Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 18/1/07                                                                                                      NumŽro 293

 

La dŽmission du gŽnŽral Dan Haloutz

 

Lesmanchettes de la presse

Maariv: Le gŽnŽral Haloutz veut voir le gŽnŽral Kaplinsky,son adjoint luisuccŽder. Il l'a dit ˆ  Ehud Olmertet ˆ Amir Peretz. Le ministre de la DŽfense prŽfre le gŽnŽral(rŽs.) GabyAshkŽnazi

Haaretz : Le Premier Ministre a promis de s'impliquer directement dans lanomination du futur chef d'Žtat-major.

Au sein de la DŽfense Nationale on s'attend ˆ uneconfrontation entre Olmert et Peretz autour de la dŽsignation du futur chefd'Žtat-major. Olmert aurait dit ˆ ses proches qu'il n'a pas de candidatparticulier et qu'il a l'intention d'entamer ds aujourd'hui des consultationsavec les anciens Premier Ministre Peres, Netanyaou et Barak ainsi qu'avec lesanciens ministres de la DŽfense Mofaz et ben eliezer avant d'arrter unedŽcision.

Yediot Aharonot : "Olmert ne fera pas de difficultŽs pour entŽriner le candidat du ministre de laDŽfense.  Le Yediot envisageŽgalement l'option d'une nomination provisoire afin de conna”tre lesconclusions de la commission Vinograd.

JŽrusalem Post: "Ni Peretz ni Olmert n'ont pour l'instantl'intention de tirer des conclusions personnelles de la dŽmission de Haloutz.Il faudra attendre les conclusions de la commission Vinograd pour savoir s'il yaura, ou non, effet "de  boulede neige".

 

 

Lestitres liŽs ˆ la dŽmission de Dan Haloutz

Tous les quotidiens: Les candidats ˆ la succession de Dan Haloutz sont: legŽnŽral MochŽ Kaplinsky, chef d'Žtat-major adjoint, le gŽnŽral Benny Gantz,commandant des forces terrestres, le gŽnŽral (rŽs.) Gaby AshkŽnazi, ainsi queles gŽnŽraux de rŽserve Shlomo Yana• et Ilan Biran. Les chances de ces deuxderniers sont faibles car ils sont dŽjˆ impliquŽs dans de hautes fonctionsciviles. Le gŽnŽral Benny Gantz n'a que 47 ans et il pourrait Žgalement tremis en cause par la commission Vinograd. Les deux candidats les plus en vuessont donc MochŽ Kaplinsky et Gaby AshkŽnazi. Ce dernier a l'avantage de n'avoirpas du  tout  ŽtŽ impliquŽ dans la guerre.

Tous les quotidiens publient des photos du chef d'Žtat-major, en particulierhier soir, lors de sa premire apparition publique aprs l'annonce de sadŽmission. S'exprimant devant de nouveaux officiers de la marine militaireisraŽlienne, il a dŽclarŽ: " En acceptant une mission, on accepteŽgalement d'en assumer la responsabilitŽ. Le pays a besoin d'officiers qui ontdes qualitŽs de leaders", a dŽclarŽ le gŽnŽral Haloutz dans son allocutionretransmise en directe sur les cha”nes de tŽlŽvision israŽlienne.

Maariv: Pendant 72 heures, le ministre de la DŽfense ne savait pas que le gŽnŽralHaloutz avait remis sa dŽmission ˆ Ehud Olmert. Ni Haloutz, ni Olmert n'ontjugŽ nŽcessaire de l'informer! Les proches de Peretz ont vivement critiquŽcette conduite.

Tous les quotidiens publient des rŽactions ˆ la dŽmission: Ehud Olmert aqualifiŽ Haloutz de "l'un des plus grands combattants du peuple d'Isra‘l,un homme courageux qui a servi le pays avec abnŽgation". Peretz: "Jeregrette que le gŽnŽral Haloutz ait dŽmissionnŽ prŽmaturŽment. Je lui rendshommage. Je continuerais ˆ remplir mes fonctionsÉ"  Ehud Barak: "Haloutz est uncommandant exceptionnel, un combattant courageux qui a risquŽ sa vie  pour que l'Žtat d'Isra‘l puisse tre cequ'il est aujourd'hui. Shimon Peres: J'ai beaucoup de respect pour Haloutz quia mis sa vie en danger pendant 40 ans pour l'Žtat d'Isra‘l. Tzipi Livni: "Je salue et respecte le gŽnŽral Haloutz pour la dŽcision qu'il a pris et quiest le reflet de ses valeurs et de son leadership".

Yediot Aharonot : Seuls deux gŽnŽraux ont demandŽ ˆ rendre hommage auchef d'Žtat-major, hier matin, lors de la rŽunion de l'Žtat-major au cours delaquelle Dan Haloutz a confirmŽ sa dŽmission, ce qui confirme la tension quirŽgnait entre Haloutz et ses gŽnŽraux. 

Yediot Aharonot : La dŽmission de Haloutz a ŽtŽ accueillie avec dessentiments mitigŽs par les familles endeuillŽs de la guerre et par les famillesdes trois soldats enlevŽs Shalit, Reguev et Goldwasser. Certains ont affirmŽque cette dŽmission ne leur ramnerait pas leurs proches. D'autres ont dŽplorŽque le gŽnŽral Haloutz n'ait pas dŽmissionnŽ plus t™t: "Il a affirmŽ avoiraccompli sa mission, mais il a oubliŽ que les soldats kidnappŽs n'avaienttoujours pas ŽtŽ libŽrŽs" ont affirmŽ ces proches.

 

 

 

 Les commentaires

Yediot Aharonot: Le commentateur militaire Alex Fishman insiste surl'absurde de la situation politique actuelle: "Est-il normal que le chefd'Žtat-major remette sa lettre de dŽmission au Premier Ministre sans tenircompte de celui qui est son supŽrieur hiŽrarchique le ministre de la DŽfense?Est-il normal que le Premier Ministre dŽtienne pendant deux jours la lettre dedŽmission du chef d'Žtat-major et n'en n'informe pas le ministre de la DŽfense?Comment est-il possible que ceux qui vont dŽsigner le futur patron de Tzahalsont justement ceux qui auraient du dŽmissionner bien avant le chefd'Žtat-major pour leurs carences durant la guerre? Qu'elle peut tre leurautoritŽ morale et publique? Comment Peretz peut-il dŽsigner un chefd'Žtat-major sans savoir s'il sera ministre de la DŽfense dans deux mois? Fishmanexplique que dans les rapports de force existants entre Olmert et Peretz, ilest probable que c'est Olmert qui aura le dernier mot sur un Peretz trsaffaibli et il est probable que la recommandation d'Ehud Barak, candidat ˆ laDŽfense Nationale, sera dŽterminante.

 

Maariv: Ben Caspit explique que, dans le cas de Haloutz, la question n'Žtait pasde savoir s'il allait dŽmissionner mais quand allait-il le faire. "Lalettre de dŽmission de Haloutz a devancŽ de quelques jours celled'avertissement que s'apprtait ˆ lui envoyer la commission Vinograd:"Avec un peu de retard, Haloutz a pris la bonne dŽcision". DŽsormais,la question essentielle sera de savoir si Olmert et Peretz qui ne se parlentquasiment pas seront capables de s'entendre sur un candidat commun. Peretz veutnommer le gŽnŽral AshkŽnazi. Si Olmert se range ˆ cette recommandation, Tzahalaura rapidement un chef d'Žtat-major. Par contre, s'il opte pour Kaplinsky, ilfaudra s'attendre ˆ un nouveau scandale. Dans l'entourage d'Olmert, on envisagemme une manÏuvre destinŽe ˆ limoger le ministre de la DŽfense avant lanomination d'un nouveau chef d'Žtat-major! Dans ce cas, rŽpondent les prochesde Peretz, Olmert ne sera plus Premier Ministre dans deux semaines, car lestravaillistes seront prts ˆ s'allier avec le Likoud pour le destituer",explique Ben Caspit.

 

Haaretz: Yossi Werther Žcrit: "Celui qui s'est promenŽ, hier, dans lescouloirs de la Knesset pouvait avoir le sentiment que le gouvernement OlmertŽtait en train de vivre ses dernires heures, et que la conjonction entre ladŽmission du chef d'Žtat-major et l'ouverture de l'enqute judiciaire contreOlmert risquait d'tre fatale. Mais peu ˆ peu, le calme est revenu: aucuneformation n'a menacŽ de quitter la coalition. Et pour cause: toutes ont unepart de responsabilitŽ dans la guerre et aucune ne veut vraiment des ŽlectionsanticipŽes", affirme Werther.

 

Haaretz:Alouf Ben Žcrit: "Mme si Olmert ne dŽmissionne pas, il va devoirdŽsormais passer le plus clair de son temps ˆ prŽserver son fauteuil de PremierMinistre. De facto, Isra‘l entre dans une pŽriode de vacuum politique avec unleadership affaibli et un contenu minimum. Il faut espŽrer que le futur chefd'Žtat-major saura profiter de cette pŽriode pour restaurer l'armŽeÉ et veillerˆ ce qu'il n'y ait pas de guerre.

 

 

 

D'autres titres en bref

Tous les quotidiens: La Cour Suprme a demandŽ hier ˆ l'Etat, pourquoi lesdiscussions de la commission Vinograd ne seraient pas ouvert au public? L'Etatdoit rŽpondre dans les cinq prochains jours et devra justifier son oppositionactuelle ˆ une telle dŽmarche.

Maariv: Des proches d'Olmert auraient tentŽ de vŽrifier, au cours des derniersjours, si la commission avait des rŽserves quelconques ˆ propos descandidats  pressentis  pour le poste de chef d'Žtat-major.

 

Tous les quotidiens: Ouverture de l'enqute judiciaire contre le PremierMinistre dans l'affaire de la privatisation de la banque Leumi. Les enquteursde la police ont commencŽ a interrogŽ des tŽmoins: l'un des premiers a ŽtŽ legouverneur de la banque d'Isra‘l, le professeur Stanley Fisher, qui auraitapparemment corroborŽ la version du Premier Ministre selon laquelle il n'yaurait pas eu dans l'appel d'offre de traitement prŽfŽrentiel pour les deuxhommes d'affaires proches du Premier Ministre. Au sein de la police, il a ŽtŽdŽcidŽ que le Premier Ministre ne serait interrogŽ qu'ˆ la fin de l'enqute.

 

Haaretz: Les nŽgociations inter-palestiniennes sur la formation d'un gouvernementd'union nationale, qui se sont dŽroulŽes ˆ Damas, ces derniers jours ontŽchouŽ. Le Hamas et le Fatah n'ont pas rŽussi ˆ se mettre d'accord sur lesprŽrogatives du Premier Ministre dans ce futur gouvernement. Samedi, AbouMaazen arrivera ˆ Damas pour des entretiens avec le PrŽsident Assad. Si aucunepercŽe n'intervient d'ici lˆ dans les pourparlers inter-palestiniens, il nerencontrera pas le leader du Hamas ˆ l'Žtranger, Haled Mashal.  

Haaretz: Tension ˆ Gaza, entre le Hamas et l'armŽe islamiste, l'un des trois  groupuscules qui dŽtiennent GuiladShalit. Ce groupuscule a publiŽ, hier ˆ Gaza, un tract rejetant sur le Hamasl'entire responsabilitŽ de la dŽtention du soldat israŽlien.

 

Yediot Aharonot: Le budget du nouveau ministre des AffairesStratŽgiques d'Avigdor Liberman, d'un montant de 26 millions de shekels, n'apas ŽtŽ entŽrinŽ par la commission des Finances de la Knesset. L'un des membresde la commission a demandŽ au dŽlŽguŽ du TrŽsor, qu'elle Žtait l'utilitŽ d'untel ministre? Ce dernier n'a pas vraiment su rŽpondre ˆ la question!

 

Yediot Aharonot: Le TrŽsor propose une rŽforme du systme des salairesau sein de l'Education Nationale: selon cette rŽforme, tout enseignant apprŽciŽpar les Žlves et qui obtiendra d'eux des rŽsultats positifs, pourra voir sonsalaire augmenter gr‰ce ˆ des primes. Les avis sont partagŽs sur une tellerŽforme. Les partisans affirment que cela augmentera la motivation desenseignants. Les opposants estiment qu'il sera difficile de dŽterminer qui estun bon ou un mauvais enseignant.