Revue de la presse israŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

 

JŽrusalem,le12/4/07                                                                                                      NumŽro 349

 

 

 

 

 

 

Les grands titres

 

1. Visite de Robert Gates en Isra‘l, la semaine prochaine

Haaretz: Robert Gates effectuera, la semaine prochaine, sa premirevisite officielle en Isra‘l. Ce sera la premire visite officielle d'unSecrŽtaire d'Etat amŽricain ˆ la DŽfense en Isra‘l depuis 8 ans, aprsl'annulation en juin 2006 de la visite du prŽdŽcesseur de Gates, DonaldRumsfeld. Les entretiens entre Gates et les dirigeants israŽliens porterontessentiellement sur  la situation stratŽgique au Proche-Orient et sur lesrelations entre le Pentagone et la DŽfense Nationale israŽlienne qui avaient ŽtŽaffectŽes par les affaires liŽes ˆ la vente d'armes par Isra‘l ˆ la Chine. Ilsera Žgalement question de l'opposition formelle d'Isra‘l ˆ toute vented'armement sophistiquŽ amŽricain ˆ l'Arabie Saoudite.

Yediot Aharonot: Le journal confirme la visite de Gates et rappelle quele secrŽtaire d'Etat ˆ la DŽfense a une position plus "rŽservŽe"envers Isra‘l que le reste de l'administration Bush. Il appartient ˆ une EcoleamŽricaine qui pr™ne une politique plus critique envers Isra‘l et il a ŽtŽ membrede la commission Baker-Hamilton qui avait recommandŽ ˆ Georges Bush dedialoguer avec l'Iran et la Syrie. Ses dŽclarations sur le nuclŽaire israŽlien,peu avant sa nomination avaient embarassŽ JŽrusalem. Il y a  un mois,Robert Gates a rencontrŽ son homologue Amir Peretz ˆ Washington etl'avait  assurŽ qu'il n'y avait aucun changement dans la politiqueamŽricaine envers Isra‘l.

 

2. Peretz dŽterminŽ ˆ faire Žvacuer la maison de la discorde ˆHŽvron.

Tous les quotidiens: Le ministre de la DŽfense Amir Peretz reste dŽterminŽ ˆfaire Žvacuer, dans les prochains jours, la "maison de la discorde"situŽe entre HŽbron et Kiriat Arba. Hier, Tzahal a placardŽ des ordresd'Žvacuation ˆ l'entrŽe de cette b‰tisse.   

Yediot Aharonot: De hauts fonctionnaires du ministre de la Justiceaccusent Amir Peretz d'avoir utilisŽ Meni Mazouz pour rŽaliser une manÏuvre ˆcaractre politique .

Haaretz: La dŽcision de Peretz d'Žvacuer cette maison s'inscrit dans lecadre de la campagne qu'il mne, au sein de la gauche, pour se faire pardonnerd'avoir acceptŽ l'entrŽe d'Avigdor Liberman dans le gouvernement. Selon lejournal, le b‰timent ne sera pas ŽvacuŽ avant un mois.

Tous les quotidiens: Plusieurs ministres influents comme Rony Bar On, ElieYchai et Avigdor Liberman sont opposŽs ˆ l'Žvacuation de cette maison.Actuellement le gouvernement est divisŽ sur la question: 12 ministres sontfavorables ˆ l'Žvacuation et 12 ministres s'y opposent. Ehud Olmert qui risquede devoir trancher dans cette affaire, est plut™t opposŽ ˆ une telle Žvacuation.Les journaux citent des habitants juifs qui critiquent la dŽcision d'AmirPeretz  et rappellent qu'ils ont acquis le b‰timent en toute lŽgalitŽ.

Yediot Aharonot: Olmert a dŽcidŽ de faire progresser les travaux de lacommission chargŽe de l'Žvacuation des implantations sauvages crŽŽes en JudŽeSamarie au cours des dernires annŽes. Il a mme promis que ces implantationsseront ŽvacuŽes d'ici les prochaines semaines. Le journal rappelle que selon lerapport de la juriste Talia Sasson, remis en 2005 ˆ Ariel Sharon, il y aurait105 implantations sauvages en JudŽe Samarie.

 

 

3.  Les tractations  en vue de la libŽration deGuilad Shalit:

Maariv(sondage): 45% des IsraŽliens sont favorables ˆ la libŽration dedŽtenus palestiniens ayant du sang sur les mains en Žchange de Guilad Shalit,contre 36% qui y sont opposŽs. 

Haaretz: Zeev Schiff explique, dans son commentaire ˆ la une, le dilemmedes autoritŽs israŽliennes autour de cet Žchange proposŽ par le Hamas:"Est-ce que la libŽration de centaines de prisonniers palestiniens enŽchange de Guilad Shalit garantit la fin des enlvements de soldats? LalibŽration de dŽtenus avant qu'ils n'aient purgŽs leur peine, et suite ˆ unacte de violence dirigŽ contre Isra‘l, ne pourra qu'encourager ces dŽtenus ˆreprendre leurs actions terroristes. Pour rŽsoudre ce dilemme, Žcrit ZeevSchiff, Isra‘l n'a pas d'autres choix que de dialoguer avec le Hamas".

Maariv : Contrairement ˆ des informations qui circulent ces derniersjours, le nom de Marouan Bargoutti, ex-leader des Tanzim, condamnŽ ˆ larŽclusion ˆ perpŽtuitŽ pour l'assassinat de 5 IsraŽliens durant l'Intifada, nefigurerait pas dans la liste des dŽtenus palestiniens dont le Hamas exige lalibŽration en Žchange de Guilad Shalit. C'est le journal Žgyptien paraissant ˆLondres El Hayiatt qui l'affirme. Selon El Hiyatt, ce sont les Egyptiens quimnent les tractations en vue de l'aboutissement positif d'un tel Žchange. Unhaut fonctionnaire israŽlien affirme qu'il n'y a pas de changements importantsdans ces tractations et que les chances de voir Guilad Shalit libŽrŽ sous peu,restent trs minces.

 

4. L'affaire de la fuite d'Asmi Bashara

Yediot Aharonot: Selon des sources jordaniennes, le dŽputŽ arabeisraŽlien Asmi Bashara aurait proposŽ aux autoritŽs israŽliennes de revenir enIsra‘l mais ˆ condition de ne pas y tre arrtŽ par la police. CotŽ israŽlien,on se refuse ˆ envisager le moindre marchŽ avec le dŽputŽ arabe. Hier, l'Žpouseet les enfants du dŽputŽ israŽliens qui Žtaient avec lui ˆ Aman sont rentrŽs enIsra‘l. Selon des responsables du parti Balad, dont Bashara est le PrŽsident,le dŽputŽ israŽlien sera demain en France puis donnera une sŽrie de confŽrencesdans des pays arabes. Ils promettent que Bashara rentrera en Isra‘l dans 10jours. De leur cotŽ, les autoritŽs jordaniennes ont fait savoir que Bashara nepourra rester  "Žternellement" sur leur sol. Selon certainesrumeurs Bashara pourrait s'installer ˆ Doha au Quatar et servir d'expert sur ledossier israŽlien au sein de la cha”ne de tŽlŽvision arabe Al Djezira.

 

 

D'autres titres en bref

Haaretz : La commission des Affaires Etrangres et de la DŽfenseaccueillera aujourd'hui Ibrahim Souliman, un riche homme d'affaires amŽricain d'origine syrienne, trs proche de Bashar Assad. Souliman a ŽtŽinvitŽ ˆ la Knesset suite ˆ des rŽvŽlations du Haaretz qui remontent au mois de janvier selonlesquelles il aurait nŽgociŽ avec un dŽlŽguŽ israŽlien, Alon Liel, lesconditions d'un accord entre Isra‘l et la Syrie, lorsqu'Ariel Sharon ŽtaitPremier Ministre. Hier, Souliman s'est rendu au Yad Vashem. Il a par ailleurs,affirmŽ que Bashar Assad Žtait sincre dans son dŽsir de nŽgocier avec Isra‘l.

 

Tous les quotidiens: Vive tension, hier soir, dans l'espace aŽrien israŽlien.Le pilote d'un avion de la compagnie amŽricaine Continental a  soudaincessŽ de dialoguer avec la tour de contr™le de l'aŽroport Ben Gourion peu aprsavoir pŽnŽtrŽ dans l'espace aŽrien israŽlien. Comme le veulent les directivesde la DŽfense Nationale, l'Žtat d'alerte a ŽtŽ dŽclenchŽ, des avions de chasseont dŽcollŽ d'urgence pour rejoindre l'appareil et vŽrifier qu'il ne projetaitde s'Žcraser au sol ou qu'il n'avait pas ŽtŽ dŽtournŽ.  Le chefd'Žtat-major, le ministre de la DŽfense et mme le Premier Ministre ont ŽtŽtenus au courant des dŽveloppements en temps rŽel. Finalement, aprs sixminutes de suspense  et aprs avoir aperu les avions de chasse, le piloteamŽricain a repris contact avec la tour de contr™le et il a reu l'autorisationd'atterrir.

 

Tous les quotidiens: Poursuite de la grve au sein de l'Enseignementsecondaire. Hier, les responsables du syndicat d'enseignants ont repoussŽ laproposition  d'augmentation de salaire faite par le TrŽsor et ils exigentqu'elle soit plus substantielle.  La grve risque de se prolonger maiselle sera suspendue dimanche et lundi afin de permettre aux Žlves departiciper aux commŽmorations du Yom Hashoah. De leurs cotŽs, les Žtudiantspoursuivent Žgalement leur mouvement pour protester contre une augmentation desfrais de scolaritŽ pour l'annŽe universitaire prochaine.

 

Maariv: L'inspecteur-chef Miki Levy aurait ŽtŽ dŽu de ne pas avoir ŽtŽnommŽ commandant en chef de la police israŽlienne. Mais Miki LŽvy a dŽcidŽ sebriguer un poste plus prestigieux encore: celui de maire de JŽrusalem. MikiLŽvy a ŽtŽ commandant en chef de la police de JŽrusalem de 2000 ˆ 2004 durantles terribles annŽes d'Intifada et il a acquis ˆ ce poste une impressionnantecote de popularitŽ au sein de la population de la capitale.

 

Maariv : Le dollar poursuit sa baisse. Il a ŽtŽ cotŽ hier ˆ 4,10shekels. Le gouverneur de la Banque d'Isra‘l Stanley Fisher a indiquŽ qu'iln'avait pas l'intention de s'impliquer afin de renforcer le taux du dollar.

 

Yediot Aharonot: Les autoritŽs polonaises ont fait savoir au gouvernementisraŽlien qu'il serait dŽplacŽ que le ministre des Finances Avraham Hirchzonparticipe, cette annŽe, ˆ la marche des Vivants d'Auschwitz ˆ Birkenau, alorsqu'il fait l'objet d'une enqute judiciaire pour corruption en Isra‘l. Hirchzonest le fondateur de cette Marche et c'est lui qui depuis 19 ans conduit lecortge des participants aux cotŽs des plus hautes personnalitŽs. Au ministredes Finances, on estime qu'il est de plus en plus probable que le ministredŽmissionne avant les festivitŽs du Yom Haatzmaout.

 

Yediot Aharonot: A l'approche des commŽmorations du Yom Hashoah quidŽbuteront dimanche soir en Isra‘l, la Fondation israŽlienne  pour lesrescapŽs de la Shoah a rŽvŽlŽ que sur les 260.000 rescapŽs de la Shoah vivantsaujourd'hui en Isra‘l, prs d'un tiers, soit environ 80.000, vivaient en deadu seuil de pauvretŽ. Beaucoup de ces rescapŽs souffrent de sŽrieux problmesde santŽ dus ˆ leur pŽriode d'internement dans les camps de concentration et ˆleur grand ‰ge.  En 2006, la Fondation sociale israŽlienne pour lesrescapŽs a reu 20 millions de shekels du ministre des Finances pour venir enaide ˆ cette population nŽcessiteuse, auxquels il faut rajouter 35 millions dedollars de la "Claims ConfŽrence". Mais il faudrait, selon lesestimations, un total de 100 millions de dollars annuels pour parvenir ˆ subvenir aux besoins de ces rescapŽs.

 

Maariv: Selon un rapport publiŽ par Shlomo Taub, directeur d'uneorganisation pour la restitution des biens juifs, un cinquime des terrainsimmobiliers polonais appartenaient ˆ des juifs avant la Guerre. Durant laShoah, ils ont ŽtŽ nationalisŽs. 5% de ces terrains Žtaient des bienscommunautaires et les 95% appartenaient ˆ des particuliers. Selon Taub, lavaleur actuelle de ces biens est estimŽe ˆ plus de 35 milliards de dollars.Taub a lui-mme rŽussi ˆ rŽcupŽrer, il y a une dizaines d'annŽes, des biensayant appartenu ˆ sa famille en Pologne et il explique que les autoritŽspolonaises font dŽlibŽrŽment tra”ner les dŽmarches afin de se soustraire ˆ cesrevendications.