Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 15/09/06                                                                                                      NumŽro 211

 

 

 

 

 Les grands titres:

 

1.La commission d'enqute Vinograd aura un large mandat

Haaretz: La commission prŽsidŽe par le juge Vinograd, et qui sera officiellementdŽsignŽe dimanche par le gouvernement, aura un large mandat qui lui permettrad'enqueter sur l'attitude des chefs d'Žtat-majors, ministres de la DŽfense etPremiers Ministre qui ont ŽtŽ en fonction depuis le retrait unilatŽral du SudLiban en mai 2000.

Haaretz: L'administration Buh modifie son apprŽciation de la guerre du Liban et aulieu de la qualifier d'Žchec, comme au cours des dernires semaines, ellechoisi dŽsormais de parler de succs, et ce en particulier suite ˆ la mise enapplication scrupuleuse et rapide de la rŽsolution 1701 du Conseil de SŽcuritŽ

Haaretz: Les accusations trs sŽvres de l'ex-chef d'Žtat-major de Tzahal MochŽYaalon envers la direction politique et militaire du pays, exprimŽs dans unentretien au journaliste Ary Shavit ont suscitŽ de nombreuses rŽactions.Yaalonavait affirmŽ que les opŽrations menŽes au cours des soixante dernires heuresdela guerre alors que le cessez-le-feu avait dŽjˆ ŽtŽ annoncŽ, avaient ŽtŽsuperflues: "Les soldats qui sont morts durant ce laps de temps sont mortspour rien" avait dit le gŽnŽral Yaalon. Les parents de certains de cessoldats on rŽagi:"Nous n'avions pas besoin de Yaalon pour savoir que nousenfants sont morts pour rien". Yossi Beilin, leader de Meretz a suggŽrŽ deprendre en considŽration les accusations du gŽnŽral Yaalon.

 

2.Progrssubstantiels dans les pourparlers sur la libŽration de Shalit

Yediot Aharonot:  De sourcepalestinienne, on affirme que Guilad Shalit est en vie  et qu'il y a des progrs dans lespourparlers en vue de sa libŽration. Selon un diplomate europŽen(anonyme),d'intenses tractations se dŽroulent actuellement. A la PrŽsidence du Conseilont se borne ˆ affirmer  que lescontacts se poursuivaient mais qu'il n'y avait pas pour l'instant de percŽe;Selon des officiers supŽrieurs de Tzahal, les pressions israŽliennes de cesderniers mois commencent ˆ porter leurs fruits, et pour ses ravisseurs GuiladShalit est devenu un fardeau dont ils veulent se dŽbarrasser. Mais ils nel'auraient pas fait uniquement pour des raisons d'amour-propre et d'honneur. Ilsemble avoir ŽtŽ convenu que dans un premier temps, le soldat israŽlien seraconfiŽ ˆ la charge de l'Egypte,via deux gŽnŽraux qui oeuvrent dans ce domaine ˆGaza, et ensuite le soldat israŽlien sera remis ˆ Abou Maazen en personne. Onespre qu'un tel scŽnario permettra non seulement de rŽcupŽrer Shalit mais deconsolider le leadership d'Abou Maazen.

Haaretz: Ehud Olmert a remerciŽ Angela Merkel pour sonaction dans la libŽration des soldats israŽliens kidnappŽ.

 

3/ Dorit Beinish est la nouvelleprŽsidente de la Cour Suprme

Tous les quotidiens: Le jugeAaron Barak a pris hier sa retraite et a quittŽ la Cour Suprme aprs y avoirpassŽ 28 annŽes de sa vie dont 11 ˆ la PrŽsidence. Les journaux reviennentlongtemps sur la carrire brillante de ce juriste hors pair . Le Haaretz publieles grands carrefours de cette carrire . Les journaux se penchent surl'hommage appuyŽ et plein d'Žmotion de celle qui lui succde, Dorit Beinish. Lescommentateurs couvrent Aaron Barak d'Žloges mais le Haaretz fait remarquer quele PrŽsident Barak n'a pas fait l'unanimitŽ durant sa carrire et que sadoctrine qui consiste ˆ rendre tout "jugeable" lui a attirŽl'hostilitŽ de certains dŽputŽs(comme le dŽputŽ Likoud Miki Eytan) et celled'une grande partie du monde orthodoxe qui refuse de voir un la•c statuer surdes dossiers ˆ caractre religieux.

Yediot Aharonot: Le dŽfi de DoritBeinish sera de restaurer la confiance de la population envers la Cour Suprme

 

 

D'autres titres en bref: 

Haaretz: Le dŽpartement des Investigations de la policeisraŽlienne a ouvert , hier une enqute contre les trois dŽputŽs arabesisraŽliens du parti Balad dont Asmi Bashara pour avoir enfreint la loiinterdisant tout sŽjour dans un pays ennemi. Aprs s'tre rendu en Syrie etavoir Žt reu par Assad, les trois dŽputŽs on visitŽ Beyrouth et en particulierles quartiers sud , bastions du Hizbollah, qui ont ŽtŽ sŽrieusement frappŽs parl'armŽe de l'air israŽlienne. Les tŽlŽvisions israŽliennes ont montrŽ  le dŽputŽ Bashara  visitant les dŽcombres d'un immeubleaccompagnŽ d'un guide du Hizbollah

 

Maariv: Nassarala sera certainement surpris d'apprendre que la guerre qu'il a provoquŽen juillet dernier a eu quelques rŽpercussions positives sur la prŽservation dela cellule familiale israŽlienne. En effet, la moitiŽ des couples de Ha•fa quiavaient entamŽ une procŽdure de divorce avant la guerre se sont rŽtractŽs.C'est ce que rŽvle le tribunal rabbinique de la ville.

 

Haaretz: l'Agence Juive a acheminŽ en Isra‘l les parents de soldats israŽliensd'origine de l'ex-Union SoviŽtique qui ont participŽ ˆ la guerre. La rencontreentre les parents et leurs enfants soldats a ŽtŽ particulirement Žmouvante.

 

Haaretz: Les dŽpouilles mortelles de Hans et Paulina Hertzl, les enfants du predu Sionisme moderne seront acheminŽs la semaine prochaine du cimetire deBordeaux o elles reposent pour tre inhumŽs solennellement sur le Mont Hertz ˆJŽrusalem, conformŽment au testament d'Hertzl. C'est l'Organisation SionismeMondiale qui orchestre cette opŽration. L'inhumation ˆ JŽrusalem se dŽrouleraen prŽsence du Premier Ministre  etdu PrŽsident de l'Agence Juive.

 

 

 

Maariv: Pour la premire fois depuisla Shoah, des rabbins ont ŽtŽ intronisŽs hier ˆ Dresden. La chancelire  AngŽla Merkel et le PrŽsident allemandErnst Kešller, ont qualifiŽ cette intronisation "d'historique":"Aprs la Shoah, personne n'aurait imaginŽ qu'une vie juive prospreraitun jour en Allemagne, a dit le PrŽsident. C'est pourquoi l'intronisation derabbins est si particulire. Les trois rabbins intronisŽs hier , sont lespremiers ˆ recevoir ce titre depuis la destruction par les nazis du sŽminairerabbinique en 1942. Ces trois rabbins appartiennent au courant rŽformiste.