Revue de la presseisraŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 2/1/07                                                                                                      NumŽro 281

 

 

Les grands titres

 

Dernireminute: Teddy Kollek, l'ancien maire lŽgendaire de JŽrusalem s'est Žteintce matin ˆ JŽrusalem ˆ l'‰ge de 95 ans.

Teddy Kollek est nŽ en Hongrie en 1911. Il est montŽ enIsra‘l en 1935 et a ŽtŽ l'un des fondateurs du Kibboutz Ein Guev sur les bordsdu Lac de TibŽriade. Militant du parti Mapa•, il a occupŽ dans les annŽes 40,d'importantes fonctions au sein de l'Agence Juive. En 1952, David Ben Gourionle nomma Directeur gŽnŽral de la PrŽsidence du Conseil. Un poste qu'il occuperapendant 12 ans. En 1965, il est Žlu maire de JŽrusalem, alors ville divisŽe. Etil deviendra, au lendemain de la guerre des Six Jours, le maire de la capitalerŽunifiŽe. Il occupera ce poste pendant 28 ans et 6 mandats successifs, jusqu'ˆsa dŽfaite en 1993 face ˆ É Ehud Olmert, alors Žlu du Likoud. Il se distinguerapar ses efforts en vue d'une coexistence pacifique entre juifs et arabes dansla capitale d'Isra‘l. Il considŽrait cette fonction de maire de JŽrusalem commeune mission sacrŽe et jamais n'a cherchŽ d'autres postes dans les gouvernementsd'Isra‘l. En tant que maire, c'est lui qui fonda le MusŽe d'Isra‘l, et gr‰ce ˆla Fondation de JŽrusalem, il mobilisa sans rel‰che, les grandes fortunes dumonde juif pour contribuer au dŽveloppement de sa ville. En signe dereconnaissance pour son action pour la ville, le stade de football de JŽrusalemporte son nom "Teddy" depuis son inauguration, il y a une douzained'annŽes.  

Depuis 1993, et sa dŽfaite Žlectorale, il Žtait restŽ lePrŽsident de la Fondation de JŽrusalem. Teddy Kollek Žtait l'un des derniersgŽants de la gŽnŽration des fondateurs d'Isra‘l et certainement le plus grandb‰tisseur de JŽrusalem de l'histoire du peuple juif. Les dŽtails sur sesobsques n'ont pas encore ŽtŽ annoncŽs. 

 

1.Guerre du Liban: Haloutz ne dŽmissionne pasÉpour l'instant

Maariv(manchette): Le Premier Ministre a demandŽ au chef d'Žtat-major de Tzahal,le gŽnŽral Dan Haloutz de ne pas dŽmissionner,au moins pas avant la publicationdes conclusions de la Commission Vinograd. Motif, selon le Maariv: il espre se servir du chef d'Žtat-majorcomme "gilet pare-balles" avant la publication de ces conclusions. Defacto, le gŽnŽral Haloutz devrait annoncer aujourd'hui, sa dŽcision de resteraux commandes de Tzahal et de ne pas dŽmissionner.

Yediot Aharonot: 600 officiers supŽrieurs ayantau moins le grade de colonels se sont rassemblŽs hier, dans une base militaire,pour dŽbattre, sous la conduite de Dan Haloutz, des conclusions des multiplescommissions d'enqute internes nommŽes aprs la guerre. Le Yediot souligne que, d'ordinaire, ce forum offre auxofficiers de s'exprimer sur les problmes auxquels ils sont confrontŽs dansleurs unitŽs. Mais cette fois, la plupart des officiers sont restŽs muets. Dansle Haaretz, Yossi Sarid, qui a aussi constatŽce silence l'explique, dans son commentaire, en sous-entendant que lesofficiers ne veulent pas, aujourd'hui, risquer une confrontation directe avecun chef d'Žtat-major qui resterait en fonction.

Yediot Aharonot(manchette): Selon des hautes personnalitŽs qui onttŽmoignŽ devant la commission d'enqute Vinograd, celle-ci aurait placŽ le chefd'Žtat-major Dan Haloutz dans son collimateur: "Ceux qui ont Žmis desdoutes sur l'impartialitŽ de cette Commission en seront pour leur frais. Leursconclusions risquent de provoquer un vŽritable tremblement de terre. Certainspasseront ˆ la "guillotine", ont affirmŽ ces personnalitŽs avant deprŽciser que les membres de la Commission s'intŽressent uniquement ˆ ce quis'est produit ˆ partir du dŽclenchement de la guerre et pas aux annŽes qui ontprŽcŽdŽ ce conflit.

Haaretz: La commission Vinograd publiera ses conclusions intŽrimaires vers la findu mois de fŽvrier.

Tous les quotidiens: Les officiers de la marine incriminŽs dans l'attaque duHizbollah contre le croiseur "Hanit", qui a cožtŽ la vie ˆ quatresoldats au dŽbut de la guerre, n'ont ŽtŽ que bl‰mŽs. Aucun d'entre eux ne devradŽmissionner.

Yediot Aharonot titre: "Ils s'en sortent ˆ bon compte alors qu'ils'agit lˆ de l'une des plus graves erreurs commises par Tzahal durant la guerre(Rappel: l'un des officiers du croiseur avait "omis" de brancher lesystme de protection anti-missiles)!Le correspondant militaire du Maariv, Amir Rappoport qualifie ces sanctions de"farce".

 

2.Incertitude concernant une libŽration proche de Shalit

Maariv: De sources militaires israŽliennes, on affirme que Guilad Shalit ne serapas libŽrŽ prochainement. Au sein de la DŽfense Nationale, on estime que c'estHaled Mashal qui continue ˆ empcher toute percŽe dans ce dossier.

Haaretz: Le Premier Ministre du Hamas Isma•l Aniyeh a accusŽ Isra‘l de vouloir"faire tra”ner les choses".

Yediot Aharonot: Bashar Assad a dŽclarŽ au chef de la diplomatie d'unpays europŽen: "J'exerce des pressions pour que le soldat Guilat Shalitsoit libŽrŽ. Il est temps de mettre un terme ˆ cette affaire". Selon le Yediot, les Syriens tenteraient d'influer sur leleader du Hamas Haled Mashal, pour qu'il ordonne la libŽration de Shalit. Parcontre, le journal cite d'autres dirigeants europŽens qui se dŽclarent trsdŽus par le comportement d'Assad et qui estiment qu'il n'est pas certain quele PrŽsident syrien soit prt ˆ cesser de soutenir le terrorisme.

Haaretz: Le pre de Guilad Shalit, Noam a Žcrit une lettre ˆ Assad: "Si vosintentions sont sŽrieuses, il vous suffit de tŽlŽphoner ˆ Mashal, que vousaccueillez si bien ˆ Damas, et de lui demander de mettre  fin ˆ la dŽtention de mon fils"

A noter: Selon le journal Al Shark elWouasst, Isra‘l aurait acceptŽ de libŽrer des dŽtenus palestiniens ayant dusang sur les mains, contre Guilad Shalit.

Maariv: Les prisonniers du Hizbollah dŽtenus par Isra‘l depuis la guerre de l'ŽtŽdernier ont reu, rŽcemment, la possibilitŽ d'envoyer des lettres ˆ leursfamilles. Dans ces lettres, dont des extraits sont publiŽs ce matin, cesdŽtenus demandent "au peuple libanais" de tout faire pour qu'ilspuissent tre rel‰chŽs rapidement: "Nous comprenons que seulement si lesdeux soldats Reguev et Goldwasser seront libres, nous le serons aussi. 

 

 

3.Olmert revendique les succs Žconomiques d'Isra‘l

Yediot Aharonot: Au cours d'une rŽunion du bureau de Kadima, Ehud Olmerta demandŽ aux ministres et dŽputŽs du parti de parler le plus souvent dessuccs de l'Žconomie israŽlienne en 2006, du taux de croissance et de la baissedu taux de ch™mage. Olmert en a profitŽ pour critiquer Byniamine Netayaou (sansle nommer): "Certains continuent ˆ prŽtendre que c'est leur politiqueŽconomie qui est ˆ l'origine de ces rŽsultats, alors qu'ils ne sont plusministres des Finances depuis plus d'un an", a dŽclarŽ Olmert.

Haaretz: Au cours de cette mme rŽunion, le Premier Ministre a annoncŽ que lesalaire minimum sera ŽlevŽ en 2007 a 1000 dollars.

Tous les quotidiens: Seuls 53% des Žlves qui sont en droit de recevoir leurrepas de midi ˆ l'Žcole, le reoivent effectivement. Les autres en sont privŽspour cause de rapports de force entre l'Education Nationale et les pouvoirslocaux. 

 

4.Monde juif

Haaretz: Dans un commentaire, le Professeur Sergio Della Pergola, principalsociologue du peuple juif aujourd'hui, se penche sur un sondage publiŽ, lasemaine dernire, par le UJA et rŽalisŽ par deux chercheurs amŽricains,qui  rŽvle que la communautŽ juiveamŽricaine compte 6,4 millions d'‰mes alors qu'il a lui-mme estimŽ, ˆplusieurs reprises, qu'il n'y avait gure plus de 5,4 millions de juifs auxUSA! "D'o est sorti ce million de juifs?", se demande le ProfesseurDella Pergola. "Et une fois de plus, Žcrit-il la rŽponse se trouve dansdeux autres questions de base:"Qui est juif et qui se dŽfinit commejuif"?Le professeur Della Pergola explique qu'en Isra‘l vivent aujourd'hui1,8 millions de juifs ayant moins de 18 ans, alors qu'il ne sont que 1,2 ˆ 1,4millions. Par contre, il n'y a que 600.000 juifs de plus de 60 ans en Isra‘lcontre 1,2 ˆ 1,4 millions aux Etats-Unis.

Haaretz: Le journal brosse le portrait de Line Shusterman, une milliardaire juiveamŽricaine qui est l'une des seules femmes de la communautŽ juive amŽricaine ˆprŽfŽrer donner de trs importantes sommes (plusieurs millions de dollars paran) ˆ Isra‘l plut™t qu'ˆ les verser ˆ des Ïuvres amŽricaines. Shusterman estl'une des principales financires du programme "Taglit"qui fait veniren Isra‘l des milliers de jeunes juifs par an.

Maariv: Une fois par an, Greg Ross, un juif israŽlo-amŽricain de 40 ans quitte safamille et son travail ˆ Beverley Hills(Californie), prend un billet d'avion ˆ2000 dollars pour faire un mois de service de "Milou•m"(rŽservemilitaire) dans Tzahal. Son poste: responsable du lance roquettes de sonpeloton.  Ses camarades dubataillon de blindŽs 53 l'on surnommŽ "le fou". Et Greg Ross prŽcise:"Lorsque je viens en milou•m de Californie, plus aucun de mes camarades del'unitŽ n'a le sentiment d'tre un "pigeon"

Haaretz: La grande synagogue de Beyrouth "Maguen Avraham" se dresse prsdu bureau du Premier Ministre libanais Fouad Siniora. Cette splendidesynagogue, reflet de la gloire passŽe de la communautŽ juive libanaise, estaujourd'hui dans un Žtat de dŽlabrement avancŽ, sans toit, ni fentres.  Le Haaretzrelate qu'un jeune musulman amŽricain d'origine libanaise, Aroun MickaelBa•doun a pris rŽcemment l'initiative de lancer sur Internet, une campagne envue de la restauration de la synagogue! Les dŽtails de cette initiative sontvisibles sur le site: www.thejewsoflebanon.org

Presse religieuse: Ouverture ˆ JŽrusalem du Congrs annuel internationaldes rabbins orthodoxes, ˆ l'initiative du dŽpartement des services spirituelsde l'Organisation Sioniste Mondiale. Parmi les participants, une vingtaine derabbins franais. 

A noter: 300 jeunes participants ausecond volet du Bac Bleu Blanc se sont rassemblŽs hier ˆ JŽrusalem, pour unesoirŽe de cl™ture du programme. Parmi eux, plus de deux cents jeunes juifs enclasses de terminale dans les lycŽes gŽnŽraux parisiens, ainsi que des cadresde plusieurs mouvements de jeunesse communautaires tels que le BnŽ Akiva, leDEJJ, les EEIF, et le Dror Habonim. Le Bac Bleu Blanc est un programme rŽalisŽconjointement par l'Agence Juive, AMI, et le FSJU.

 

 

D'autres titres en bref

Haaretz:(manchette): Isra‘l envisage le remplacement du missile "Flche"par un missile sol-air plus sophistiquŽ de type "THAAD". Au cours desderniers mois, Isra‘l nŽgocie avec les Etats-Unis, l'achat de ces missiles audŽtriment de la production d'une nouvelle gŽnŽration de missile"Flche"

 

Yediot Aharonot: Le conseiller de Mahmoud Ahmedinedjad, Mouhamad AliRahmin, a dŽclarŽ: " Hitler Žtait juif(par sa mre) et il a contribuŽ ˆ lacrŽation de l'Etat d'Isra‘l, en collaboration avec la Grande-Bretagne quidŽsirait, comme lui, exiler les juifs d'Europe vers la Palestine". Leconseiller iranien a tenu ces propos sur un site Internet iranien. Selon lui,Žgalement, la plupart des proches d'Hitler(y compris son mŽdecin) Žtaientjuifs!

 

Haaretz : Aprs une semaine de calme, 12 terroristes du Hamas et 4 du Fatah ontŽtŽ enlevŽs au nord de la  bande deGaza, hier.

Haaretz: Mise en applications des mesures d'allgements dans certains postes depassage et barrages dans les territoires. DŽsormais, tous les vŽhiculesempruntant ces postes ne seront pas systŽmatiquement fouillŽs mais seulementcertains, choisis au hasard.

 

Tous les quotidiens: Nouvelles sŽrie de nominations dans le corpsdiplomatique israŽliens. Parmi elles, la nomination de Simona Frankel au postede Consul GŽnŽrale d'Isra‘l ˆ Marseille.

 

Tous les quotidiens: Nouveau dŽveloppement dans l'affaire Ramon. Desfonctionnaires ˆ la PrŽsidence du Conseil ont affirmŽ avoir entendu la jeunefemme qui a ŽtŽ embrassŽ par Ramon, exprimer son attirance physique pourl'ancien ministre de la justice. Ce qui prouverait que Ramon ne l'a pas forcŽ ˆl'embrasser. Le verdict du tribunal dans cette affaire interviendra la semaineprochaine.

 

Maariv: Selon une rŽcente enqute de la Banque d'Isra‘l, le nombre detravailleurs Žtrangers a diminuŽ de 25% au cours des cinq dernires annŽes, enIsra‘l. Ces travailleurs sont, pour plus de la moitiŽ, remplacŽs par desIsraŽliens ce qui contribue ˆ faire baisser le taux de ch™mage, qui est passŽde 11,5% en 2001, ˆ 7,6% au milieu de 2006!