a assistŽ ˆ la dŽmission de son chefd'Žtat-major Dan Haloutz et de son commandant en chef de la police:"Dansd'autres pays, de tels ŽvŽnements sont le signe d'un effondrement total desstructures Žtatiques. Mais pas chez nous, D. soit louŽ. Isra‘l est un Žtatsuffisamment stable pour faire face au remplacement de son chef d'Žtat-major ,de son chef de la police, de son PrŽsident, et mme s'il le faut de son chef degouvernement. Mais les citoyens israŽliens sont en droit de demander que ceschangements interviennent progressivement et pas en un seul mois".

 

Maariv : Ben Caspit dans le MaarivŽcrit: "Un nouveau corps a ŽtŽ jetŽ en p‰ture au peuple. Aprs le chefd'Žtat-major, c'est au tour du commandant en chef de la police de s'en aller.Qui sera le suivant? L'Žtat d'Isra‘l se retrouve pris dans un tourbillonhystŽrique, fou. Si, au moins, cette tornade allait permettre de faire unvŽritable mŽnage mais ce n'est pas sur et nous risquons au bout du compte d'enfaire les frais" . Pour Ben Caspit, la commission Zieler montre la voie ˆla commission Vinograd. Aprs le dŽpart du chef d'Žtat-major et du patron de lapolice, il est possible que les membres de la commission Vinograd dŽcident euxaussi de juger sŽvrement l'Žchelon politique .

 

Haaretz: L'Žditorialiste du Haaretz Žcritque la mission du prochain patron de la police sera de restaurer la confianceentre la population et sa police. Pour cela, la police aura besoin deressources supplŽmentaires  pour intŽgrer dans ses rangs des ŽlŽmentspositifs capables de protŽger les citoyens israŽliens des truands qui circulentparmi eux.

 

A noter: les quotidiens citent enŽvidence la rŽaction de certains ŽlŽments de la droite israŽlienne quiconstatent qu'aprs la dŽmission du chef d'Žtat-major et du chef de la police,ce sont les deux principaux artisans de l'Žvacuation des habitants  duGoush Katif qui se retirent prŽmaturŽment de la scne et "paient"ainsi pour avoir rempli cette mission controversŽe, en aožt 2005.

 

2. Sommet Olmert-Abbas-Rice ˆ JŽrusalem

A noter : aucun des quotidiens israŽliensne mentionne en premire page la tenue ce matin ˆ JŽrusalem du sommettripartite entre le Premier Ministre Ehud Olmert, le ra•s palestinien AbouMaazen et la secrŽtaire d'Žtat amŽricaine Condoleeza Rice!

Les journaux soulignent que l'on nes'attend ˆ aucune percŽe lors de ce sommet et citent plusieurs sourcesisraŽliennes et palestiniennes qui prŽtendent que dans la conjoncture actuelle,il aurait ŽtŽ souhaitable qu'un tel sommet n'ait pas lieu.

Maariv : "Un sommet dans uneatmosphre de pessimisme". La rencontre sera courte et sans la moindresolennitŽ. Selon le journal, Mahmoud Abbas devrait demander que le gouvernementd'union soit reconnu par la communautŽ internationale mme s'il ne respecte pasles trois conditions posŽes par le Quartet. 

Yediot Aharonot: ShimonShiffer croit savoir qu'aprs ses consultations, hier ˆ Ramallah et ˆ JŽrusalemavec Mahmoud Abbas et Ehud Olmert, Condoleeza Rice a dŽjˆ prŽparŽ le texte dela dŽclaration qu'elle entend lire ˆ l'issue du sommet: dans cette dŽclaration,elle annoncera la poursuite du dialogue entre Isra‘l l'AutoritŽ Palestinienneet les Etats-Unis sur "l'horizon politique" qui doit se concrŽtiserpar la crŽation d'un Žtat  palestinien vivant aux cotŽs de l'Žtatd'Isra‘l. Rice devrait prŽciser que l'administration Bush ne reconna”tra pas ungouvernement d'union palestinien qui lui-mme refuserait de reconna”tre l'Žtatd'Isra‘l et de se dŽmarquer du terrorisme. Rice espre qu'Abbas parviendra ˆconvaincre le Hamas de reconna”tre Isra‘l. Mais mme si cela ne se produit pas,les AmŽricains sous-entendent qu'ils continueront ˆ le soutenir. Les journauxsoulignent qu'Olmert a rŽitŽrŽ hier son opposition ˆ toute discussion sur lestatut permanent des territoires, car selon le Premier Ministre, Abou Maazenserait incapable de mettre en application le moindre accord signŽ. 

Haaretz: A l'occasion du sommetd'aujourd'hui, Condoleeza Rice a accordŽ ˆ Alouf  Ben une interview danslaquelle elle explique qu'il est important de poursuivre le dialogue avec AbouMaazen qui a acceptŽ les conditions du Quartet: " Par contre, le nouveaugouvernement d'union n'a pas manifestŽ le moindre signe qu'il s'apprtait ˆadhŽrer ˆ ces trois conditions". A propos de l'utilitŽ d'un sommet quidevrait se terminer sans rŽsultat tangible, Rice dŽclare: "Si je devaisattendre que tout soit clair dans la rŽgion pour venir, je ne serais jamaisvenue".  Enfin, ˆ propos de la menace nuclŽaire iranienne, elle aaffirmŽ: "Si le monde ne s'unit pas contre l'Iran, cela ne se terminerapas bien". Elle s'est toutefois dŽmarquŽe de la comparaison faite par lechef de l'opposition Byniamine Netanyaou entre la situation actuelle et celleavant le dŽbut de la seconde guerre mondiale en 1938".

 

D'autres titres en bref

Maariv:Au sein de Tzahal, on se prŽpareˆ recevoir de la commission Vinograd des lettres  de mises en garde, dansles prochains jours. Selon son mandat, la commission se doit d'envoyer deslettres d'avertissement ˆ toute personne qui pourrait tre affectŽe par sesconclusions.

 

Haaretz: Le roi du Maroc a appelŽ hierles cinq membres permanents du Conseil de SŽcuritŽ de l'ONU ˆ faire pressionsur Isra‘l pour qu'il cesse les travaux d'amŽnagements sur le sentier desMagrŽbins. Dans un communiquŽ, le roi qualifie ces travaux de"criminel" et il appelle Isra‘l et les Palestiniens ˆ promouvoir leprocessus de paix et la crŽation d'un Žtat palestinien vivant en paix aux cotŽsd'Isra‘l. 

 

Yediot Aharonot: Lors desa visite en Turquie, la semaine dernire, Ehud Olmert a rencontrŽ unmilliardaire turc qui lui a exprimŽ son souhait d'Ždifier en Isra‘l un complexehospitalier qui servirait ˆ la fois les IsraŽliens et les Palestiniens. Olmerta ŽtŽ enthousiasmŽ par cette offre. Il a confiŽ ˆ Shimon Peres le soin deveiller ˆ sa concrŽtisation.

 

Yediot Aharonot: Coup durpour le mouvement kibboutzique: le premier kibboutz , Degania A qui fut pendantun sicle, un modle pour tous les kibboutzim a dŽcidŽ d'abandonner l'essencemme de son idŽologie:la rŽpartition Žgalitaire des biens et des revenus dukibboutz entre tous ses membres. DŽsormais, chaque membre recevra son propresalaire et devra lui-mme payer au kibboutz pour les services qu'il reoit delui. Les membres du kibboutz ont toutefois promis de veiller au bien-tre desplus nŽcessiteux. Mais sur le fond, l'idŽal Žgalitaire s'est brisŽ.