Revue de lapresse israŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 9/1/07                                                                                                      NumŽro 286

 

Les grands titres

 

1. Le plan  de rglementde Peretz: dŽmarche politique?

 Haaretz: Lejournal dŽtaille le plan de rglement prŽsentŽ hier par Amir Peretz et le  commente. Pour Haaretz,ce plan est une greffe entre l'option saoudienne et la feuille de route.D'ailleurs, Peretz lui-mme qualifie son plan de "nouvelle feuille deroute". Ce plan prŽvoit trois Žtapes: primo, la stabilisation de lasituation sŽcuritaire, la restitution de Guilad Shalit, le dŽmantlement parIsra‘l d'implantations illŽgales et l'instauration d'un cessez-le-feu de 6mois. Seconde Žtape: nŽgociations sur les grandes lignes d'un accordpermanent  et Žlargissement de lasouverainetŽ palestinienne dans les territoires, au cours des six prochainsmois. Enfin, troisime Žtape: nŽgociations dŽtaillŽes sur l'accord permanent etsa mise en application dans un dŽlai de 18 mois.

Haaretz(titre): "Ce plan est la rŽponsed'Amir Peretz ˆ la candidature de Barak".  Amy Ayalon, principal rival de Peretz, estime que ce plann'est pas bon et prŽcise qu'il prŽfre celui prŽsentŽ, la semaine dernire, parTzipi Livni. Quant ˆ Offir Pines, autre candidat ˆ la prŽsidence travailliste,il rappelle que Peretz avait promis d'Žvacuer les implantations sauvages maisqu'au contraire, 20 caravanes ont ŽtŽ rajoutŽes dans la localitŽ d'Amona. YossiWerther affirme que ce plan de Peretz n'a provoquŽ qu'un haussement d'Žpaulesauprs des dirigeants du pays qui affirment que l'intention de Peretz enproposant ce plan, est avant tout politique: "Ce plan peut tre brillantet innovateur, mais dans sa situation actuelle, Peretz peut, dans le meilleurdes cas se contenter de l'envoyer par courrier aux adhŽrents travaillistes",Žcrit Werther. 

 

2. La conduite d'Olmert dŽpla”t ˆ certains de ses ministres

Maariv(manchette): Certains ministresisraŽliens se plaignent: "Olmert travaille seul et ne nous consultepas" . En appartŽ, les ministres Livni, Mofaz, Peretz et Shitrit dŽplorentque le Premier Ministre ne les implique pas  dans les dŽmarches politiques et sŽcuritaires qu'il entreprend.Exemple: avant son dŽpart, hier, vers la Chine, Ehud Olmert n'a pas tenu deconsultations rŽgulires avec la DŽfense Nationale ou avec le ministre desAffaires Etrangres, et ce malgrŽ la l'extrme sensibilitŽ  desrelations entre la Chine, Isra‘l et les Etats-Unis surtout en matire d'armement.Selon le Maariv, Olmert Žvite de consulterPeretz et Livni parce que ses relations avec ces deux ministres sontparticulirement tendues. Les proches d'Olmert rŽagissent: "Mme sesprŽdŽcesseurs avaient l'habitude de diriger seuls leur politique en s'aidantd'experts dans chaque domaine". Ben Caspit qui fait ces rŽvŽlations,indique que plusieurs dŽputŽs Kadima adhrent ˆ ces critiques. Caspit rappellequ'Olmert envisage toujours de limoger Peretz et que pour l'instant, il estretenu par les ministres travaillistes qui s'opposent ˆ un tel dŽveloppement.De plus, Olmert sait que sans les 19 dŽputŽs du Parti travailliste, lacoalition gouvernementale serait minoritaire(59 dŽputŽs): " Ce quitransforme cet Žventuel limogeage en un pari politique risquŽ"!

 

3. Les scandales de corruption -suite

Yediot Aharonot(manchette): Les rŽvŽlationssur la corruption au sein de l'Office des Imp™ts devraient s'Žtendre dans lesprochains jours. Et selon le rŽdacteur en chef de l'Žconomie au Yediot Sever Plutzker, les enquteurs de la policedisposeraient d'ores et dŽjˆ de suffisamment de preuves pour  inculper les principales personnalitŽsincriminŽes, de corruption. Plutzker indique que la police s'apprte ˆinterroger le ministre des Finances Avraham Hirchenzon dans le cadre d'uneautre enqute sur des agissements douteux au sein de l'un des syndicatsisraŽliens. Enfin, l'un des plus hauts fonctionnaires du TrŽsor, le trŽsoriergŽnŽral Yaron Zlika accuse Olmert de s'tre impliquŽ en faveur de l'un des proches dans l'appel d'offre envue de la  privatisation de labanque Leumi. La plainte est ŽtudiŽe et le dossier est entre les mains duconseiller juridique. De prime abord, affirme le Yediot,la police possderait, lˆ encore, suffisamment de preuves pour convoquer Olmertet l'interroger. Sever Plutzker se demande, ce matin, en manchette de sonjournal si l'Žtat d'Isra‘l peut continuer ˆ fonctionner normalement alors queson Premier Ministre risque d'tre interrogŽ, que son ministre des Finances val'tre et que le chef de l'Office des Imp™ts est assignŽ ˆ rŽsidence?

 

4. Tension Hamas-Fatah

Tous les quotidiens: La confrontation armŽe entrele Hamas et le Fatah se poursuit dans la bande de Gaza et s'Žtend Žgalement enJudŽe Samarie. Hier, c'est Ramallah qui a ŽtŽ le thŽ‰tre d'affrontementsparticulirement violents. Des dizaines de magasins appartenant ˆ dessympathisants du Hamas ont ŽtŽ incendiŽs et saccagŽs par les membres du Fatah.De l'autre cotŽ, des membres du Hamas ont ouvert le feu en direction de l'exministre des Finances pro-Fatah Salam Fa•ed, qui est considŽrŽ comme trsproche des AmŽricains.

Maariv: Une enqute rŽalisŽe parl'universitŽ de Ha•fa rŽvle que le fossŽ idŽologique qui sŽparait jusqu'ˆprŽsent le Fatah et le Hamas a tendance ˆ se combler: de plus en plus defactions du Fatah abandonnent l'idŽologie nationaliste pour une idŽologie  plus islamiste-intŽgriste: " Ilspr™nent ouvertement le Djihad contre l'Etat d'Isra‘l et cette approcheidŽologique", explique Ido Zelkovitz du dŽpartement d'histoire de l'universitŽqui a initiŽ cette enqute. Pour Zelkovitz, "ˆ travers l'Islam, les plusjeunes militants du Fatah entendent Žgalement se dissocier de la vieille gardepalestinienne considŽrŽe comme corrompue".

Haaretz: Le ra•s palestinien Abou Maazen apubliŽ un dŽcret prŽsidentiel ordonnant la dissolution  de la force opŽrationnelle du HamasaffiliŽe au ministre de l'IntŽrieur. Les responsables du Hamas avaient menacŽsAbbas de reprŽsailles si le statut de cette force Žtait modifiŽ.

Maariv: L'Iran verse des dizaines demilliers de dollars au Front populaire de LibŽration de la Palestine dans unetentative de contr™ler Žgalement les faits et gestes de cette organisation quiest la•que d'essence. Au cours des derniers jours, l'un des dirigeants du FPLPdans Gaza a fait savoir que son mouvement ne prendrait pas position dans laconfrontation actuelle entre le Hamas et le Fatah.

 

 5. Ehud Olmert en Chine

Maariv-Yediot Aharonot: Ehud Olmertest arrivŽ en Chine ce matin: au cours de cette visite, Olmert rencontrera le PrŽsidentchinois  Hu Jintao, son homologuele Premier Ministre Wen Djiabao ainsi que le ministre du Commerce extŽrieur. Ilvisitera la Grande Muraille de Chine et la CitŽ Interdite et assistera ˆ ungrand concert de gala qui marquera le 15me anniversaire del'Žtablissement des relations entre JŽrusalem et Beijing. A l'ordre du jour deses rencontres: la menace nuclŽaire iranienne et le raffermissement desrelations commerciales entre la Chine et Isra‘l. Les journaux font remarquerque le Premier Ministre n'est pas accompagnŽ d'hommes d'affaires israŽliensdurant son sŽjour en Chine.

Haaretz: Ehud Olmert dans un entretien avecla presse chinoise: "Suite aux ŽvŽnements ˆ Gaza et au Liban, j'ai changŽde position ˆ propos de l'opportunitŽ d'un retrait unilatŽral deJudŽe-SamarieÉJe crois en la crŽation d'un Žtat palestinien aux cotŽs d'Isra‘let pour parvenir ˆ un tel objectif, nous devrons nous retirer d'une partieimportante des territoires.

 

6. Emouvant Carnet rose

Maariv: Emouvante victoire de la vie: troisans aprs la mort de leur fils dans un attentat ˆ JŽrusalem, Me•r et IritEliraz ont donnŽ  naissance,avant-hier,ˆ deux jumeaux, un garon et une fille. En juin 2003, leur filsRo•  qui avait 22 ans a ŽtŽ tuŽlors d'un attentat-suicide au centre de JŽrusalem. Durant la semaine de deuil,Me•r et Irit Eliraz qui avaient alors respectivement 49 et 44 ans, ont dŽcidŽde tout faire pour donner ˆ nouveau la vie. Aprs une sŽrie de traitements ettrois ans de patience, leur dŽtermination a ŽtŽ rŽcompensŽe. Le professeur  Ami Amit  qui a accompagnŽ Irit Eliraz durant sa grossesse, a reconnuque lorsque les deux bŽbŽs sont venus au monde, non seulement les parentspleuraient mais mme l'ensemble du personnel mŽdical prŽsent.

Maariv: Emouvante victoire sur le terrorisme:Durant la guerre du Liban, Shlomi et Maya Bouskila de Kiryat Shmona avaient Žmutout le pays en dŽcidant de se marier, ˆ la date prŽvue, le 20 juilletdernier,dans leur abri blindŽ, alors que les katiouchas pleuvaient sur le Nordd'Isra‘l. Il y a quelques jours, ils ont eu la joie de donner naissance ˆ unepetite fille prŽnommŽe Lian. Nous ne voulions pas dŽcaler le mariage afin quel'on ne dise pas que nous avons cŽdŽ ˆ Nassarala. D'ailleurs, j'envisage de luienvoyer une photo de notre fille" a dŽclarŽ  l'heureux papa.

 

 

D'autres titres en bref

Haaretz(manchette): Augmentation de plus de5% dans le nombre de jeunes israŽliens qui dŽcident de ne pas s'enr™ler dansTzahal pour des motivations religieuses. Au sein du dŽpartement des effectifsde Tzahal, on croit savoir que cette augmentation est la consŽquence de laprofonde dŽception de jeunes sionistes-religieux suit au retrait du GoushKatif. Ces jeunes prŽfrent opter pour des Žtudes dans des yŽchivot orthodoxesplut™t que de s'enr™ler dans une armŽe qui a chassŽ, en 2005, 8000 habitantsjuifs de leur maison.

 

Maariv: Augmentation de 6 % dans le nombred'habitants juifs dans les territoires en 2006. Selon des donnŽes fournies parle ministre de l'IntŽrieur, on a recensŽ, fin 2006, 268.163 habitants juifscontre 253.371, fin 2005. Les localitŽs qui ont connu la plus importantecroissance dŽmographique  sont Geva-Biniamine, Rotem et Tene. Cette dernire localitŽ a vu sa population augmentergr‰ce ˆ l'installation d'un groupe de plusieurs familles expulsŽes du GoushKatif.  

 

Maariv: Plusieurs organisationsisraŽliennes et juives amŽricaines demandent au gouvernement  et ˆ l'Agence Juive de faire monter enIsra‘l 8000 falashmouras supplŽmentaire qui attendent en Ethiopie d'obtenir uncertificat les autorisant ˆ faire leur aliyah et qui ont dŽjˆ de la famille enIsra‘l. Au cours des deux dernires annŽes, 7500 falashmouras sont dŽjˆ arrivŽsen Isra‘l. Cependant, au sein de l'Agence Juive, on n'est pas favorable ˆ unetelle dŽmarche et l'on affirme que les organisations qui exercent des pressionspour faire monter ces falashmouras sont mues, avant tout, par des intŽrtsfinanciers. A l'Agence Juive, on a l'intention de mettre un terme ˆ cettealiyah des falashmouras.

 

 

Maariv: Insolite: Il y a 25 ans, DanielBerman, un subtil falsificateur avait rŽussi ˆ piŽger le ministre de l'Economiedu gouvernement Begin , Yaacov Meridor en lui faisant croire qu'il avaitdŽcouvert le moyen de produire de l'Žnergie Žlectrique ˆ moindre cožt! Leministre s'Žtait ridiculisŽ en annonant "cette dŽcouverte rŽvolutionnairecapable d'Žclairer Ramat-Gan avec une simple ampoule".  Une rapide enqute permit ensuited'Žtablir que Berman Žtait un charlatan. Aprs  25 annŽes de silence, Berman (qui a 72 ans) a dŽcidŽ desŽvir ˆ nouveau, en manipulant cette fois un consortium chinois et sareprŽsentation en Isra‘l. Berman s'est fait passŽ pour le reprŽsentant d'unegrande sociŽtŽ amŽricaine prte ˆ investir 4 milliards de dollars dans laconstruction de villes en Chine, avant d'Žveiller les soupons de lareprŽsentation chinoise ˆ Tel-Aviv et d'tre arrtŽ par la police!