Revue de la presse israŽlienne duCongrs Juif EuropŽen

 

JŽrusalem, le6/3/07                                                                                                      NumŽro 326

 

 

 

 

Les  grands titres

1. Le rapport du contr™leur doit tre prŽsentŽaujourd'hui ˆ la Knesset

 Tous les quotidiens: C'estaujourd'hui que le rapport du contr™leur de l'Etat Micha Lindenstrauss sur le traitement de la population durant la guerre du Liban sera remis auxmembres  de la commission de contr™le de la Knesset. Mais, hier lecontr™leur a du se plier aux pressions de l'armŽe et de la PrŽsidence duConseil, et il a fait savoir que ce rapport intŽrimaire n'inclura pas, pourl'instant, des recommandations personnelles contre tel ou tel dirigeant. Il necomportera que des conclusions gŽnŽrales sur le comportement des autoritŽsciviles durant la guerre. Le contr™leur a dŽcidŽ de se rŽtracter suite ˆ latempte politique et mŽdiatique dŽclenchŽe par son intention de publier desconclusions personnelles avant mme d'avoir laissŽ aux personnes incriminŽes letemps de rŽagir aux accusations portŽes contre elles. C'est ce point prŽcis quiavait provoquŽ la colre du Premier Ministre Olmert et du commandant en chef dela DŽfense Passive, le gŽnŽral Itzhak Guershon.

 Yediot Aharonot: La HauteCour de Justice devrait dŽbattre, aujourd'hui d'un recours exceptionnel dŽposŽpar l'armŽe contre la publication de conclusions personnelles dans le rapportdu Contr™leur. Le Yediot souligne en manchette que le conseiller juridique dugouvernement a refusŽ de dŽfendre le juge Lindenstrauss devant la Haute Cour.

Haaretz: Les responsables de la DŽfensePassive affirment que le rapport du juge Lindenstrauss est un tissu d'erreurset d'inexactitudes.

 

Les commentaires

Tous les quotidiens: Cesconclusions confirment ce que tout IsraŽlien moyen a compris durant la guerre:que les autoritŽs civiles et militaires n'Žtaient pas prtes ˆ faireface ˆ un conflit de cette envergure:

Haaretz: Zeev Schiff Žcrit: "Olmertet Lindenstrauss se disputent sur des questions de principe qui restent,finalement, secondaires. La question principale est de savoir si aujourd'hui, 7mois aprs la guerre, l'arrire israŽlien est plus prt ˆ une nouvelleconfrontation qu'il ne l'Žtait ˆ l'Žpoque. Et la rŽponse est clairementnŽgative: les  changements effectuŽs depuis, sont marginaux. En janvier2006, le contr™leur de l'Etat avait dŽjˆ publiŽ un rapport  sur lasituation dans les villes frontalires. Mais rien n'a ŽtŽ fait depuis".

Yediot Aharonot : AlexFishman lui aussi revient sur le rapport lui-mme : "Ou Žtaient-il l'ŽtŽdernier, ceux qui font montre aujourd'hui de compassion envers deux ou troisdirigeants du pays, lorsque les katiouchas pleuvaient sur le nord d'Isra‘l. Etpourtant tout avait ŽtŽ prŽvu, Žtape par Žtape. Quant ˆ la DŽfense Passive,elle s'est montrŽe absente durant la guerre. Mme si l'on tente de faire tairele contr™leur de l'Žtat, personne ne pourra modifier la rŽalitŽ: lespopulations civiles ont ŽtŽ, durant cette guerre, livrŽes ˆ leur propresort!"

 

2. Livni tente d'encourager l'Europe contre l'Iran

Haaretz: TzipiLivni Žtait hier ˆ Bruxelles pour s'entretenir avec ses homologues des pays del'Union EuropŽenne de la menace nuclŽaire iranienne. Elle leur a expliquŽl'importance de la consolidation d'un bloc international capable d'isolerl'Iran  et de faire pression sur elle pour qu'elle cesse son programmeatomique. Livni a demandŽ en particulier ˆ l'Allemagne et ˆ l'Italie de faireabstraction de considŽrations financires dans ce dossier. De leur cotŽ, lesAmŽricains envisagent d'imposer un blocus Žconomique contre l'Iran. Levice-ministre des Finances amŽricain, Steward LŽvy a rencontrŽ avant-hier ˆJŽrusalem, le Premier Ministre Olmert et la ministre Livni et leur a expliquŽque cette initiative se heurtait ˆ des rŽticences de la part de certains paysqui entretiennent d'Žtroites relations commerciales avec l'Iran. DÕo lademande spŽcifique Žmise le lendemain ˆ Bruxelles, par Tzipi Livni. Enfin, lecabinet restreint s'est rŽuni dimanche pour dŽbattre, lˆ encore, de la menacenuclŽaire iranienne et des moyens financiers mis en Ïuvre pour contrer cettemenace.

 

3. Nouvelle rencontre Olmert-Abou Maazen

Maariv(manchette): Ehud Olmert et AbouMaazen se rencontreront en tte ˆ tte la semaine prochaine, ˆ JŽrusalem. Al'ordre du jour: une Žnime tentative de relancer le processus de paix. LesIsraŽliens n'ont pas encore dŽcidŽ comment se comporter face aux ministresFatah du futur gouvernement d'union nationale. D'autant plus qu'il semble quela CommunautŽ EuropŽenne, elle, dialoguera avec ces ministres Fatah. Enfin versla fin du mois, Condoleeza Rice sera, ˆ nouveau, en tournŽe dans la rŽgion:elle s'entretiendra sŽparŽment avec Abou Maazen et Ehud Olmert.

Haaretz: Les tensions internes au sein duFatah demeurent trs vives: les proches de Marouan Bargoutti qui purge unepeine de rŽclusion ˆ perpŽtuitŽ dans une prison israŽlienne, accusent MohamedDahlan, de tenter de neutraliser son influence  au sein du Fatah. Ladessus de greffe une confrontation directe entre Abou Maazen et l'ancienPremier Ministre Abou Ala. Les deux hommes ne se parlent plus depuis qu'AbouMaazen s'est rendu au sommet de La Mecque sans Abou Ala.

 

 

4.  Religions et monde juif

Yediot Aharonot: Lavisite historique des chefs de l'Eglise catholique allemande en Isra‘l et dansles territoires palestiniens s'est terminŽe sur des accords stridents. Durantleur sŽjour en Isra‘l, les 27 archevques et Žvques membres de la dŽlŽgationont tenu des propos toujours ŽquilibrŽs et modŽrŽs. Mais ds qu'ils ont passŽle poste de Kalendieh pour se rendre ˆ Ramallah, leurs dŽclarations se sontfaites plus critiques envers Isra‘l. Plusieurs de ces responsables catholiquesallemands n'ont pas hŽsitŽ ˆ  comparer la situation des Palestiniens dansles territoires ˆ celle des juifs durant la Shoah: "Le matin, nous avonsvu des photos du ghetto de Varsovie et dans l'aprs-midi nous nous sommes rendusdans le ghetto de Ramallah" a dŽclarŽ aux journalistes, l'Žvque GregorMarie Henke avant de prŽciser:"Isra‘l a , bien sur, le droit de sedŽfendre, mais il est impossible que ce droit s'exprime de manire aussibrutale" L'archevque de Cologne qui est originaire d'Allemagne de l'Est aaffirmŽ que la barrire de sŽcuritŽ en bŽton qui sŽpare les Territoiresd'Isra‘l lui rappelait le Mur de Berlin:"Pour moi, c'est un cauchemar.Jamais de ma vie, je n'aurais pensŽ voir un tel mur. Et je suis certain quecomme le Mur de Berlin a ŽtŽ dŽtruit, ce mur le sera aussi".

Yediot Aharonot: Lapromesse du Premier Ministre polonais de faire voter une loi assurant aux juifsd'origine polonaise dont les biens ont ŽtŽ spoliŽs durant la guerre, undŽdommagement risque de rester lettre morte. Un groupe d'avocats israŽliensspŽcialisŽs dans ce domaine, croit savoir que seuls les juifs qui pourrontrŽpondre aux conditions de citoyennetŽ polonaise pourront bŽnŽficier de cesdŽdommagements et encore: pour l'instant la bureaucratie polonaise fait tra”nerles choses et empche les demandes de dŽdommagements d'aboutir. On recense,aujourd'hui en Isra‘l  1.260.000 IsraŽliens descendants de juifs polonaispouvant rŽclamer la citoyennetŽ polonaise.

 

 

D'autres titres en bref

Maariv: Le journal reprend desaccusations rendues publiques dans le monde arabe selon lesquelles ladisparition mystŽrieuse du gŽnŽral iranien Ali Reza Askari le mois dernier enTurquie qui fut l'un des chefs des gardiens de la rŽvolution libanaise. Selonle "Daily Telegraph", le gŽnŽral iranien aurait ŽtŽ le lien vers lafin des annŽes 80 le contact entre les forces des gardiens de la rŽvolutionstationnŽes au Liban et le Hizbollah et ˆ ce titre, il pourrait disposerd'informations sur le sort de Ron Arad. Selon le "Daily Telegraph",le gŽnŽral iranien possderait aussi des informations prŽcieuses sur leprogramme nuclŽaire iranien. 

 

Maariv: Tension dans les relations entreIsra‘l et l'Egypte: le ministre des Renseignements Omar Souliman a annulŽ unerencontre qu'il devait avoir au Caire avec le gŽnŽral de rŽserve Amos Guilad,proche conseiller du ministre de la DŽfense Peretz. Motif de ce report et decette tension: la diffusion, en Isra‘l d'un documentaire sur une unitŽ d'ŽliteisraŽlienne qui aurait durant la guerre des Six-Jours ŽliminŽ de sang-froid dessoldats Žgyptiens. Cette unitŽ Žtait alors commandŽe par l'actuel ministreByniamine Ben Eliezer qui est en excellentes relations avec le PrŽsidentŽgyptien Moubarak. Ben Eliezer a catŽgoriquement dŽmenti les rŽvŽlations de cedocumentaire.

 

Yediot Aharonot: Legouvernement israŽlien envisage de proposer au gouvernement jordanienl'ouverture d'un nouveau poste de frontire entre les deux pays au sud de laMer Morte. Ce poste permettra aux touristes israŽliens et Žtrangers qui lesouhaitent de se rendre dans la mme journŽe ˆ Massada en Isra‘l et ˆ PŽtra enJordanie. Shimon Peres qui est chargŽ du dŽveloppement de cette rŽgion a ŽtŽenthousiasmŽ par cette idŽe et a demandŽ ˆ ses conseillers de prendre lescontacts nŽcessaires pour qu'elle se concrŽtise

 

Tous les quotidiens: AngelinaFares, une jeune druze israŽlienne de 18 ans rvait de devenir la premire MissIsra‘l druze. Elle s'est donc prŽsentŽe au concours de Miss Isra‘l qui doit setenir prochainement. Mais depuis l'annonce de sa candidature, la communautŽdruze, trs conservatrice, est en effervescence. Selon le YediotAharonot, la jeune fille aurait, au cours des derniers jours, reu des menacesde mort de membres de sa famille. Ceux-ci prŽtendaient que les photos trs peupudiques d'Angelina publiŽes dans la presse israŽlienne portaient atteinte ˆl'honneur familial et ˆ la communautŽ druze. Le leader spirituel de lacommunautŽ, le cheikh Waffak Tarif a demandŽ ˆ la mre de convaincre sa fillede retirer sa candidature. Et finalement, Angelina a cŽdŽ:"Je suis dŽuede devoir renoncer ˆ mon rve mais je respecte la communautŽ et je suis entireavec ma dŽcision".