Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil

DESINFOS.COM

LA REVUE DES INFOS

Les « antifeuj »

Patrick Klugman, président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF).
Texte intégral sur www.desinfos.com
21 novembre 2001
Extrait:

Dimanche 28 octobre, dans le 13e arrondissement de Marseille, on a brûlé une école juive. Dans la cour de récréation, on a creusé des trous, dans lesquels on a caché des clous, pour que les enfants s’y blessent en jouant. Sur les murs, on a inscrit trois mots : « Mort aux juifs. » Qu’ont pu éprouver ces enfants quand, le lundi matin, ils ont découvert qu’on voulait les tuer ? Sans doute une impression comparable à celle que ressentit Albert Cohen, un matin de 1905, à Marseille précisément : «  »Mort aux juifs« . Ainsi disait la bonne inscription devant laquelle je savais que ma vie était perdue. Le savoir à dix ans, c’est trop tôt. Toujours juif, jamais aimé. Mon héréditaire errance avait commencé. »

Le livre noir de l’Holocauste

Un entretien avec Serge Klarsfeld
Texte intégral sur www.desinfos.com
16 novembre 2001
Extrait:

L’homme qui chassa, de Barbie à Papon, tous les anciens dignitaires de la collaboration, a fait de l’histoire de la déportation des juifs de France l’œuvre de sa vie. Fruit de trente années de recherches, « la Shoah en France » paraît aujourd’hui dans une version augmentée et révisée. Rencontre

Qui a besoin de la Palestine ?

Joseph Farah - journaliste Arabe Américain
Texte intégral sur www.desinfos.com
8 novembre 2001
Extrait:

Le président Bush a prononcé un mot magique.
La Palestine.

La question des réfugiés, plus que jamais au centre des débats

L’Arche, le mensuel du judaïsme français
Texte intégral sur www.desinfos.com
31 octobre 2001
Extrait:

Sari Nusseibeh met en évidence les contradictions de la position palestinienne

Derrière Ben Laden, le nouvel antisémitisme

Jacques Tarnero, philosophe et sociologue
Lire l'article complet sur http://archives.desinfos.c (...)
23 octobre 2001
Extrait:

Tant que les bombes humaines frappaient Tel-Aviv ou Jérusalem, la gauche de la gauche n’avait pas de mal à être indulgente pour ce qu’elle identifiait comme l’expression d’un désespoir. Parfois même on pouvait lire une sympathie nostalgique pour la dernière « juste lutte » des « justes causes ». Inscrite dans le catalogue des luttes progressistes, la Palestine était le drapeau emblématique des luttes d’un Sud angélique contre un Nord piloté par « l’impérialisme US et son valet sioniste ». Aveugle à toutes les dérives terroristes ou intégristes, la gauche de la gauche faisait de la Palestine une Algérie de substitution, meurtrie par un Sharon-Aussaresses.

Les nouveaux visages de l’antisémitisme

Pierre-André Taguieff
Texte intégral sur www.desinfos.com
10 octobre 2001
Extrait:

Jamais, dans la France d’après-guerre, les amalgames antijuifs n’ont circulé dans autant de milieux sociaux en rencontrant aussi peu de résistance intellectuelle et politique. Un mythe répulsif s’est internationalement construit durant le dernier demi-siècle sur la base d’une figure démonisée : »les Juifs-Israéliens-sionistes », inscrite dans une opposition manichéenne massivement diffusée : les victimes innocentes (Arabes-Palestiniens)/les bourreaux sanguinaires (Juifs-Israéliens). Pour fonctionner avec une efficacité maximale, ce motif de propagande s’articule à des amalgames polémiques en rafales : Juifs=sionistes(=Israéliens) ; sionisme=colonialisme et racisme ; Sharon=Hitler ; Israéliens=nazis.

Le jour où la paix est morte

Par Shlomo Ben-Ami, ancien ministre des affaires étrangères. Propos recueillis par Ari Shavit pour Ha’aretz
Lire l'article complet sur http://archives.desinfos.c (...)
14 septembre 2001
Extrait:

Que s’est-il réellement passé à Camp David ? Comment le processus de paix a-t-il rendu l’âme ? Shlomo Ben-Ami, Ministre des Affaires étrangères à cette époque, a consigné le déroulement du sommet jour après jour. Pour la première fois, il ouvre la boîte noire qui révèle le crash mortel amorcé à Stockholm, qui s’est poursuivi dans le Maryland et s’est achevé à Taba, et dont les échos se font entendre quotidiennement dans les villes d’Israël et de Cisjordanie. Voici l’histoire complète du désastreux voyage vers la fin du conflit, avec toutes les concessions israéliennes et la carte du retrait qui accordait aux Palestiniens près de 100% des territoires, mais qu’ils ont rejeté. Ils voulaient aussi Kokhav Yaïr.

Un discret choix proarabe

La France, mise sur la touche des négociations au Proche-Orient, ferait mieux d’abandonner ses habits neutres et d’admettre qu’elle a choisi le camp palestinien
Alain Pierret - ancien ambassadeur de France en Israël.
Texte intégral sur www.desinfos.com
25 août 2001
Extrait:

Pour Paris, Tel-Aviv est la capitale d’Israël et Jérusalem-Est fait partie de la capitale d’un futur Etat palestinien.

L’angoisse et la paix

Robert Badinter
Texte intégral sur www.desinfos.com
20 août 2001
Extrait:

Ils s’appelaient Raya, Itzhak et Hemda. Ils avaient 14 ans, 4 ans, 2 ans. Ils sont morts avec leur père Moti et leur mère Tsira. Tous les cinq ont été tués par la bombe qui a explosé dans la pizzeria Sbarro au cœur de Jérusalem, à l’heure du déjeuner. Leur grand-père, un vieux juif hollandais rescapé d’Auschwitz, était venu en Israël parce qu’il ne pouvait plus supporter de vivre en Europe. Il ne lui reste que les souvenirs et la mort comme horizon.

Je pense que je verrai de mon vivant la paix avec les Palestiniens

Interview parYael Gvirtz - YEDIOTH AHARONOTH
Shimon Pérès
Texte intégral sur www.desinfos.com
17 août 2001
Extrait:

La semaine qui vient de s’écouler a été très éprouvante pour le ministre des Affaires étrangères. Ses relations avec Sharon étaient au plus mal, et l’on pouvait voir sur son visage les marques de la colère. « En dépit des coups que j’encaisse, je reste persuadé du bien-fondé de ma politique ». ° « Au cours de plusieurs conversations avec des politiciens de droite, j’ai remarqué qu’ils étaient prêts à démanteler des colonies ». ° « Même Sharon est prêt à faire de douloureuses concessions » °"Je conseille vivement que l’on se concentre sur la lutte anti-terroriste et non sur la lutte anti-Arafat

A propos d’un « ami » français

Elie Barnavi , ambassadeur d’Israël en France.
Texte intégral sur www.desinfos.com
7 août 2001
Extrait:

Je ne sais ce qui m’a le plus révolté dans cette « Lettre à un ami israélien », signée par Pascal Boniface (Le Monde du 4 août). L’hypocrisie du titre, qui m’a rappelé fâcheusement un méchant pamphlet publié naguère par Ibrahim Souss ?

José Bové en territoires piégés

« Les malheurs des Palestiniens viennent de leur direction politique corrompue et non des colons israéliens, comme l’affirme le leader syndical. »
par Marc Lefevre, Philippe Gumplowicz et Pierre-André Taguieff
Texte intégral sur www.desinfos.com
10 juillet 2001
Extrait:

José Bové est un veinard. Alors qu’il s’apprête à planter une tente dans les environs de Bethléem, en solidarité avec les paysans palestiniens, au nez et à la barbe des militaires de Tsahal, il croise un groupe de cameramen et de photographes. Sans cette espèce de baraka médiatique qui le protège des avanies des Etats policiers de France et de Navarre, on n’ose imaginer au fond de quelle sinistre geôle de Tel-Aviv il serait allé croupir...

Fayçal Al-Husseiny dans sa dernière interview : « Les accords d’Oslo étaient un cheval de Troie »

MEMRI | Middle East Media Research Institute
Lire l'article complet sur http://archives.desinfos.c (...)
2 juillet 2001
Extrait:

Fayçal Al-Husseiny dans sa dernière interview : « Les accords d’Oslo étaient un cheval de Troie : notre but stratégique est la libération de la Palestine, de la rivière (du Jourdain) à la mer (Méditerranée).. En route pour le Koweit, où il décéda plus tard d’une attaque cardiaque, Fayçal Al-Husseiny a accordé une interview, qui s’avéra être sa dernière, au quotidien Egyptien »Al-Arabi" (de tendance Nassérienne). Voici des extraits de cette interview, réalisée par le reporter Shafik Ahmed Ali.

Le péché originel des états arabes

Cet article présente pour la première fois une argumentation claire et sans faille sur le problème des réfugiés palestiniens et leur contrepartie les juifs expulsés, enfuis et interdits des pays arabes. Il rétablit la réalité et pose le problème du rapport du monde arabe avec la vérité et avec les non-musulmans.
Shmuel Trigano - Professeur des Universités
Texte intégral sur www.desinfos.com
4 juin 2001
Extrait:

Le débat sur la revendication par les Palestiniens du droit au retour dans le territoire de l’Etat d’Israël de 3 700 000 réfugiés (en 1948, l’UNRWA en dénombrait 540 000 et, en 1988, 2 125 000) est l’occasion d’une étrange amnésie qui obscurcit les données fondamentales du conflit israélo-arabe.

Les Réfugies palestiniens ont-ils un droit au retour en Israël ?

Ruth Lapidoth
Texte intégral sur www.desinfos.com
4 juin 2001
Extrait:

Dans les médias et dans les interviews avec les dirigeants palestiniens, on entend et on lit souvent des déclarations affirmant que les réfugiés palestiniens ont un droit au retour en Israël. Comme on le démontrera, ces déclarations se fondent sur une lecture erronée des textes sur la question. Nous traiterons de ce sujet sur trois plans : le droit international général, les résolutions de l’ONU les plus pertinentes et les divers accords conclus entre Israël et ses voisins.

La vérité sur la Palestine

Texte intégral sur www.desinfos.com
31 mai 2001
Extrait:

Voici quelques faits parmi tant d’autres, documentés de façon incontestable par l’ensemble des historiens de bonne foi.

Ben-Ami dénonce les passe-droits diplomatiques de Beilin

Herb Kenion - Jerusalem Post - Traduction CID
Texte intégral sur www.desinfos.com
4 mai 2001
Extrait:

L’ancien Ministre des Affaires Etrangères Shlomo Ben-Ami a dénoncé hier son collègue de parti, le Docteur Joseph Beilin, pour ses initiatives diplomatiques indépendantes, affirmant que non seulement elles créent de fausses impressions parmi les Palestiniens, mais qu’en outre elles ne sont pas démocratiquement valides.

La culture juive, aujourd’hui, s’invente en Israël

Interwiew par François Dufay - Le Point
Elie Barnavi,
Texte intégral sur www.desinfos.com
22 avril 2001
Extrait:

Elie Barnavi, spécialiste des guerres de religion au XVI e siècle, parle de son engagement personnel, du judaïsme et de l’Europe, au moment même où son pays connaît de nouveaux soubresauts.
Né en 1946 à Bucarest, Elie Barnavi a immigré en Israël en 1961. Il y a vécu dans un kibboutz, puis combattu dans une unité de parachutistes pendant la guerre des Six-Jours, en 1967. Il a commencé des études d’Histoire à Tel-Aviv, qu’il poursuit en 1971 à Paris, où il se lie avec François Furet et de nombreux intellectuels français. Nommé maître de conférences à l’université de Tel-Aviv, il a consacré plusieurs livres aux guerres de religion du XVIe siècle. Il est l’auteur d’ouvrages sur Ie judaïsme, dont « Une histoire moderne d’Israël » (Flammarion), et, avec Saul Friedländer, d’un dictionnaire historique sur « Les juifs et le XXe siècle » (Calmann-Lévy). Il a participé à l’invasion du Liban, en 1982, avec le grade de capitaine. Lié aux travaillistes, il est un militant de la paix. Il était directeur scientifique du musée de l’Europe, qui sera créé à Bruxelles, quand il a été nommé ambassadeur d’Israël à Paris en décembre 2000

La violence et le terrorisme palestinien et la guerre internationale contre le terrorisme (III)

Ministre des Affaires Etrangères d'Israël
Texte intégral sur www.desinfos.com
10 mars 2001
Extrait:
  • Comment le terrorisme palestinien menace-t-il des états non impliqués directement dans le conflit ?
  • Quel est le statut légal des localités juives des territoires ?
  • Quelle est la position d’Israël sur la revendication palestinienne du « droit au retour » ?
  • Comment le terrorisme palestinien affecte-t-il la situation économique de l’ensemble de la population palestinienne ?

La violence et le terrorisme palestinien et la guerre internationale contre le terrorisme (II)

Ministre des Affaires Etrangères d'Israël
Texte intégral sur www.desinfos.com
10 mars 2001
Extrait:
  • Pourquoi les palestiniens affirment-ils avoir subi davantage de pertes qu’Israël ?
  • Pourquoi tant d’enfants sont-ils atteints dans ce conflit ?
  • Qu’en est-il des profanations des lieux saints ?
  • Quel est le lien entre la violence palestinienne et la recrudescence d’incidents anti-israéliens et antisémites dans la region et dans le monde ?
  • Les attentats terroristes du 11 septembre contre les Etats-Unis sont-ils liés au soutien américain à Israël ?

0 | ... | 66180 | 66200 | 66220 | 66240 | 66260 | 66280 | 66300 | 66320 | 66340 | 66360



Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2019-2020


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance

Visiteurs connectés : 10000


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette