Revue de la presse israŽlienne du CongrsJuif EuropŽen

Jerusalem, 5/09/06                                                                                                      NumŽro203

 

Les grands titres

1.Transfert possible de Guilad Shalit en Egypte

Haaretz(on line): Selon le quotidien arabe paraissant ˆ la Londres El Hiat, le soldat israŽlien Guilad Shalitaurait dŽjˆ ŽtŽ transfŽrŽ en territoire Žgyptien dans le cadre d'un accord sur un Žchange deprisonniers entre Isra‘l et les Palestiniens. Abou Maazen l'a ŽgalementconfirmŽ au quotidien 'Ahbar El Halig" publiŽ au Bahrein o le ra•spalestinien est actuellement en visite. Selon cet accord, l'Egypte recevraitGuilad Shalit en gage et ensuite, le nombre de prisonniers palestiniens seraitannoncŽ. Selon El Hiat, Guilad Shalit restera entre les mains des Egyptiensjusqu'au dŽbut de l'Žchange des prisonniers palestiniens. Dans un premiertemps, Isra‘l librera 300 prisonniers palestiniens. Ensuite, Guilad Shalitsera remis ˆ Isra‘l et 300 prisonniers supplŽmentaires seront alors rel‰chŽs.Dans une troisime phase, 200 prisonniers seront libŽrŽs. Isra‘l a acceptŽ cemarchŽ ˆ la condition que les dŽtenus palestiniens libŽrŽs n'aient pas de sangsur les mains, et donc ni Marouan Bargoutti, ni Ahmed Sadate (responsable del'assassinat de Rehavam Zeevi) ne seront libŽrŽs. Selon El Hiat, l'ArabieSŽoudite et le Quatar auraient ŽtŽ impliquŽs dans les tractations en vue de lalibŽration de Shalit.

Ynet: Le pre de Guilad Shalit, Noam a dŽmenti les informations sur la prŽsencede son fils en terre Egyptienne.

 

2.OLmert renonce au plan de repli unilatŽral

Tous les quotidiens: Ehud Olmert a admis que son plan de retrait unilatŽralde JudŽe-Samarie" n'Žtait plus ˆ l'ordre du jour:"Les prioritŽs del'Etat d'Isra‘l ont changŽ. Nous devons rŽflŽchir ˆ une nouvelle approche pourtraiter du problme palestinien", a dit Olmert aux dŽputŽs de lacommission de la DŽfense et des Affaires Etrangres de la Knesset. Olmert aŽmis le souhait de rencontrer Abou Maazen mais a ŽvoquŽ des difficultŽs quiempchaient, la tenue pour l'instant d'une telle rencontre. Olmert a ŽgalementŽcartŽ, pour l'instant, l'hypothse de nŽgociations avec la Syrie. 

Yediot Aharonot: L'aveu d'Olmert sur le gel de son plan de repli embarrasseses partenaires au sein de la coalition. Dans ce contexte, Amir Peretz  pr™ne (en manchette) la relance depourparlers avec les Palestiniens: "Un gouvernement qui renonce ˆ touteperspective politique n'a pas d'avenir". Peretz voudrait Žgalementenvisager une dŽmarche diplomatique face aux Syriens. Au sein de Kadima, TzipiLivni et Me•r Shitrit estiment que le plan Olmert est dŽfinitivement enterrŽ et pas seulement reportŽ. Ilsappellent aussi ˆ des nŽgociations directes avec les Palestiniens. Au sein duChass orthodoxe, on rappelle que le rabbin Ovadia Yossef n'est favorable ˆ desconcessions territoriales qu'en Žchange d'une paix pleine et entire. Quant auparti des retraitŽs, il se dit plus prŽoccupŽ par la politique Žconomique duPremier Ministre que par l'axe politique.

 

3.Menace de crise politique sur fond de prŽsentation du Budget de l'Etat

Tous les quotidiens: Le ministre des Finances Avraham Hirchenzon devaitprŽsenter,hier, le budget de l'Etat 2007. Mais suite au tollŽ gŽnŽral provoquŽpar la publication ds hier matin, des principales mesures de ce budget, il adŽcidŽ de se rŽtracter. Hier, Amir Peretz et Elie Ycha• ont menacŽ de votercontre un tel budget et de quitter le gouvernement s'il n'Žtait pas modifiŽsans dŽlai. Plus tard, Olmert et Hirchenzon ont annoncŽ qu'ils annulaient  certaines mesures prŽvues et enparticulier, une augmentation sans prŽcŽdent de 50% du montant des Žtudesuniversitaires. Mme les coupes sombres dans les allocations familiales serontrŽduites. Les travaillistes ont Žgalement obtenu gain de cause en parvenant ˆfaire annuler la dŽcision de geler toute augmentation du salaire minimum. Cedossier avait ŽtŽ l'un des principaux chevaux de bataille d'Amir Peretz avantles Žlections du 28 mars. Mme des ministres de Kadima se sont ŽlevŽs contre lebudget anti-social prŽparŽ par Olmert et Hirchenzon. Dans l'entourage d'Olmerton affirme que ce budget sera modifiŽ d'ici sa prŽsentation devant legouvernement, dimanche.

Maariv: "Ce budget sera  pleinde compassion envers les couches sociales dŽfavorisŽes", affirme Olmert enmanchette du journal.

Haaretz: Nehemia Stresler, l'Žditorialiste Žconomique du Haaretz, constate que lecomportement actuel du gouvernement Olmert ressemble Žtrangement ˆ la fin dumandat d'Ehud Barak en 2000.

 

D'autres titres en bref

Yediot Aharonot: Suite aux critiques des proches du PremierMinistre qui lui reprochent de vouloir son Žlimination pure et simple, lecontr™leur de l'Etat, le jugeMichal Lidenstrauss a expliquŽ que s'il avaitrecommandŽ au Conseiller Mazouz d'ouvrir une enqute contre Olmert, c'Žtaitparce qu'il disposait de preuves tangibles de nominations abusives par Olmertlorsque celui-ci Žtait ministre du Commerce extŽrieur. Le contr™leurdisposerait d'un document incriminant directement le Premier Ministre.

Maariv: Le ministre du logement a lancŽ un appel d'offre pour laconstruction  de 690 unitŽs delogement dans deux villes de JudŽe-Samarie, MaalŽ Adoumim, qui jouxte JŽrusalemet Betar Illit(chacune des villes compte environ 30.000 rŽsidents.Le maire deBetar Illit, qui est une localitŽ orthodoxe affirme que ces logements suffisentˆ peine pour  rŽpondre aux besoinsde dŽveloppement dŽmographique de la ville. RŽaction ˆ gauche: "Le gouvernementOlmert se conduit comme un vŽritable gouvernement de Droite" a affirmŽ lesecrŽtaire gŽnŽral de Shalom Ahchav, Yariv Oppenheimer.

Haaretz: Pour la premire fois de son histoire, le Shin Beth lance une campagnemassive de recrutement auprs des ingŽnieurs de haute-technologie israŽlien.Sur des annonces publicitaires diffusŽs dans la presse et signŽes par le ShinBeth, on peut lire: "Jusqu'ˆ prŽsent, vous pensiez que le Shin Bethcombattait uniquement en interrogeant en arabes des suspects. RŽflechissez-doncun peu plus". Au sein du Shin Beth, on avoue que cette campagne depromotion est destinŽe ˆ modifier l'image de l'organisation qui est avant toutconnue pour ses interrogatoires "musclŽs". Nous voulons que le nom duShin Beth soit dŽsormais associŽ ˆ des technologies sophistiquŽes, a affirmŽl'un des responsables de ce service secret.  

 

 

 

israŽlo-palestiniens d'extrme-gauche.