Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 11/12/06                                                                                                      NumŽro 267

 

Les grands titres

 

1.PolŽmique dans Tzahal sur les rŽelles intentions syriennes

Tousles quotidiens: Quelles sont les vŽritables intentions syriennes enversIsra‘l? La rŽponse diverge selon les jours et selon les gŽnŽraux de Tzahal.

Dans son Ždition de dimanche, Maariv citaitun gŽnŽral (anonyme) de l'Žtat-major prchait en faveur de nŽgociations avecDamas "avant qu'il ne soit trop tard et que Damas ne pactisedŽfinitivement avec l'Iran". Ce matin, les trois grands quotidienspublient trois manchettes qui insistent sur la polŽmique qui rgne au sein del'Žtat-major: Maariv cite l'un des chefs desRenseignements militaires, le gŽnŽral Yossi Beidich, qui a affirmŽ, hier enConseil des Ministres que  BasharAssad a donnŽ l'ordre d'accŽlŽrer la production de Scud et de dŽployer des unitŽsanti-blindŽes, le long de la frontire israŽlo-syrienne sur le Golan. Parcontre, le Haaretz cite des responsables del'armŽe, en particulier du commandement de la rŽgion Nord, qui prŽtendent qu'iln'y a aucune information sur le fait que Damas envisagerait de dŽclencher unconflit armŽ contre Isra‘l, l'ŽtŽ prochain. Selon l'un des gŽnŽraux israŽliens,anonyme lui aussi: il est irresponsable de parler de guerre israŽlo-syrienne.

Le Yediot Aharonot tente,toujours en manchette de faire une synthse en titrant: "PolŽmique au seinde Tzahal sur la question de savoir si la Syrie se prŽpare ou non ˆ laguerre". Et le journal revient sur les estimations faites hier en Conseildes ministres par le gŽnŽral Yossi Beidich  qui a dŽclarŽ qu'Assad prŽparait son armŽe ˆ l'ŽventualitŽd'une guerre prochaine contre Isra‘l, sans pour autant Žcarter l'option denŽgociations et d'un accord politique entre les deux pays. Selon le gŽnŽralBeidich, Assad ne considre pas qu'il y a contradiction entre ces deuxattitudes. Au sein des Renseignements Militaires, on explique que depuis quinzejours, Assad tente de se rapprocher des Etats-Unis et de l'Occident, mme auprix d'un Žloignement de l'Iran. Le HaaretzprŽcise Žgalement qu'au sein de Tzahal, on ne remarque aucun signe deprŽparatifs de la part du Hizbollah en vue d'un nouveau round de confrontationau Sud Liban, dans les prochains mois. Par contre, on n'Žcarte pasl'ŽventualitŽ d'une tentative de dŽstabilisation qui serait provoquŽe par descellules d'El Ka•da implantŽes, ces derniers mois au Sud-Liban.

 

2.Beyrouth: guerre civile ou compromis?

Haaretz-Yediot Aharonot: Les deux grands quotidiens se font l'Žcho de lamanifestation qui s'est  tenue hierˆ Beyrouth ˆ l'appel du Hizbollah et de celle qui a rassemblŽ, ˆ Tripoli, lessupporters anti-syriens. Le Yediot Aharonotparle de "dŽgradation de la situation dans la capitale libanaise et desefforts entrepris par l'armŽe rŽgulire libanaise pour protŽger le b‰timent dela PrŽsidence du Conseil ainsi que l'aŽroport international de crainte d'unputsch du Hizbollah". Par contre, le Haaretzmentionne, en premire page, la possibilitŽ d'un compromis proposŽ par la LigueArabe et qui auraient ŽtŽ acceptŽ par les deux parties. Ce compromis prŽvoit,d'abord, une augmentation du nombre de ministres dans le gouvernement libanaisavec la moitiŽ des ministres qui seraient issus de l'opposition. Ensuite, cegouvernement sera habilitŽ ˆ entŽriner la dŽcision de crŽer une courinternationale pour  enquter surl'assassinat de Rafik El Hariri et enfin, le PrŽsident pro-syrien Emil Lahoudrestera en fonction.

Le Maariv a fait impassesur la situation au Liban et ne consacre pas une seule ligne ˆ ce dossier!

Tous les quotidiens:Protestations des habitants du village de Radjar qui est traversŽ par lafrontire internationale israŽlo-libanaise. Ces habitants s'insurgent contre ladŽcision du cabinet restreint israŽlien de cŽder au contr™le de la Finul lapartie nord du village. Ils prŽtendent que leur village a ŽtŽ une terresyrienne appartenant au Plateau du Golan et ils exigent qu'il reste unifiŽ.

 

3.Olmert en visite en Europe

Tous les quotidiens: Ehud Olmert entame aujourd'hui une visite de troisjours en Allemagne et en Italie destinŽe ˆ veiller ˆ la consolidation du front europŽenanti-Hamas. Il rencontrera aujourd'hui Angela Merkel et discutera avec elle despropositions que l'Allemagne entend faire pour relancer le processus de paix, ˆpartir du 1er janvier, date ˆ laquelle, elle occupera la PrŽsidencede l'Union EuropŽenne. Selon le Haaretz,l'Allemagne oeuvrera en vue de la mise en application de la feuille de route etencouragera Isra‘l ˆ une coopŽration accrue avec les pays arabes modŽrŽs. Aucours de sa rencontre avec la chancelire allemande, le Premier MinistreŽvoquera Žgalement la menace iranienne, le r™le de la Finul au Sud-Liban et lestractations en vue de la libŽration des soldats israŽliens kidnappŽs. Mercredi,Olmert sera ˆ Rome o il rencontrera son homologue Romano Prodi. Il seraŽgalement reu par le pape Beno”t XVI au Vatican.

 

4.ConfŽrence nŽgationniste ˆ TŽhŽran

Maariv : Ouverture ˆ TŽhŽran d'une confŽrence sur la nŽgation de la ShoahorganisŽe par le PrŽsident iranien Ahmedinedjad. Tous les nŽgationnistes de laplante, issus d'une trentaine de pays, devraient tre prŽsents et devraientdŽbattre de thmes tels que "La Shoah et le massacre desPalestiniens" ou encore "Nazisme et Sionisme"! Le ministreiranien des Affaires Etrangres a pris la peine de prŽciser que ces dŽbatsseront "ouverts et objectifs"! Le Maarivpublie sur la moitiŽ d'une page, une photo de rescapŽs ˆ la libŽrationd'Auschwitz et cite une IsraŽlienne qui a survŽcu et qui se propose d'envoyer ˆAhmedinedjad  "son bras surlequel figure son matricule" . Le Maarivannonce Žgalement la participation d'une dŽlŽgation de trois rabbinsultras-orthodoxes et anti-sionistes qui viendront expliquer que  "ce sont les sionistes qui sontresponsables de cette Shoah parce ce qu'ils ont violŽ le pacte signŽ entrel'Eternel et le peuple juif de ne pas se rŽvolter contre les Nations".

Enfin, Maariv mentionnele cas d'un arabe israŽlien de Nazareth Haled Mahmid qui a dŽcidŽ de sespŽcialiser dans l'Žtude de la Shoah. Il a inaugurŽ un petit musŽe de la Shoahˆ Nazareth dans lequel il explique aux jeunes arabes israŽliens, lessouffrances subies par le peuple juif, il y a 60 ans. Haled Mahmid a demandŽ ˆparticiper ˆ la ConfŽrence de TŽhŽran, pour expliquer que la Shoah a existŽ etpour faire comprendre ˆ quel point elle est une composante majeure de l'identitŽ juive et israŽlienne maisÉil n'a pas obtenu de visa d'entrŽe ˆ TŽhŽran! 

 

5.Tensions au CJM

Jerusalem Post(week-end): Le Congrs Juif mondial (CJM),dont le sige est situŽ ˆ New York, a temporairement cessŽ de financer lesactivitŽs de son bureau de JŽrusalem suite ˆ un dŽsaccord entre les deuxbureaux sur la nomination du nouveau chef du bureau israŽlien, ont indiquŽjeudi des responsables.

Le bureau de New York a dŽcidŽ de ne pasverser de fonds au bureau de JŽrusalem pour les mois de novembre et de dŽcembresuite ˆ un diffŽrend entre les deux bureaux ˆ propos de la rŽcente dŽcision dusecrŽtaire gŽnŽral de lÕorganisation Stephen Herbits de nommer lÕambassadeurisraŽlien auprs de lÕUnion europŽenne, Oded Eran, ˆ la tte du bureau deJŽrusalem sans avoir auparavant consultŽ le comitŽ exŽcutif israŽlien Žlu.

Le gel du financement a ŽtŽ attribuŽ par lebureau de New York ˆ un Ç manque important de liquiditŽsÓ qui Òdevraittre rŽsolu rapidement, selon un email interne transmis au Jerusalem Post.

Le bureau de New York du CJM a prŽcisŽ quelÕorganisation a diffŽrŽ plusieurs versements pour Žviter dÕavoir ˆ effectuerun prt, soulignant que le bureau de JŽrusalem a plus de  200.000 dollarsen rŽserve. Mais les responsables de lÕorganisation en Isra‘l estiment quÕilsÕagit dÕune tentative de les obliger ˆ accepter la nomination dÕOded Eran.

Ce dernier devrait prendre ses fonctions lemois prochain. Le budget annuel du bureau de JŽrusalem du CJM a Žgalement ŽtŽrŽduit, passant de 675.000 dollars cette annŽe ˆ 475.000 dollars prŽvus pour2007.

 

D'autres titres en bref

Maariv- Yediot Aharonot: Le ministre de la DŽfense Amir Peretz  estime que la fameuse initiativesaoudienne peut servir de base ˆ des pourparlers de paix en vue d'un rglementdu conflit israŽlo-palestinien. Cette option saoudienne pr™ne le retraitisraŽlien de tous les territoires, y compris de JŽrusalem-est, et la crŽationd'un Žtat palestinien, en Žchange d'un accord de paix et de normalisation entreIsra‘l et le monde arabe. Dans l'entourage d'Amir Peretz, on s'empresse de prŽciserque ses propos ne signifient aucunement qu'il est favorable ˆ un retraitterritorial intŽgral de Cisjordanie mais l'on estime que cette option saoudienneest prŽfŽrable aux conclusions du rapport Baker qui ne sont pas bonnes pourIsra‘l.

 

Haaretz: Selon des proches d'Abou Maazen, c'est le Hamas qui retarde lespourparlers en vue de la libŽration de Guilad Shalit ˆ cause de pressionsprovenant de l'axe irano-syrien. En marge, le Haaretzs'interroge sur le but de la visite d'Isma•l Aniyeh ˆ TŽhŽran et sur sesdŽclarations farouchement anti-israŽliennes. Haaretz,dans une analyse, constate "qu'Aniyeh a le don de dŽclamer ce que sesinterlocuteurs ont envie d'entendre mais il estime qu'il n'y a pas dechangement dans la politique du Hamas envers TŽhŽran". La radioisraŽlienne, Kol Isra‘l a annoncŽ ce matin que l'Iran allait verser lessalaires des fonctionnaires de l'AutoritŽ Palestinienne pendant les sixprochains mois.   

 

Maariv: Les grands rabbins de la mouvance orthodoxes ont dŽcidŽ finalement deboycotter El Al et de sanctionner ainsi la compagnie aŽrienne israŽlienne pouravoir poursuivi ses vols durant le shabbat, il y a dix jours.  Le journal publie en premire page unextrait du dŽcret du rav Shalom Eliachiv qui demande ˆ tous les gensrespectueux du Shabbat de ne plus utiliser les services de la compagnie. Le Maariv estime que la perte du public orthodoxe risquede reprŽsenter un manque ˆ gagner de 320 millions de dollars par an, pour ElAl.

 

Tous les quotidiens: Le Premier Ministre Ehud Olmert a reu ˆ la PrŽsidencedu Conseil le cŽlbre physicien Steven Hoking. Ils ont dŽbattu ensemble, de lasituation au Proche-Orient, et des relations avec les Palestiniens.